ferrailler

 

définitions

ferrailler ​​​ verbe intransitif

Se battre au sabre ou à l'épée. au figuré Ferrailler contre un adversaire : batailler.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je ferraille

tu ferrailles

il ferraille / elle ferraille

nous ferraillons

vous ferraillez

ils ferraillent / elles ferraillent

imparfait

je ferraillais

tu ferraillais

il ferraillait / elle ferraillait

nous ferraillions

vous ferrailliez

ils ferraillaient / elles ferraillaient

passé simple

je ferraillai

tu ferraillas

il ferrailla / elle ferrailla

nous ferraillâmes

vous ferraillâtes

ils ferraillèrent / elles ferraillèrent

futur simple

je ferraillerai

tu ferrailleras

il ferraillera / elle ferraillera

nous ferraillerons

vous ferraillerez

ils ferrailleront / elles ferrailleront

 

synonymes

ferrailler verbe intransitif

batailler, se disputer, se quereller, se bagarrer (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les spectateurs se tiendront au bas, de sorte que nous pourrons ferrailler en toute liberté.Joseph Marmette (1844-1895)
Et tous deux auraient pu ferrailler encore pendant une heure du même train.Paul Féval (1816-1887)
Nous serons prêts à ferrailler avec vous quant à cette évolution.Europarl
Les adversaires mirent habit bas, et, tirant l'épée, commencèrent à ferrailler.Amédée Achard (1814-1875)
Alors, je vois déboucher nom drôle sur notre palier ; il avait probablement un paquet de fausses clefs à la main, car je l'entends ferrailler comme s'il crochetait une porte.Louis Reybaud (1799-1879)
Sa plume est une épée, courte et vive, à bien ferrailler.Jules Michelet (1798-1874)
Nous sortons donc du jardin, suivis de tous les assistants, et nous voilà auprès du rivage de la mer, sur un sable fin et solide, disposés à ferrailler.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Il peut sembler plaisant à un républicain de ferrailler avec un royaliste, uniquement parce qu'ils se rencontrent : les passions sont en jeu, et tout peut s'excuser.Alfred de Musset (1810-1857)
La gloire était de ferrailler six heures, dix heures, sans reculer, et de trouver des mots encore.Jules Michelet (1798-1874)
Henri, esprit bizarre, aimait également à ferrailler dans l'escrime, dans la scolastique.Jules Michelet (1798-1874)
Nous étions taillés pour ferrailler ensemble ; mes traits portaient sur les faits et les événements, les siens sur les hommes.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Marmontel a encore trouvé aux eaux deux évêques avec lesquels il a eu le plaisir de ferrailler tant qu'il a voulu, et c'en est un grand pour lui.Denis Diderot (1713-1784)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FERRAILLER » v. n.

S'exercer continuellement à l'escrime. Il se dit quelquefois des querelleurs, & qui ont souvent l'occasion de se battre.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020