quereller

 

définitions

quereller ​​​ verbe transitif

littéraire Adresser des reproches à (qqn). ➙ gronder.

se quereller ​​​ verbe pronominal

(réciproque) Avoir une querelle, une dispute vive. ➙ se chamailler, se disputer. —  (réfléchi) Se quereller avec qqn.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je querelle

tu querelles

il querelle / elle querelle

nous querellons

vous querellez

ils querellent / elles querellent

imparfait

je querellais

tu querellais

il querellait / elle querellait

nous querellions

vous querelliez

ils querellaient / elles querellaient

passé simple

je querellai

tu querellas

il querella / elle querella

nous querellâmes

vous querellâtes

ils querellèrent / elles querellèrent

futur simple

je querellerai

tu querelleras

il querellera / elle querellera

nous querellerons

vous querellerez

ils querelleront / elles querelleront

 

synonymes

quereller verbe transitif

[vieilli] disputer, gronder, houspiller, réprimander, tancer (littéraire), chanter pouilles à (littéraire)

se quereller verbe pronominal

se disputer, s'accrocher, se bagarrer, se battre, se bringuer (familier, Suisse), se chamailler (familier), s'engueuler (très familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quand on a un sujet de se quereller, qu'importe le vrai sujet de la querelle ?René Boylesve (1867-1926)
Alors ma mère me prit à partie, car quand elle était en colère il lui fallait quelqu'un pour quereller.Catherine II de Russie (1729-1796)
Pacifiques à l'excès, ils se soumettront à qui voudra les commander, – il leur est pourtant très désagréable d'obéir, – mais de lutter et se quereller, encore plus.Élie Reclus (1827-1904)
Cependant tous deux sont moralement à bout de forces ; ils ne peuvent plus se voir sans se quereller et n'ont pas le courage de se quitter.Maurice Clouard (1857-1902)
Je suis furieuse : mais ce n'est point ici le temps de quereller ; si nous sommes dans le cas de nous manquer d'égards, nous en devons à nos hôtes.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Bien qu'ils fussent tous deux d'accord à ce sujet, ils ne cessèrent pendant le trajet de se quereller avec la plus condamnable vivacité.Jules Verne (1828-1905)
Car, si elle garde la force de me quereller, je ne réponds plus de ce que je lui dirai.Daniel Lesueur (1854-1921)
Ceux qui sont restés avec les anciens sont en trop petit nombre, et il vaut encore mieux nous quereller avec ceux d'ici que de vivre seules et délaissées.George Sand (1804-1876)
On déjeuna ensemble, on raisonna sur les choses de la vie, on philosopha sans se quereller.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Toutes leurs occupations consistaient à se quereller les uns les autres, à jouer au cribbage, et à tailler des fouloirs à tabac.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Mais obéissons aux étoiles, – je ne dois pas quereller avec elles ou avec leur interprète.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ils parloient tous ensemble de la comedie, des bons vers, des auteurs et des romans : jamais on n'ouït plus de bruit en une chambre, à moins que de s'y quereller.Paul Scarron (1610-1660)
En sa nature complexe, riche d'instincts opposés, qui n'avaient pas encore eu l'occasion de se quereller, il ne manquait pas de forces puritaines.Romain Rolland (1866-1944)
Laissons-là ; je ne me sens pas disposé à me quereller avec un homme qui m'a rendu de bons services, quand même il essaierait de me blaguer un peu.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Tantôt c'était ridicule, reprit-il avec un sourire ; – je n'aime pas à quereller et je ne me le permets jamais, ajouta-t- il d'un ton chagrin.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Ils étaient non moins surexcités que le reste de la population, et ils en arrivèrent à se quereller à l'égal du bourgmestre et du conseiller.Jules Verne (1828-1905)
Tantôt il reste chez lui, et passe le temps à causer de bonne humeur, ou à quereller et gronder.Volney (1757-1820)
On le voit quereller son valet, dans le plus grand froid de l'hiver, pour ne lui avoir pas acheté des concombres.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Quoique nous fussions toujours à nous quereller, nous ne pouvions pas nous passer l'un de l'autre.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Je suis furieuse, mais ce n'est pas ici le temps de quereller ; si nous sommes dans le cas de nous manquer d'égards, nous en devons à nos hôtes.Jacques Cazotte (1719-1792)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « QUERELLER » v. act.

Attaquer, offenser quelqu'un. On commence à se quereller par des paroles, & puis on en vient aux coups. Les femmes, les harengeres se querellent souvent.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020