festin

 

définitions

festin ​​​ nom masculin

Repas somptueux, excellent.
 

synonymes

festin nom masculin

banquet, agapes (littéraire), bombance (familier), gueuleton (familier), ripaille (familier)

régal

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tout se terminait par un festin solennel où l'on ne servait que de la chair de chien.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Il fit préparer un grand festin et dresser à l'écart un lit splendide incrusté d'or et de pierreries.Marcel Schwob (1867-1905)
Grand festin, feu d'artifice, bal, service de vermeil, et toilette de vermeil aussi, offerts à l'empereur et à l'impératrice, harangues, légendes flatteuses à outrance inscrites partout.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Aussitôt un feu d'appel s'élève dans la forêt ; et la tribu, de toutes parts, accourt au festin.Pierre Duchaussois (1878-1940)
L'obscur citoyen, qui tient un hôtel dans cette rue penchait fortement ce soir vers cette opinion quand je lui ai commandé de préparer le festin.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Nous leur mettrons plutôt le feu au ventre pour la glus grande gloire du festin.Hippolyte Taine (1828-1893)
Les officiers de la reine leur donnèrent un grand festin, et leur procurèrent beaucoup de plaisir.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
L'heure du festin venue, les deux convives arrivèrent, prirent place et les mets s'alignèrent sur la table.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Nous ne les avons quittées que pour nous asseoir devant un festin qui s'est prolongé jusqu'à midi.Eugène Chavette (1827-1902)
Une grosse petite servante disparaissait fréquemment par la porte de la salle à manger, où elle paraissait préparer le couvert pour un festin de première classe.Charles de Bernard (1804-1850)
On eût dit que la table transformait pour lui ce frugal repas en festin, car tous les plis de son rude visage semblaient sourire.Émile Souvestre (1806-1854)
Quel festin pourrais-je offrir à mes sœurs, si ce n'est un festin spirituel composé de charité aimable et joyeuse ?Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
Nos deux nouveaux débarqués étaient assis en face l'un de l'autre devant ce plantureux festin.Paul Mahalin (1838-1899)
Qui de nous n'échangerait sa vie laborieuse et tourmentée contre celle de l'oiseau habitant des airs, et pour qui le monde entier est un festin ?Émile Souvestre (1806-1854)
Nous allons faire le festin sur la grève de sable, au pied du rocher, au bord des eaux claires de la rivière.Pamphile Le May (1837-1918)
Rentré à la préfecture, il subit un second festin, écouta de nouveaux discours et serra de nouvelles mains avec une croissante fatigue.Pierre Louÿs (1870-1925)
Cette fois l'étonnement devient de l'admiration ; la petite famille n'a jamais assisté à un pareil festin !Émile Souvestre (1806-1854)
Vous avez dû, au reste, rencontrer cet excellent homme, qui avait pour maxime que la vie est un festin.Henry Murger (1822-1861)
Tu demanderas qu'on fasse un festin à tout manger pour apaiser la colère de l'esprit.Joseph Marmette (1844-1895)
Je replaçai sur mon assiette un morceau de cheval rôti, qui était la meilleure partie du festin, et je rêvai aux moyens de lui rendre la liberté.Alfred Assollant (1827-1886)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FESTIN » subst. masc.

Grand repas qu'on donne avec ceremonie. N'attendez pas un festin par ordre, je ne vous donneray que mon ordinaire, vous n'aurez qu'un chapon pour tout festin. il y a plusieurs Coustumes & Arrests qui obligent les Prelats & les Chapitres à faire un certain nombre de festins chaque année. Ce mot vient de festum, à cause que les premiers Chrestiens faisoient des festins les jours de Feste, qu'ils appelloient Agapes.
 
On dit proverbialement, qu'il n'y a tel festin que de gens chiches ; tel festin que de gueux, quand toutes leurs bribes sont ramassées.
Déjouez les pièges ! « Des yeux marron », ou « marrons » ? « Des yeux marron », ou « marrons » ?

Consultez la règle complète de l'accord des adjectifs de couleur.

10/06/2020