flamber

 

définitions

flamber ​​​ verbe

verbe intransitif
Brûler avec flammes et production de lumière. Papier qui flambe.
Produire une vive lumière, de l'éclat. Regard qui flambe.
Prix qui flambent, qui augmentent très rapidement.
verbe transitif
Passer à la flamme. Flamber une volaille (pour brûler le duvet); une aiguille (pour la stériliser).
Arroser (un mets) d'alcool que l'on brûle.
au figuré Dépenser de manière immodérée. —  intransitif, familier Jouer gros jeu (➙ flambeur).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je flambe

tu flambes

il flambe / elle flambe

nous flambons

vous flambez

ils flambent / elles flambent

imparfait

je flambais

tu flambais

il flambait / elle flambait

nous flambions

vous flambiez

ils flambaient / elles flambaient

passé simple

je flambai

tu flambas

il flamba / elle flamba

nous flambâmes

vous flambâtes

ils flambèrent / elles flambèrent

futur simple

je flamberai

tu flamberas

il flambera / elle flambera

nous flamberons

vous flamberez

ils flamberont / elles flamberont

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et, afin d'y mieux voir, ils avaient mis en tas des meubles dans la cour, et les faisaient flamber.Romain Rolland (1866-1944)
Ne vous occupez pas du fin duvet, j'ai des lavandes sèches pour flamber la bête.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Ainsi, peut-être dans un instant, peut-être dans cinq interminables minutes, cette petite chose blanche, là-haut, qui emporte sa vie, va flamber, s'effondrer, s'abîmer, comme une pierre qui tombe.Michel Corday (1869-1937)
D'après elle les maisons voisines allaient prendre feu, la nôtre aussi, et tout le quartier allait flamber.Marguerite Audoux (1863-1937)
Elle les regarda flamber, et quand les trois cartes, tordues et noircies, se furent envolées sans forme ni matière, elle respira largement.Anatole France (1844-1924)
Les clientes, qui lui reprochaient sa boutique sombre, reviendraient certainement, quand elles la verraient flamber, toute neuve.Émile Zola (1840-1902)
La prise de possession ne m'inquiétait guère et je laissais flamber mes désirs autour d'elle comme autour d'un pudding la flamme d'un punch qu'on attise et agite avec insouciance.Octave Uzanne (1851-1931)
Alors venez à six heures, afin qu'avant le dîner qui a lieu à huit heures, nous ayons le temps de causer et de flamber la prose de l'imprudente petite personne.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
A chaque danse nouvelle, des joncs et feuillages sont mis à flamber devant les oiseaux et vessies.Élie Reclus (1827-1904)
Du moment où nous le recevons à la gare jusqu'au moment où le punch a fini de flamber, tout citoyen propagandiste est à nous.Charles Péguy (1873-1914)
Il y a de quoi flamber net un homme vulgaire dans la flamme de ce nom.Joséphin Péladan (1859-1918)
C'est que le génie n'est que la floraison du sol social, le grand artiste ne peut flamber que de la foi de son époque...Émile Zola (1840-1902)
Vite, vite, je mets un peu d'ordre, j'allume un bon feu qui durera une partie de la nuit et que je continuerai à faire flamber toute la journée de demain.Marie Quinton (1854-1933)
En hiver, les tisons de son foyer, toujours enterrés dans un talus de cendres, y fumaient sans flamber.Honoré de Balzac (1799-1850)
Par la porte de communication, on voyait flamber les quatre lampes, que des fils de fer attachaient aux poutres.Émile Zola (1840-1902)
Votre lettre me montre bien que vous avez le talent dans le cœur, c'est-à-dire là où il doit être pour chauffer et flamber toujours.George Sand (1804-1876)
Bref, c'est pour leur bien que nous les avons massacrés et que nous avons fait flamber leurs villes et leurs villages.Jean Massart (1865-1925)
Vandeuvres, très nerveux, avait ses yeux clairs, allumés de petites flammes, qui l'effrayaient la nuit, lorsqu'il parlait de se faire flamber avec ses chevaux.Émile Zola (1840-1902)
Son poil roux semblait flamber, et ses longues moustaches, plus pâles, s'élançaient des deux côtés du visage, qu'elles coupaient en travers.Guy de Maupassant (1850-1893)
Au fond du taudis, les filets commençaient à flamber, atteints qu'ils avaient été par les éclats de braise.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FLAMBER » v. n.

Jetter de la flamme. Il faut souffler le feu pour le faire flamber.
 
On dit aussi à l'actif, Flamber un cochon, ou autre viande qui rostit, pour dire, y faire tomber quelques gouttes de lard qu'on allume & qu'on fait flamber par dessus.
 
FLAMBER, se dit aussi de toutes les choses qu'on passe par dessus le feu pour en oster le mauvais air ou l'humidité. Il faut flamber une lettre, quand elle vient d'un pays suspect de mal contagieux. flamber une chemise qui n'est pas bien seche.
 
FLAMBÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
On dit proverbialement, qu'une affaire est flambée, qu'un homme est flambé, pour dire, qu'une affaire est perduë, qu'un homme est confisqué, qu'on n'en peut rien esperer de bon.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés du Petit Robert 2020 - Niveau Expert Les mots croisés du Petit Robert 2020 - Niveau Expert

Baclofène, Hygge, latte... voici une grille consacrée aux mots ayant intégré l'édition 2020 du Petit Robert. Réservée aux experts !

19/02/2020