consumer

 

définitions

consumer ​​​ verbe transitif

littéraire Épuiser complètement les forces de (qqn). ➙ abattre, user. Le chagrin, la maladie le consume. —  pronominal Se consumer : épuiser sa santé, ses forces. Elle se consumait en efforts inutiles. ➙ s'épuiser.
Détruire par le feu. ➙ brûler, calciner. Le feu a consumé tout un quartier. ➙ incendier. —  au participe passé Bois à demi consumé.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je consume

tu consumes

il consume / elle consume

nous consumons

vous consumez

ils consument / elles consument

imparfait

je consumais

tu consumais

il consumait / elle consumait

nous consumions

vous consumiez

ils consumaient / elles consumaient

passé simple

je consumai

tu consumas

il consuma / elle consuma

nous consumâmes

vous consumâtes

ils consumèrent / elles consumèrent

futur simple

je consumerai

tu consumeras

il consumera / elle consumera

nous consumerons

vous consumerez

ils consumeront / elles consumeront

 

synonymes

se consumer verbe pronominal

brûler, se calciner

dépérir, s'étioler

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les myriades de petites lanternes rouges ont achevé de se consumer, aux corniches des vieux palais, des pagodes désolées, aux rebords des toits d'émail.Pierre Loti (1850-1923)
Mais il faisait très chaud, de grosses bûches achevaient de se consumer en braise dans la cheminée, éclairant les murs d'un grand reflet rouge.Émile Zola (1840-1902)
Dans les commencemens, lorsque la construction des fourneaux est nouvelle et qu'ils sont encore humides, chaque foyer peut consumer pour 3 francs à 3 francs 50 cent.Nicolas Appert (1749-1841)
Je sens, j'existe pour me consumer en désirs indomptables, pour m'abreuver de la séduction d'un monde fantastique, pour rester atterré de sa voluptueuse erreur.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Elle serrait convulsivement les mains ; la passion semblait consumer à petit feu cette frêle et chétive créature.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Non, décidément, elle n'oserait jamais ; plutôt se consumer d'attente et mourir de chagrin, que tenter une chose pareille.Pierre Loti (1850-1923)
On payoit les subsides sans se plaindre, et on les croyoit nécessaires, parce qu'il avoit la sagesse de ne les pas consumer en dépenses fastueuses.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Dès que le feu eut commencé à consumer la toile, il se fit une horrible métamorphose.George Sand (1804-1876)
Ce n'était certes pas un feu de paille ; mais même le bois le plus dur, même la houille finit par se consumer.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
J'ai donc pu relever le temps qu'il faut à une bougie pour se consumer lorsqu'elle est protégée du vent.Mark Twain (1835-1910), traduction François de Gail (1874-1947)
Dans la cheminée, large et haute, un fagot de branchettes sèches achevait de se consumer.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Une âme ardente doit les rechercher pour ne pas se consumer elle-même ; elle est toujours assez riche.George Sand (1804-1876)
J'ai laissé se consumer ma poitrine, – où rien n'est debout à cette heure, – où rien ne reste que les murs, calcinés et noircis par les flammes qu'ils ont contenues.Alfred Delvau (1825-1867)
En effet, toute cette litière sèche d'alfafares devait se consumer vite et ne pouvait arrêter longtemps des animaux audacieux.Jules Verne (1828-1905)
Elle était produite par les herbes vertes et les racines qui achevaient de se consumer sur la roche noircie.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
À la pointe du jour, nous eûmes la satisfaction de voir les trente bâtiments incendiaires échoués comme nous, achevant de se consumer, et n'ayant incendié aucun des nôtres.Adolphe Thiers (1797-1877)
C'est une chose étonnante que l'accablement où un homme qui a quelque force laisse consumer sa vie, pendant qu'il faut si peu pour le tirer de sa léthargie.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Il prit sur la table la missive du marquis, l'alluma à la lampe et la jeta dans le foyer où elle acheva de se consumer.Paul Mahalin (1838-1899)
La pauvre mignonne se laissa consumer par l'ardeur de sa passion ; elle mourut en janvier après plus de six mois de délices surhumaines.Octave Uzanne (1851-1931)
Depuis douze ans, je suis enfermé dans une œuvre immense, qui doit consumer ma vie.Edgar Quinet (1803-1875) et Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONSUMANT, ANTE » adj.

Qui consume. Le feu, le temps sont des estres consumants toutes choses. Il y a des playes qui demandent des remedes consumants les chairs, ou caustiques.

Définition de « CONSUMER » v. act.

Destruire, dissiper. Il n'y a rien que le temps, que le feu ne consume.
 
CONSUMER, signifie aussi, Perdre, despenser, employer. On interdit les prodigues qui consument tout leur bien en débauches, en folles despenses. L'Espagnol dit en proverbe, que les Juifs consument leur argent en Pasques, les Mores en nopces, & les Chrestiens en procés. Les visites de ceremonies consument bien du temps, en dérobent beaucoup aux affaires. L'estude consume bien des esprits, en dissipe beaucoup. Cette veuve se consume en regrets superflus.
 
CONSUMER, signifie aussi, Miner, faire perir petit à petit. Il a une fievre lente qui le consume. Il se laisse consumer aux ennuis, aux chagrins, à la tristesse.
 
CONSUMÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Podcasts Parler comme jamais, avec Le Robert Parler comme jamais, avec Le Robert

Les Éditions Le Robert ont le plaisir de s’associer à Binge Audio pour la deuxième saison du podcast Parler comme jamais, un podcast créé par la linguiste, autrice et enseignante-chercheuse Laélia Véron et réalisé avec la collaboration scientifique de la sociolinguiste Maria Candea.

26/11/2020