flamboyer

définitions

flamboyer ​​​ verbe intransitif

Jeter par intervalles des flammes ou des reflets éclatants de lumière. On voyait flamboyer l'incendie.
Briller. Des yeux qui flamboient.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je flamboie

tu flamboies

il flamboie / elle flamboie

nous flamboyons

vous flamboyez

ils flamboient / elles flamboient

imparfait

je flamboyais

tu flamboyais

il flamboyait / elle flamboyait

nous flamboyions

vous flamboyiez

ils flamboyaient / elles flamboyaient

passé simple

je flamboyai

tu flamboyas

il flamboya / elle flamboya

nous flamboyâmes

vous flamboyâtes

ils flamboyèrent / elles flamboyèrent

futur simple

je flamboierai

tu flamboieras

il flamboiera / elle flamboiera

nous flamboierons

vous flamboierez

ils flamboieront / elles flamboieront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au fond l'on, voit flamboyer, à travers les pleins-cintres d'une galerie romane, un coucher de soleil aux teintes menaçantes et sanguinaires.Théophile Gautier (1811-1872)
Ses yeux se troublèrent, les vitraux lui parurent flamboyer, ses oreilles s'emplirent de bourdonnements.Georges Ohnet (1848-1918)
Le vent fraîchit, le crépuscule estompe les lointains, et tandis que la longue voie continue à flamboyer dans ses détours déjà parcourus, elle s'assombrit maintenant à chaque pas.Alphonse Daudet (1840-1897)
Chaque fenêtre donnait passage à des visages animés dont les regards semblaient flamboyer.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
De temps en temps, un bruit inconnu, une rumeur lointaine, faisait osciller les têtes et flamboyer des milliers d'yeux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Quand ils s'en tiennent aux imprécations, ils y font flamboyer tout l'enfer.Jules Lemaître (1853-1914)
Mais j'aperçois flamboyer, sur cet immense rempart, cette œuvre cyclopéenne dont l'étendue, l'altitude, trompent mes sens ; j'aperçois flamboyer un incendie.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
J'avais un physique assez jeune encore et je me sentais tout gêné de ce ruban qui me semblait flamboyer et attirer tous les regards !Jules Massenet (1842-1912)
J'avais souhaité qu'elle s'éteignît ; j'aurais voulu l'attiser, la faire flamboyer, pour quelle dévorât les persiennes, pour qu'elle éclatât au dehors, pour qu'elle devînt un incendie.Louis Ulbach (1822-1889)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FLAMBOYER » v. n.

Jetter des flammes. On ne le dit gueres au propre que des Volcans, ou des grands incendies. On voyoit flamboyer autrefois le mont Etna de 20. lieuës. dans le sac d'une ville qui brusle on voit long-temps flamboyer les maisons.
 
On le dit plus souvent au figuré de l'esclat des espées, & des autres choses polies & luisantes. Dans cette rencontre on voyoit flamboyer les espées de toutes parts. ce diamant semble flamboyer, jetter des flammes.
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020