forain

définitions

forain ​​​ , foraine ​​​ adjectif et nom

adjectif Qui a son activité sur les marchés et les foires. Marchand forain.
Fête foraine, groupant des entrepreneurs forains. —  Baraque foraine.
nom Personne qui organise des distractions dans les foires et fêtes foraines (manèges, cirque, attractions diverses).

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un marchand forain présentant, sur le seuil d'une habitation, des objets de toilette à des femmes.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Un marchand forain marchois est pour les provinces voisines un personnage aussi redoutable que nécessaire ; il a le talent incroyable de tromper toujours et de ne jamais perdre son crédit.George Sand (1804-1876)
Une jeune fille sarclait dans un champ où une grande affiche jaune, probablement du spectacle forain de quelque kermesse, volait au vent.Victor Hugo (1802-1885)
Tous savent bien le chemin de la ville ou du district forain où leurs affaires les appellent de temps en temps.George Sand (1804-1876)
Jugez, par comparaison, de ce que devait être, dix ans plus tôt, le pauvre petit orchestre forain.Adolphe Adam (1803-1856)
Il y avait là une poterne basse, qui existait encore voici quelques années, et dont l'enfoncement profond servait d'abri au petit établissement d'un rétameur forain.Paul Féval (1816-1887)
Entre un théâtre forain et un grand théâtre des boulevards, il n'y a, à mes yeux, qu'une différence de bonne tenue.Émile Zola (1840-1902)
L'affiche annonce que les spectateurs sont à couvert contre le soleil et la pluie, ce qui indique que c'est une sorte de théâtre forain.Gérard de Nerval (1808-1855)
Nous entrâmes chez un photographe forain, qui nous livra en quelques minutes un pur chef-d'œuvre de ressemblance sur tôle, encadré richement, le tout pour 1 franc 75.Alphonse Allais (1854-1905)
Le mulet et le marchand forain qui les précédaient avaient disparu, le chemin était vide.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mon manteau, mon chapeau d'écorce et le trot mélancolique de ma monture me font prendre dans l'obscurité pour un marchand forain ou pour un garçon de ferme.George Sand (1804-1876)
Les principaux droits établis sur les marchandises à la sortie s'appelaient droits de haut-passage, de rêve ou recette, imposition foraine, domaine forain, traite domaniale.Pierre Clément (1809-1870)
Aucun spectateur sérieux ne se rendant aux invitations réitérées du forain, la charrette reprit sa marche, tirée péniblement par le grand chien efflanqué.Jules Verne (1828-1905)
Mais celle-ci a un caractère de gentillesse et d'élégance, quelque chose d'hospitalier, de joyeux et, si vous voulez, de très agréablement forain.Jules Lemaître (1853-1914)
Il a voyagé en forain, criant partout son spectacle de marionnettes, relevant de temps en temps d'un violent coup de fouet le grand chien qui n'en peut plus.Jules Verne (1828-1905)
Il avait acheté avant le départ de ses confrères une caravane spacieuse et presque neuve à un forain qui se retirait des affaires.Oscar Méténier (1859-1913)
Sur les indications obligeantes d'un forain de ses amis, il parvint à découvrir son homme.Oscar Méténier (1859-1913)
Sous le pâle crépuscule, cela mettait comme un coin de marché forain, d'une bruyante animation.Émile Zola (1840-1902)
Rien qu'une charrette, dans laquelle serait déposée la pacotille du marchand forain, et qu'une toile cirée permettrait d'abriter contre la poussière ou la pluie.Jules Verne (1828-1905)
Ce caprice forain te résume toute notre vie où les chimères souvent funambulesques s'efforcent d'étouffer et d'anéantir les impérieuses et pesantes réalités....Georges Eekhoud (1854-1927)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FORAIN, AINE » adj. & subst.

Estranger, de dehors. Il se dit particulierement d'un Marchand, non seulement de celuy qui est d'un autre Royaume, mais de tout autre qui n'est pas du lieu où il vient faire trafic. Ce mot vient de foris ou de forum, qui vient de dehors, ou qui frequente les foires. La plus-part des Marchands forains sont tenus d'apporter leurs marchandises en un bureau, pour y estre lotties entre les maistres du même mestier. Les Marchands forains ne peuvent mettre leurs marchandises en magasins, chantiers, greniers, caves ou celliers, à l'exception des bois flottez à brusler, par les Ordonnances de la ville.
 
On appelle, Traitte foraine, un droit domanial du vingtiéme du prix des marchandises qui entrent ou qui sortent du Royaume. Voyez Traitte.
 
On appelle proverbialement des alibi forains, de meschantes excuses, ou du galimathias qu'on donne à ceux qui interrogent.
Vidéos "Figurez-vous", épisode 3 "Figurez-vous", épisode 3

Dans ce troisième épisode de « Figurez-vous », Julien Barret nous enseigne l’art de l’à-peu-près, arme absolue des humoristes.

Julien Barret 25/06/2021