forfait

définitions

forfait ​​​ nom masculin

littéraire Crime énorme. Commettre un forfait.

forfait ​​​ nom masculin

Convention fixant par avance le prix d'un service, d'un travail… Faire un forfait (➙ devis). —  Forfait hospitalier : en France, somme fixe due pour un séjour dans un établissement de santé et restant à la charge du patient. —  (avec un nom en apposition) Forfait vacances. —  À forfait. Vendre à forfait. Marché à forfait.
Droit fiscal Évaluation approximative du revenu des personnes non salariées pour déterminer leur imposition. Le régime du forfait.

forfait ​​​ nom masculin

Indemnité que doit payer le propriétaire d'un cheval engagé dans une course, s'il ne le fait pas courir. —  locution Déclarer forfait : annoncer qu'on ne participera pas à une compétition (quelconque) ; au figuré abandonner, renoncer.

synonymes

forfait nom masculin

crime, faute

forfait nom masculin

abandon, dédit

déclarer forfait

abandonner, renoncer, jeter l'éponge (familier)

forfait nom masculin

abonnement

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La directive de 1990 ne reflète pas les nouvelles tendances comme l'achat de vacances à forfait et les paiements par l'internet.Europarl
Maintenant que ces chances nous sont plus connues, je te propose d'en traiter à forfait.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Je plaignis l'insensé qui avait commis ce forfait, que le législateur n'avait pas prévu, et qui n'avait pas eu de précédents.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Si jamais vous mêliez mon nom à cette affaire, si jamais vous laissiez soupçonner de qui vous tenez vos renseignements, vous auriez forfait à l'honneur...Émile Gaboriau (1832-1873)
Dans de trop nombreux domaines, dont les voyages à forfait et les croisières organisées, le tourisme tire parti des économies locales sans leur rapporter grand-chose.Europarl
Quand le chef de la famille forfait à ses devoirs, la révocation est de rigueur.Charles Turgeon (1855-1934)
Deuxièmement, les députés qui ont déjà les indemnités les plus importantes se voient gratifiés d'un forfait supplémentaire.Europarl
Je pense en particulier aux agents de voyage qui proposent également à leurs clients des assurances-voyages faisant partie d'un forfait.Europarl
Certes, la législation européenne protège les personnes ayant acheté leur billet dans le cadre d'un voyage à forfait, mais elle ne protège pas celles qui achètent leur billet sur l'internet.Europarl
Il était clair que le bonhomme m'avait acheté à son collègue, et que le marché avait eu lieu à forfait pour dix francs.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Madame, je ne redemande ni ne redemanderai jamais rien à la maison ; épargnez-moi un forfait, épargnez-vous de longs remords : concertons ensemble...Denis Diderot (1713-1784)
Peut-être, un de ces ennemis... un de ces hommes qui ne reculent pas devant le forfait... je donnerais ma vie pour le connaître, celui-là...Michel Zévaco (1860-1918)
Sais-tu bien qu'être témoin d'un pareil forfait, sans chercher à l'empêcher, c'est une profanation et un sacrilège ?Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Je l'avoue, à cette nouvelle étrange, je restai stupéfait ; ma raison se refusait à croire cet homme coupable d'un forfait dont il était lui-même une des victimes.Eugène Sue (1804-1857)
Tu crois avoir de l'amour pour moi ; et, si j'y répondais, tu aurais horreur de cet amour comme d'un forfait.George Sand (1804-1876)
Porter en ses flancs l'œuvre d'un inconnu, d'un être odieux et méprisable, par cela seul qu'il aurait commis le forfait, c'était trop de honte.Jules de Gastyne (1847-1920)
De grâce, ne m'outragez pas, et distinguez une faiblesse criminelle sans doute, d'un forfait honteux.Sylvain Maréchal (1750-1803)
On y discutera des options politiques possibles dans la révision de la directive sur les voyages à forfait, parmi lesquelles les thèmes abordés dans le débat d'aujourd'hui.Europarl
Je suis d'accord pour rapprocher les remboursements de frais de la réalité des prix, tout en préférant un forfait plafonné pour ne pas multiplier les procédures de contrôle.Europarl
Il devrait vendre en son nom propre, ou proposer au moins un des services inclus dans le forfait et assurer l'accès aux autres services, par tous les moyens.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FORFAIT » s. m.

se dit des crimes en general. Ce scelerat a esté pris, & a esté puni de tous ses forfaits.
 
FORFAIT, signifie aussi, un traitté, une vente de plusieurs droits & recouvrements qu'on fait à quelqu'un moyennant un prix certain. Ce Traittant a pris les droits des francs-fiefs à forfait. ce bastiment a esté entrepris à forfait, à la charge de rendre les clefs à la main. En ce sens il vient de feur, vieux mot François qui signifioit, prix & taxe des denrées.
 
On appelle fait-fort, le prix de la ferme des monnoyes que le maistre doit donner au Roy, lors que le Fermier se fait fort de fabriquer une certaine quantité de marcs pendant chacune année de son bail, moyennant certain droit de Seigneuriage, & s'il en faisoit fabriquer davantage, il payoit le même droit par marc, à quelque quantité que le nombre des marcs fabriquez peut monter, dont il rendoit compte. Et en cela il differe du fortfait, où il n'est pas obligé de compter, mais seulement de payer le prix de son adjudication.
Les Quiz du Robert Connaissez-vous ces mots de nos régions ? Connaissez-vous ces mots de nos régions ?

Où dit-on chocolatine ? Peuchère ? Où mange-t-on des bugnes ? Placez ces dix mots et expressions de nos régions sur la carte de France et défiez vos amis ! Un jeu en ligne gratuit.

03/01/2021