four

définitions

four ​​​ nom masculin

Ouvrage de maçonnerie souvent voûté, muni d'une ouverture par-devant, et où l'on fait cuire le pain, la pâtisserie. Four de boulanger. ➙ fournil.
locution Il fait noir comme dans un four.
Partie fermée d'une cuisinière ou élément séparé où l'on peut mettre les aliments pour les faire cuire. Rôti cuit au four. —  Four à micro-ondes.
Ouvrage ou appareil dans lequel on soumet des matières à une chaleur intense, pour obtenir des transformations physiques ou chimiques. ➙ fourneau. Four électrique. Four solaire. —  Four crématoire*.
au figuré Lieu où règne une température très élevée.
Petit four : petit gâteau.

four ​​​ nom masculin

(spectacle, réunion, manifestation artistique) Échec, insuccès. ➙ familier bide. La représentation a été un four complet.

synonymes

four nom masculin

autoclave, étuve

fournaise, étuve

échec, désastre, fiasco, insuccès, bide (familier), flop (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Votre mère a chauffé le four, elle a prise de la peine, et nous avons fait une certaine consommation chez vous.George Sand (1804-1876)
Aussitôt, d'un pas égal et rigoureusement mesuré, des ouvriers de même taille, soutenant sur les épaules une barre de fer horizontale, venaient deux à deux se placer devant chaque four.Jules Verne (1828-1905)
J'aimais son petit intérieur demi-rustique, tenu avec une propreté hollandaise, ses poules, son verger, ses galettes qu'elle tirait du four elle-même pour me les servir toutes chaudes.George Sand (1804-1876)
C'était une affaire que d'acheter une poignée de grain et une livre de viande ; j'essuyais dans mon four toutes les injures du temps, comme en rase campagne.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
J'achète maintenant un nouveau four tous les ans – le moins cher que je trouve – et il va ensuite à la poubelle.Europarl
Lorsqu'ils veulent le conserver, ils le coupent par tranches circulaires et, dans cette forme de galette très mince, ils le font sécher au soleil ou au four.Jules Verne (1828-1905)
L'on ne peut s'apercevoir d'aucun mouvement dans ses ailes : vous ouvririez les yeux comme la porte d'un four, que ce serait d'autant inutile.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Ou sur un four à micro-ondes pour expliquer simplement qu'il vaut mieux se tenir à quelques mètres de l'appareil pendant son fonctionnement ?Europarl
C'est ainsi que j'inviterais cette chambre à dire non à cette nourriture réchauffée au four à micro-ondes.Europarl
Peu de directeurs auraient eu le courage de monter une pièce pareille, à grand spectacle, et qui avait, au dire de tous, neuf chances sur dix de faire un « four ».Édouard Rod (1857-1910)
Cette habitude est motivée par la sécheresse et la chaleur du climat, qui déjette les grandes pièces de bois, au point que l'on pourrait croire qu'elles ont passé au four.Gérard de Nerval (1808-1855)
Des professions nouvelles se sont élevées ; par exemple, les pâtissiers de petit four, qui sont la nuance entre les pâtissiers proprement dits et les confiseurs.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Ces huttes étaient de deux sortes : celles-ci avaient la forme d'un four, celles-là d'un pain de sucre.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Pendant les grands froids, la famille couche sur ce four et, les fenêtres ne donnant que de petites surfaces réfrigérantes, il est facile d'entretenir dans ces intérieurs une température élevée.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
En effet, à mesure que le soleil se levait, des bouffées d'air, brûlantes, suffocantes, nous arrivaient du sud comme de la porte d'un four ouverte et refermée.Alphonse Daudet (1840-1897)
Maman a mis tremper tout le linge dans le cuveau de la chambre à four.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
On voyait sur le côté de l'établissement des aides-pâtissiers pilant, roulant la pâte et la mettant au four.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Il y a longtemps d'ailleurs que je n'ai plus guère de sommeil, dans cette étroite logette brûlante comme un four.Alphonse Daudet (1840-1897)
Quand ils les eurent écartées, ils trouvèrent une espèce de voûte souterraine dont l'ouverture n'était pas plus grande que la bouche d'un four.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
L'une chauffait le four, tandis que l'autre pétrissait la pâte ; car il eût été impossible à l'enfant d'en venir à bout toute seule.Zulma Carraud (1796-1889)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FOUR » s. m.

Lieu où on cuit le pain & la pastisserie. C'est une petite construction de bricque, de chaux, ou de plastre, qui a une cavité ronde d'environ un pied de hauteur, qui n'a qu'une seule ouverture. Chauffer le four. mettre du pain dans le four. manger des petits pastez à la gueule du four, pour dire, tout chauds. un four d'armée qui est portatif.
 
FOUR BANNAL, ou Four à ban, est le four public de la Seigneurie où les habitans sont obligez d'aller faire cuire leur pain.
 
FOUR, se dit aussi du lieu où est le four bannal. Au moulin & au four chacun va à son tour.
 
FOUR, se dit aussi de quelques autres plus grandes constructions qu'on fait pour faire cuire de la chaux, de la poterie, du plastre, de la brique, &c.
 
On appelle figurément & hyperboliquement un four, un lieu obscur & sombre. Je ne veux point de cette chambre, c'est un four. On le dit aussi d'un lieu chaud. Comment diables ! à trente pas d'elle il fait chaud comme dans un four. Voiture.
 
On appelle, Pieces de four, certaines pieces de patisserie, comme tous les gasteaux, tartes & poupelins, & non pas les Pains benits, Brioches, pastez, & autres pieces de ce mestier.
 
On dit chez le Roy, Four & fruit, pour dire, le dessert.
 
En termes de Comediens, on dit, Faire un four, pour dire, qu'il est venu si peu de gens pour voir la representation d'une piece, qu'on a esté obligé de les renvoyer sans la jouër.
 
On dit proverbialement, Ce n'est pas pour vous que le four chauffe, pour dire, Ne vous attendez pas d'avoir part à cette affaire. On dit aussi d'une bouche trop fenduë, qu'elle est grande comme un four.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2020