Email catcher

fredaine

définitions

fredaine ​​​ nom féminin

surtout pluriel Écart de conduite sans gravité. ➙ frasque, incartade.

synonymes

fredaine nom féminin

frasque, équipée, escapade, folie, fugue

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle hésite, mais elle va tout lui dire, comme jadis elle racontait ses fredaines de pensionnaire.Hector Bernier (1886-1947)
Dans ces deux vers, il tance assez vertement l'une de ses interlocutrices sur ses fredaines passées.La pensée de midi, 2000, E. Lévi-Provençal (Cairn.info)
Son mari n'en faisait pas beaucoup plus que les autres, me dit-elle ; car la mode parmi les hommes graves était aux fredaines.Paul Féval (1816-1887)
Plutôt que de feindre ou de se rendre odieuses à un fils, certaines mères préfèrent d'ignorer toute fredaine juvénile.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Aussi n'était-il pas bien aise lorsqu'on faisait allusion à ses fredaines passées.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Il avait de l'argent, il fila le cœur battant, comme pour une fredaine, cherchant une auberge.Émile Zola (1840-1902)
Il avait passé l'éponge sur ses fredaines, lui ; il ne gardait aucune rancune à personne de tout le mal qu'il avait fait.Edmond About (1828-1885)
Nous sommes ici à l'époque des fredaines amoureuses du grand roi.Émile Gaboriau (1832-1873)
Un massif d'acacias séparait la croisée de la comtesse de la plate-forme où nos quatre gais lurons faisaient leurs fredaines.Paul Féval (1816-1887)
N'est-ce pas lui qui, petit garçon, mandaté par sa mère, devait pister son père pour repérer ses fredaines ?Imaginaire & Inconscient, 2005, Colette Fiatte (Cairn.info)
Être austère n'engage absolument à rien ; – j'en sais des plus austères dont un mineur n'avouerait pas les fredaines.Alphonse Karr (1808-1890)
L'enfant a raison, car vous êtes jolie comme un cœur, ma commère... et j'avais bien entendu dire déjà qu'il faisait ses fredaines...Paul Féval (1816-1887)
Le brigadier de gendarmerie, durant la visite qu'il m'a faite cette après-midi, m'a longuement entretenu de vos fredaines ; il les connaît toutes.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Je m'examinais comme lorsque j'allais à confesse, très grave, avec, de temps à autre, une petite envie de rire au souvenir de certaines fredaines.Roger Dombre (1859-1914)
Justin avait une mère, noble, bonne, bien-aimée, qui regardait de loin avec miséricorde ses fredaines d'enfant.Paul Féval (1816-1887)
Quel début ridicule et honteux, quelle fredaine inavouable !Émile Zola (1840-1902)
J'ai fait quelques fredaines vers seize ans ; alors ces gouapes-là m'ont mis dans une maison de correction, pour se débarrasser de moi.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les madones se font une loi de dire toujours la vérité, et quelque indulgence qu'elles puissent avoir pour les fredaines de leurs amis....Victor Cherbuliez (1829-1899)
Elle le servait auprès de la douairière, palliait ses fredaines, lui obtenait l'argent dont il avait besoin.Georges Eekhoud (1854-1927)
Toutes les petites ruses qu'il mettra en œuvre pour lui cacher ses fredaines et ses aventures l'accableront sans lasser sa tendresse.Pierre de Lacretelle (1886-1969)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FREDAINE » subst. fem.

Action folle, emportée. Il faut qu'un pere supporte quelque peu les fredaines de la jeunesse. cette fille fera tant de fredaines, qu'on la mettra aux Magdelonnettes.
Style et écriture Trois secrets d’écriture de Michel Bussi Trois secrets d’écriture de Michel Bussi

Michel Bussi, « le maître du suspense », est l’un des auteurs préférés des Français. Depuis Nymphéas noirs, il enchaîne les best-sellers. Sa...

30/03/2022