Email catcher

frasque

Définition

Définition de frasque ​​​ nom féminin

Écart de conduite. ➙ fredaine, incartade.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot frasque

Magister il était, et magister il restait, jusque dans ses laborieuses frasques d'imagination et d'audace.Émile Zola (1840-1902)
Le doute apparaît quand circulent des rumeurs et des questionnements sur sa vie agitée et ses frasques.Ouest-France, 26/10/2017
Mais j'ai appris indirectement que ce n'est qu'un débauché, un homme aux plaisirs bas, bien qu'il cache ses frasques sous des dehors pieux.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
On en recueillit quelques frasques pour l'usage de l'office.Jules Verne (1828-1905)
En outre, sa fonction lui préexiste en quelque sorte, et peut s'exercer malgré ses frasques réelles, voire en son absence.Le Coq-héron, 2004, Bertrand Piret (Cairn.info)
Cette micrologie s'oppose aux grandes frasques de la métaphysique classique.Revue Française d'Histoire des Idées Politiques, 2015, Manuel Cervera-Marzal (Cairn.info)
Or c'est précisément cet écart que les frasques du putto viennent creuser.Critique, 2004, Bertrand Prévost (Cairn.info)
Et elle bâilla le plus spirituellement du monde, pour exprimer ce qu'elle pensait de la galanterie et des frasques supposées de son triste mari.Octave Féré (1815-1875)
Cas extrême, certes, mais les frasques des stars des maisons de luxe sont légendaires.Capital, 26/06/2013, « Comment les grandes marques de luxe gèrent leurs stylistes star »
Mais il est si bizarre, mon taciturne cousin, qu'on ne remarque plus, chez nous, ses frasques.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Bien mieux : ses réparties, ses frasques même divertissent et font sourire toute la troupe de ses semblables.XVIIe siècle, 2002, Jean-Pierre van Elslande (Cairn.info)
Son air stoïque et taciturne a toujours dénoté au milieu du groupe, réputé dans les années 1960, pour ses frasques.Ouest-France, Philippe MATHÉ, 24/08/2021
Je le prévois, vous gâterez nos affaires par quelque échappée, par quelque frasque.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Pas aussi sérieux que son grand-père, il multipliait les frasques.Ouest-France, Julie SCHITTLY, 23/07/2021
D'autres peinent à lui accorder confiance, connaissant les frasques médiatiques de l'homme.Ouest-France, 02/07/2020
Ses frasques commencent à prendre nettement le pas sur sa musique.Ouest-France, 22/01/2019
Il était ivre et se trouvait à la rue depuis une semaine, sa famille étant lassée de ses frasques.Ouest-France, 06/09/2021
Pendant une heure et demie, le show est rythmé par les frasques des personnages.Ouest-France, Jéromine DOUX, 09/10/2015
Le document auquel donnent naissance ses frasques prisonnières est une opportunité rare pour l'historien.Dix-huitième siècle, 2017, Sophie Abdela (Cairn.info)
Il entendait, concernant son père, qu'il multipliait les conquêtes amoureuses et qu'il avait souvent des frasques avec la justice.Le Journal des psychologues, 2017, Zahia De Araujo (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FRASQUE s. f.

Malice ou infidelité qu'on fait à quelqu'un pour le tromper ou le trahir. Je ne me fieray jamais à cet homme-là aprés la frasque qu'il m'a faite. Menage tient que ce mot vient du frasca Italien, qui signifie, une branche, & figurément, une bagatelle ou embarras.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.