Email catcher

fumier

Définition

Définition de fumier ​​​ nom masculin

Mélange des litières (paille, fourrage, etc.) et des excréments des animaux d'élevage, utilisé comme engrais.
familier (très injurieux) Personne méprisable. ➙ ordure.

Synonymes

Synonymes de fumier nom masculin

engrais, compost, fertilisant

ruisseau, ordure

salaud, charogne, crapule, ordure, pourriture, sale type, dégueulasse (familier), empaffé (familier), enflure (familier), pourri (familier), enfoiré (très familier), saligaud (très familier), salopard (très familier), salope (très familier)

Exemples

Phrases avec le mot fumier

Pour la rendre plus souple et légère, il faut ajouter régulièrement de la matière organique, comme du fumier ou du compost, à enfouir superficiellement.Ouest-France, 12/06/2021
Nous cultivons toutes sortes de légumes qui sont protégés par un paillage du sol et l'apport de fumier bio.Ouest-France, 25/03/2015
D'autant plus que ces rejets sont désormais traités non plus sous forme de fumiers, mais bien de lisiers.Ecologie & Politique, 2011, Louise Vandelac, Simon Beaudoin (Cairn.info)
Enfin, le stockage et l'épandage de fumier sont également à l'origine de 65 % des émissions d'oxyde nitreux, considéré comme le gaz à effet de serre le plus puissant.Géo, 25/02/2010, « Viande : un risque pour l'environnement et la santé »
La transformation du fumier en énergie en est un exemple.Europarl
Seul le fumier a droit de cité dans ses cultures.Ouest-France, Corinne ARGENTINI, 17/08/2021
Des engrais organiques coûteux : faute d'avoir des vaches donnant du fumier, cet exploitant doit acheter des engrais organiques naturels, qui sont chers.Capital, 14/06/2019, « Le bio trop cher, c'est terminé ! »
Ainsi, ils favorisent par exemple le paillage ou le fumier pour limiter la consommation d'eau et proscrire les engrais chimiques.Ouest-France, 30/04/2021
Il profite seul du laitage, du fumier et du travail des animaux.Capital, 26/06/2019, « Investir dans une vache »
Je ne sache point qu'aucun colonel de cavalerie ait fait brûler sur le fumier du quartier des exemplaires de cet ouvrage.Anatole France (1844-1924)
Les tas de fumier sont également très prisés par la mouche.Ça m'intéresse, 20/06/2020, « D'où viennent les mouches ? »
Elles ont également interdit les épandages de fumier en provenance de territoires exogènes à la région.Courrier hebdomadaire, 2001, David Aubin, Frédéric Varone (Cairn.info)
Dans les fonds notariaux de la seconde moitié du xviiie siècle, les mentions de tas de fumier se multiplien dans les aires des maisons paysannes.Histoire & Sociétés Rurales, 2004, Hortensio Sobrado Correa (Cairn.info)
Son taux est très élevé dans le fumier animal et donc dans les plantes qui y poussent.Ça m'intéresse, 29/09/2019, « Engrais : à quand remonte leur première utilisation ? »
Car l'élevage intensif soulève, en effet, des questions de traitement du fumier et du lisier – un mélange d'eau et de déjections.Géo, 23/02/2015, « Les fermes géantes sont-elles compatibles avec l’agriculture écologique ? »
Ce site était auparavant utilisé pour le stockage de l'ensilage et du fumier d'un élevage de 250 animaux.Ouest-France, Romain LE BRIS, 03/10/2019
Chargé des voitures de fumier le matin et couvrir des silos l'après-midi.Histoire & Sociétés Rurales, 2004, Philippe Madeline, Jean-Marc Moriceau (Cairn.info)
Il faut néanmoins se souvenir que les effets du fumier sont plus limités dans le monde tropical que dans les pays tempérés.Revue Tiers Monde, 2005, Gilbert Étienne (Cairn.info)
Elle doit aussi être une source d'intérêts par la production de fumier ou par la production de biogaz dont les possibilités sont, semble-t-il, réelles.Revue Tiers Monde, 2014, Anastase Ntezilyayo (Cairn.info)
Le maraîcher de l'époque a d'abord dû maîtriser cette terre appauvrie, en lui apportant fumier et terreau.Ouest-France, 16/04/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FUMIER s. m.

Excrements de bestiaux qui se meslent dans leur litiere, & qui la pourrissent. Du fumier de boeuf, de cheval. le fumier de pigeon est fort chaud, est bon pour les terres froides. il est deffendu aux Jardiniers de se servir du fumier de pourceau. on fait venir les melons, du pourpier, des champignons, sur des couches de fumier. l'Escriture louë la constance de Job sur son fumier. Ce mot vient du Latin fimus ou fimetum.
 
On appelle Fosse à fumier, l'endroit creusé dans les basses-cours, où on jette le fumier pour le laisser davantage pourrir.
 
On dit par extension des herbes qu'on laisse faner sans les manger, ou du foin qu'on ne recueille pas dans la saison, que tout cela n'est que du fumier.
 
On dit proverbialement, qu'un coq est bien fort sur son fumier ; qu'il ne faut pas attaquer un homme sur son fumier, pour dire, qu'il ne faut pas attaquer un homme chez luy, où il peut avoir du secours. On dit aussi, qu'un homme mourra sur un fumier, quand on luy voit faire des despenses excessives qui le ruinent.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025) Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025)

Chaque année, la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française permet aux francophones du monde entier de découvrir les nouveautés de leur...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine