ganse

 

définitions

ganse ​​​ nom féminin

Cordonnet ou ruban tressé servant à orner. Coudre une ganse sur une robe.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'adhérence latérale du disque supérieur de chacune des deux buires à la ganse d'acier est donc parfaite lorsque le niveau du vif-argent qu'elles contiennent est égal en ces deux récipients.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Il portait ce chapeau rabaissé à la paysanne, sans ganse ni cocarde.Victor Hugo (1802-1885)
Il porta des cols bordés d'une double ganse noire, des gants de fil noir, un complet noir.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
La ganse de la cocarde sert de ratelier à divers menus objets.Jacques Fricasse (1732-1802)
Il était très joliment mis, en veste et en culotte de velours noir, soutachées de ganse d'or.Émile Zola (1840-1902)
On ne doit pas employer dans ces sens les termes attache, ganse, et encore moins le mot anglais strap.Thomas Maguire (1776-1854)
Les épaulettes rouges succédaient aux épaulettes rouges, et l'éblouissaient, comme s'il n'y eût eu qu'une seule ganse rouge le long des hommes en marche...Paul Adam (1862-1920)
Il fut assigné à ces chefs une décoration visible, arborée à l'instant ; c'était un ruban verd et noir, flottant auprès de la ganse du chapeau.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Il les faisait sonner avec une petite ganse de soie verte ; il en avait bien un troisième, mais il était vieux et mauvais, et ne pouvait servir.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Il tenait sans doute toujours à la main son tricorne garni d'une ganse d'or, car les ailes neigeuses de ses cheveux poudrés n'offraient pas trace de la pression du chapeau.Honoré de Balzac (1799-1850)
On commence par le milieu du fond ; l'on attache le bout de la ganse au centre, et on la tourne sur elle-même en décrivant successivement un cercle plus grand.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Ces petits chapeaux en velours, relevés sur le devant avec une ganse en diamant ou en perle, et surmontés de plumes blanches, étaient de fort bon goût.Louise Fusil (1771?-1848)
Un matin, en s'éveillant, la petite fille l'avait trouvée remplacée par une ganse, ce dont elle avait été étonnée.Lucie Des Ages (1845-1914)
Son corsage blanc comme neige, lacé par devant avec une ganse rouge, ressortait sous son mouchoir plissé.Paul Féval (1816-1887)
Ma femme se chargea d'achever l'ouvrage en y ajoutant une coiffe de soie et une ganse d'or, dans laquelle on plaça un plumet de quatre plumes d'autruche.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
On les reconnaît à des plumes à écrire qu'ils portent dans la ganse de leur chapeau.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GANSE » s. f.

Petit cordon d'argent ou de soye qui sert à arrester & à boutonner des boutons. On s'en sert aussi pour faire quelques ornements sur les habits, & sur tout aux boutonnieres. Quelques-uns derivent ce mot par metathese de l'Hebreu nasag, qui signifie, apprehensum retinere.
Le français des régions Boujou Boujou

Boujou, mon bijou ! Dans les parlers normands, on trouve le mot boujou, forme dialectale équivalente au français commun « bonjour », qui s’emploie pour saluer quelqu’un que l’on rencontre ou dont on prend congé : « Boujou de Normandie ! »

27/10/2020