gaver

 

définitions

gaver ​​​ verbe transitif

Faire manger de force et abondamment (les animaux qu'on veut engraisser). Gaver des canards.
Gaver qqn de, lui faire manger trop de ; au figuré le rassasier de, l'emplir à l'excès de. Gaver un élève de connaissances.

se gaver ​​​ verbe pronominal

Manger énormément. Se gaver de bonbons. —  au figuré Consommer à l'excès. Se gaver de films d'horreur.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je gave

tu gaves

il gave / elle gave

nous gavons

vous gavez

ils gavent / elles gavent

imparfait

je gavais

tu gavais

il gavait / elle gavait

nous gavions

vous gaviez

ils gavaient / elles gavaient

passé simple

je gavai

tu gavas

il gava / elle gava

nous gavâmes

vous gavâtes

ils gavèrent / elles gavèrent

futur simple

je gaverai

tu gaveras

il gavera / elle gavera

nous gaverons

vous gaverez

ils gaveront / elles gaveront

 

synonymes

gaver verbe transitif

gorger, rassasier, saturer, repaître (littéraire), bourrer (familier)

engraisser, embecquer

se gaver verbe pronominal

se bourrer, bâfrer (familier), bouffer (familier), s'empiffrer (familier), se goinfrer (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La muscade, dont ils ont l'habitude de se gaver, parfume leur chair et en fait un manger délicieux.Jules Verne (1828-1905)
Il s'agissait de le gaver sans retard de cet aliment nouveau.Léon Bloy (1846-1917)
Voilà ce dont nous devrions discuter en priorité pour que les gens vivent mieux et que les banquiers cessent de se gaver en pillant les peuples.Europarl
Si vous enfoncez un entonnoir dans la gorge d’une oie pour la gaver de maïs, il est impossible de ne lui causer ni souffrance ni dommage.Europarl
Ce n'est pas tout que de gaver les jeunes gens d'un stock de questions sans leur faire comprendre le pourquoi des choses.Gustave Le Bon (1841-1931)
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020