Email catcher

glaive

Définition

Définition de glaive ​​​ nom masculin

Ancienne épée de combat à deux tranchants.
littéraire Symbole du combat, de la guerre, de l'extermination, du châtiment.

Synonymes

Synonymes de glaive nom masculin

épée, lame

Exemples

Phrases avec le mot glaive

Lors de la deuxième guerre punique, les légionnaires s'inspirèrent des glaives de leurs ennemis celtibères, plus performants.Géo, 05/06/2019, « L’équipement complet du parfait légionnaire romain »
Le glaive introuvable a fini par réapparaître récemment dans une carrière voisine, pour le plus grand bonheur des équipes communales.Ouest-France, 28/09/2020
Ensuite, on observe différentes marges de négociation entre parties prenantes : dans certains cas, le glaive s'émoussera et, dans d'autres, il s'aiguisera.Déviance et Société, 2020, Samuel Bordreuil (Cairn.info)
Les deux glaives de vélites croisés par-dessus le symbole bucolique d'un soc de charrue formaient une panoplie de rouille.Paul Adam (1862-1920)
Le hasard d'un coup de vent – et non de glaive – a voulu y placer la déchirure.Ouest-France, 31/08/2021
Ceux qui ne voulaient pas être conquérants ne pouvaient néanmoins déposer le glaive sous peine d'être conquis.Benjamin Constant (1767-1830)
Les légions romaines ou les hordes puniques ne demandent plus ses campagnes pour lice aux exploits de leurs glaives.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le juge n'est rien sans la force du glaive.Europarl
Il est prêt à saisir le glaive de justice pour trancher dans les secrets, les défenses et les dénégations.Les cahiers de la justice, 2012, Denis Salas (Cairn.info)
Du tranchant de son glaive, il coupe l'oreille droite d'un serviteur du grand-prêtre.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2001, Christiane Deloince-Louette (Cairn.info)
Elle explique en effet que son autorité, quoiqu'empruntant des voies autres que le glaive du souverain, n'en est pas pour autant moins réelle.Revue critique de droit international privé, 2015 (Cairn.info)
Ainsi le glaive que tient toujours la justice et qui sert souvent de fléau à sa balance.Inflexions, 2010, Dominique Alibert (Cairn.info)
Le mot glajou proviendrait du mot gladiolus, pour glaïeul, pour indiquer le nom de cette plante à feuille en forme de glaive.Ouest-France, 26/05/2017
Le glaive ne se reposa pas un instant.Adolphe Thiers (1797-1877)
Des morceaux de glaive, des balles de fronde en plomb et un piquet de tente en fer ont été retrouvés sur le site d'une vingtaine d'hectares.Ouest-France, Brice BACQUET, 09/09/2020
Ainsi, la mission de police répond exactement à la nécessité de mettre en adéquation le bouclier au glaive.Sécurité globale, 2013, Julien Dufour (Cairn.info)
Et leurs regards, doux encore, allaient du miroitement des glaives nus aux yeux plus froids de ceux qui les avaient engendrées.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Il sera le glaive, à lui de faire tomber les boucliers et de cumuler des points.Ouest-France, 25/09/2018
La dynamique du glaive et du bouclier perturbe les entreprises exposées au risque de captation et de manipulation des données.Revue française de gestion, 2016, Alain Bienaymé (Cairn.info)
Le glaive de la justice ne frappera pas avec la même vigueur selon les qualificatifs employés et selon le contexte.Capital, 27/05/2013, « Insulter un collègue de bureau : quand ça passe et… »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GLAIVE s. m.

Vieux mot qui signifioit autrefois toute sorte d'arme trenchante, comme couteau, espée, cimeterre, coutelas. On l'a dit même des lances.
 
Celuy qui frappera du glaive, perira par le glaive, dit J. C. en St. Matthieu. Ce mot vient du Latin gladius.
 
On appelle aussi, Puissance du glaive, le droit de vie & de mort qui n'est qu'en la main des Rois, ou des Juges auxquels ils la communiquent.
 
GLAIVE, se dit figurément en Morale. Le glaive spirituel, pour dire, l'excommunication, le pouvoir qu'a l'Eglise sur les ames.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine