grassement

définitions

grassement ​​​ adverbe

Abondamment, largement. Il est grassement payé. ➙ généreusement.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
D'ailleurs qui lui disait si ses ennemis ne la paieraient pas plus grassement pour le trahir que lui pour se garer de la trahison ?Daniel Lesueur (1854-1921)
Mais vous en rencontrerez autant, et quelquefois plus, parmi les mal payés que parmi les plus grassement rétribués.Charles Wagner (1852-1918)
Mais elle vit, alors que dans les serres chaudes, les terrains grassement fumés, vous la cultivez au poids de l'or pour la voir s'étioler et mourir entre vos doigts.Charles Wagner (1852-1918)
Sa croupe ressemble à une dune de sable et la naissance de ses cuisses est grassement plissée.Pierre Louÿs (1870-1925)
En tout cas, je m'oppose à ce qu'il devienne un nouveau vivoir d'emplois grassement rémunérés.Europarl
Nous le payons assez grassement pour attaquer nos ennemis, quoiqu'il soit quelquefois douloureux de voir défendre par une telle plume les principes que nous respectons...Eugène Sue (1804-1857)
Paris, alcoolisé, où n'avait manqué ni l'eau-de-vie ni le vin, vivait grassement à cette heure, tombait à une ivrognerie continue.Émile Zola (1840-1902)
Pendant les six mois du beau temps, il gagne de quoi passer grassement son hiver.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Il paya grassement leur obligeance et alla retrouver sa voiture, qui était revenue l'attendre au point où il l'avait quittée.George Sand (1804-1876)
Je pourrais, comme les autres, vivre grassement de mes revenus, me faire servir des repas comme j'en ai tant fait faire aux autres dans ma vie.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Je nourrirai grassement ses espérances en lui promettant tout ce qu'on peut promettre en pareille occasion.Pamphile Le May (1837-1918)
La plante humaine y pousse à l'aise, grassement, sans piquants, point méchante, tout au plus de la langue que nous avons bien affilée.Romain Rolland (1866-1944)
Il dut en passer par là et les payer grassement tous les deux pendant qu'il exécutait son tableau.Théodore Duret (1838-1927)
Il pouffa en dedans, se gargarisa d'un rire qui ne sortait pas, et proféra grassement, entre ses hoquets.Daniel Lesueur (1854-1921)
Des milliers de sociétés s'étaient fondées dans ce but et leurs membres vivaient grassement en faisant, à date fixe, des largesses aux poètes.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Un système de préretraite est en cours d'élaboration, il récompensera grassement ceux dont on ne peut plus faire les rouages efficaces de la machinerie communautaire par la grâce d'une reconversion.Europarl
On payait l'ouvrier qui repartait avec un air visible de satisfaction, preuve que le travail était grassement rétribué.Jules Lermina (1839-1915)
Même les directeurs de tournées théâtrales emmenaient avec eux leurs critiques dramatiques et les payaient très grassement pour écrire des notes élogieuses.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Hugues Rebell (1867-1905)
Ainsi, n'ayant pas le courage de donner peu pour se rattraper grassement, il continue de voir passer en combustible une bonne partie des bénéfices.Ernest Michel (1837-1896)
Seulement, comme c'est un vieux savant qui n'aime pas à se déranger, surtout la nuit, sans être grassement payé...Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GRASSEMENT » adv.

D'une maniere grasse, & riche. Il paye grassement. il vit grassement.
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020