gréer

définitions

gréer ​​​ verbe transitif

Garnir (un navire, un mât) de gréement. —  au participe passé Navire gréé en goélette. —  sans complément Gréer et dégréer.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je grée

tu grées

il grée / elle grée

nous gréons

vous gréez

ils gréent / elles gréent

imparfait

je gréais

tu gréais

il gréait / elle gréait

nous gréions

vous gréiez

ils gréaient / elles gréaient

passé simple

je gréai

tu gréas

il gréa / elle gréa

nous gréâmes

vous gréâtes

ils gréèrent / elles gréèrent

futur simple

je gréerai

tu gréeras

il gréera / elle gréera

nous gréerons

vous gréerez

ils gréeront / elles gréeront

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle portait brigantine, misaine, trinquette, focs, flèches, et pouvait gréer une fortune pour le vent arrière.Jules Verne (1828-1905)
Les locutions suivantes prouvent jusqu'à quel point le vulgaire abuse du mot gréer.Thomas Maguire (1776-1854)
Puis, on le lancerait à la mer et on s'y réfugierait, quitte à le gréer, quand il reposerait dans son élément.Jules Verne (1828-1905)
Je peux gréer une écurie confortable avec mes espars de rechange et du grillage.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Suchet connaissait à fond les bateaux : canots, voiliers, goélettes, bricks de toutes sortes, il s'entendait comme un marin à les gréer et à les conduire selon le vent.André Gouirand (1855-1918)
Est-ce que j'avais besoin de me gréer comme ça ?...Alexis Bouvier (1836-1892)
Le dénûment des arsenaux espagnols n'avait pas permis de les gréer convenablement, et ils étaient quant aux équipages d'une faiblesse désespérante.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il acheta un lougre qu'il fit gréer à sa fantaisie, et trois semaines après, il mettait à la voile.Ernest Capendu (1826-1868)
Je fis alors appel à toutes mes connaissances dans l'art de gréer un navire, de le munir de mâts et de voiles.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Celui-ci, pour toute réponse, se contenta de gréer ses bonnettes hautes, et il eut bientôt accru la distance qui le séparait de la corvette.Jules Verne (1828-1905)
Je fus près de deux mois à terminer ce dernier ouvrage, c'est-à-dire à gréer et ajuster mon mât et mes voiles.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019