Email catcher

grelotter + de froid

Exemples

Phrases avec les mots grelotter + de froid

Les vêtements sont dans un état déplorable, la nuit, les pauvres petits grelottent de froid.Le monde juif, 1989, Anne Grynberg (Cairn.info)
Elle avait le teint pâle et elle grelottait de froid.Marcel Schwob (1867-1905)
Il y passe la nuit, plutôt amère, il grelotte de froid et on lui refuse une couverture.Vie sociale et traitements, 2007, Joseph Rouzel (Cairn.info)
Qu'une angine survienne après une contrariété ou après avoir grelotté de froid, le patient n'étant pas assez couvert en hiver, ne change rien au traitement antibiotique qui sera prescrit.Hegel, 2014, Philippe Marchat (Cairn.info)
Mais je cédais à mes lâchetés, je grelottais de froid en attendant que tu voulusses bien me prendre dans tes bras....Émile Zola (1840-1902)
Ils étaient assis sur le sol, grelottant de froid, à quelques mètres du feu de camp que les policiers avaient allumé pour se réchauffer.Revue d'Histoire de la Shoah, 2014, Nahum Noneh, Yaël Shneerson (Cairn.info)
Vous grelottez de froid là-bas, je vais sonner pour qu'on apporte du charbon.Charles Dickens (1812-1870) et Wilkie Collins (1824-1889), traduction Mme Judith (1827-1912)
C'était une d'elles grelottant de froid.Aloysius Bertrand (1807-1841)
Il nous tint bloqués jusqu'à quatre heures du matin, et j'avais passé cette affreuse nuit sans fermer l'œil, soufflant mon feu, grelottant de froid.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Depuis plus de 36 heures, il grelotte de froid et de faim.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2017, Laurence van Ypersele (Cairn.info)
Mais elle grelottait de froid.Gustave Flaubert (1821-1880)
Les poëtes ne marchandent pas leurs expressions d'amour et d'enthousiasme ; grelottant de froid, souvent ils chantent les feux du soleil, et mourant de faim ils décrivent les banquets somptueux.Jean-Baptiste Capefigue (1801-1872)
Mais on avait trop attendu, tout ce monde grelottait de froid, de faim et d'épuisement.Émile Zola (1840-1902)
Les incendies se sont intensifiés d'heure en heure alors que nous restions dehors à grelotter de froid jusqu'au petit matin.Revue d'Histoire de la Shoah, 2014, Orit Rosen (Cairn.info)
Elle grelottait de froid, et cependant il circulait dans ses veines comme des bouffées de flammes.Émile Gaboriau (1832-1873)
Les condors, ils ont des petits à nourrir, des centaines de petits qui grelottent de froid quelque part dans un abri de cimes.Les temps modernes, 2006, Jacques Lanzmann (Cairn.info)
Ils étaient encore pleins de sommeil, et grelottaient de froid sous leurs couvertures.Guy de Maupassant (1850-1893)
Cela dura plus de deux heures pendant lesquelles nous restâmes nus, grelottant de froid.Le Monde Juif, 1972, Adam Rutkowski (Cairn.info)
L'accouchée, restée toute seule, grelottait de froid dans son lit, et elle avait faim, n'ayant rien mangé depuis la veille.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'abbé y tombe aussi, y grelotte de froid, s'y blottit la nuit, y rencontre le diable.Vertigo, 2006, Vincent Amiel (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Définition

froid adjectif et nom masculin

grelotter verbe intransitif

Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine