Email catcher

griserie

Définition

Définition de griserie ​​​ nom féminin

Excitation, exaltation. La griserie de la vitesse.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot griserie

Ces réflexions, jointes à son désir d'être aimé, lui causèrent une légère griserie.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Depuis lundi, les cyclistes pros ont retrouvé la griserie de l'entraînement sur les routes.Ouest-France, 14/05/2020
On aura vu que ce modèle conduit plutôt, de toute évidence, à la griserie des solidarités sans frontière.Cités, 2005, Gilbert Larochelle, Jesus Jimenez Orte (Cairn.info)
La troisième, qui découle de la précédente, s'inscrit davantage dans une référence discursive à une forme de griserie ou de plaisir décrit comme extatique.Ethnologie française, 2008, Magali Sizorn (Cairn.info)
Ça ne permet pas l'erreur, et ça participe de la griserie de ce métier de pilote.Ouest-France, Olivier Clerc, 12/06/2018
Il avait un peu honte, d'autre part, d'être si plébéien dans cette griserie de luxe.Paul Bourget (1852-1935)
Pris dans la griserie de ses blagues et son irrépressible bouffonnerie, le pitre serait, par nature, voué au terrain glissant de l'équivoque.Études théâtrales, 2011, Mireille Losco-Lena (Cairn.info)
Et c'était maintenant une griserie délicieuse qui l'enveloppait toute, c'était une sorte d'étourdissement léger comme dans le vaporeux état des morphinées.Jules Claretie (1840-1913)
Le reste de son voyage ne fut plus qu'un songe, un enlacement sans fin, une griserie de caresses.Guy de Maupassant (1850-1893)
C'est renoncer à la griserie du pouvoir portant sur l'intime de l'autre, c'est mesurer sa propre responsabilité.Journal du Droit des Jeunes, 2004, Jean Marie Vauchez (Cairn.info)
Il s'agit de traduire au plus près la griserie qu'elle suscite chez ses pratiquants par une hypotypose.XVIIe siècle, 2005, Sophie Tonolo (Cairn.info)
Éblouie et lucide à la fois, la griserie du narrateur incarne l'hésitation de l'écriture au seuil de l'improbable.Études anglaises, 2003, Nathalie Cochoy (Cairn.info)
Une telle griserie, qu'elle ne parvenait même pas maintenant à retrouver de points de repère, des souvenirs précis.Michel Corday (1869-1937)
Il faut regagner sa place malgré la griserie qui s'installe.Ouest-France, Magali GRANDET, 11/04/2018
La griserie d'être joyeuse la reprenait vite, et l'enfant de dix-huit ans continuait sa mission de lumière à répandre.Hector Bernier (1886-1947)
Pour le plaisir de prendre des risques, la griserie de la vitesse.Ouest-France, Carine JANIN, 07/09/2020
Dans la griserie du danger ou dans l'après-coup, le jeune a parfois le sentiment d'une mise au monde.Carrefours de l'éducation, 2020, David Le Breton, Antoine Kattar (Cairn.info)
Son livre conte la griserie du succès et la fuite en avant.Ouest-France, Michel TROADEC, 01/10/2019
Cette griserie intervenait sur fond de crise du corps de doctrine traditionnel de la gauche et de sa stratégie.Le débat, 2005, Jean-Pierre Le Goff (Cairn.info)
Edmée, elle, était loin de partager l'espèce de griserie qui s'était emparée de sa sœur.Pierre Zaccone (1818-1895)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Le dessous des mots Avoir la gueule de bois Avoir la gueule de bois

Depuis toujours, l'être qui a festoyé sans se soucier ni de son foie ni du futur est en proie, dès le lendemain, à une douleur qui peut confiner à...

03/01/2023