étourdissement

définitions

étourdissement ​​​ nom masculin

Trouble caractérisé par une sensation de tournoiement, d'engourdissement. ➙ faiblesse, vertige. Avoir un étourdissement.
État d'une personne étourdie, grisée. ➙ griserie, ivresse.
Action de s'étourdir.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les lenteurs du courant irritaient son regard et communiquaient à son cerveau une sorte d'étourdissement.Jules Lermina (1839-1915)
Au bout de vingt ans, comme au premier jour, l'ennui, l'étourdissement sont les mêmes, et l'affadissement.Jules Michelet (1798-1874)
Après le premier étourdissement de la douleur, elle sembla retrouver son calme dans la grandeur même de l'épreuve.Émile Souvestre (1806-1854)
Dans sa fièvre, dans l'étourdissement d'une décision si brusque, elle ne réfléchissait pas, elle était toute à la grande joie du retour.Émile Zola (1840-1902)
Je tombai sur une grande meule de foin, où je restai sans me réveiller, – ce qui s'explique par l'étourdissement qui m'avait saisi dans le trajet.Rudolph Erich Raspe (1736-1794) et Gottfried August Bürger (1747-1794), traduction Théophile Gautier (1836-1904)
L'illusion a été d'autant plus grande pour moi que le mal de cœur et un certain étourdissement ne m'ont jamais quittée.Dorothée de Dino (1793-1862)
Un jour au milieu de son dîner, elle se trouva prise d'un étourdissement, elle ferma les yeux, devint pâle, et resta immobile et comme pétrifiée pendant une heure.George Sand (1804-1876)
Plus tard, seulement, à mesure que l'étourdissement se dissipe et qu'on revient à soi, s'accusent les douleurs, plus atroces et plus cuisantes.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle eut un étourdissement, et dès le soir, sa maladie recommença, avec une allure plus incertaine, il est vrai, et des caractères plus complexes.Gustave Flaubert (1821-1880)
Cette mortelle inquiétude me rendit plus âpre au bonheur, et le remords ajoutait encore à l'étourdissement de mes coupables joies.George Sand (1804-1876)
Il subissait cet étourdissement qui suit les grandes crises morales aussi bien que les chocs violents sur la tête, et qui empêche l'attention de s'arrêter aux choses extérieures.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je fus obligé, je vous le répète, de couper court, et de finir volontairement, sous peine d'être interrompu par un étourdissement complet.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Valentine lui répondit qu'en regardant ce même tableau, elle avait été saisie d'un étourdissement qui l'avait forcée de sortir pour venir prendre l'air.Sophie Gay (1776-1852)
Marguerite s'était levée pour s'éloigner ; à ces mots, elle éprouva comme un étourdissement ; la chambre, les meubles tourbillonnaient devant ses yeux.Octave Féré (1815-1875)
Et elle se le répétait dans l'étourdissement de la course parmi les figures de cire, dans l'escalier obscur et tournant, dans l'étreinte plus pressante de son guide.Michel Corday (1869-1937)
A l'exception d'un certain étourdissement, il se tira donc sain et sauf de ce danger.Charles de Bernard (1804-1850)
Il continua sans se décourager, en évitant seulement d'abaisser son regard dans le gouffre, de peur d'y être précipité par un étourdissement.Victor Hugo (1802-1885)
Et c'était maintenant une griserie délicieuse qui l'enveloppait toute, c'était une sorte d'étourdissement léger comme dans le vaporeux état des morphinées.Jules Claretie (1840-1913)
Remis de l'étourdissement que m'avait fait éprouver ce singulier entretien, je commençais à réfléchir comment l'empereur avait pu être si exactement informé de l'objet de ma démarche.Joseph Fouché (1759-1820)
De plus, pour la première fois après l'étourdissement du voyage, il était livré à lui-même.Auguste Angellier (1848-1911)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESTOURDISSEMENT » s. m.

Trouble du cerveau & des nerfs. Les vapeurs causent des vertiges & des estourdissements. Il luy a pris un estourdissement, il est tombé de son haut.
Le dessous des mots Lexicovid Lexicovid

Tous les grands événements historiques contribuent à créer ou à diffuser un vocabulaire spécifique.

Marie-Hélène Drivaud 27/09/2020