guet

définitions

guet ​​​ nom masculin

Action de guetter. Faire le guet. Avoir l'œil, l'oreille au guet.
anciennement Surveillance exercée de nuit par la troupe ou la police.
Histoire Patrouille, garde chargée de cette surveillance.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et ayant remis ce billet à un domestique, avec l'ordre de le porter immédiatement, fiévreuse, palpitante, l'oreille au guet, comptant les secondes, elle attendit...Émile Gaboriau (1832-1873)
Les frères servants se promenaient aussi, par groupes, mais en suivant les barrières, et en faisant le guet pour avertir les frères, en cas d'approche d'un profane.George Sand (1804-1876)
Elle était au guet, et dès qu'elle entendit le roulement de la voiture, elle courut à sa chambre, se déshabilla en un tour de main et se mit au lit.Émile Gaboriau (1832-1873)
Depuis qu'il vivait seul, il avait la sensation d'un danger renaissant, d'un guet-apens continu, dressé dans l'ombre.Émile Zola (1840-1902)
Il y faut ajouter les quatre compagnies du prévôt de l'île, du lieutenant criminel de robe-courte, du guet à cheval et du guet à pied.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Marchez dans mes moksens, ayez l'œil et l'oreille au guet, surtout soyez prudents et ne faites rien sans mon ordre ; partons !Gustave Aimard (1818-1883)
En de tels endroits, évidemment disposés pour une attaque nocturne, un guet-apens est tout indiqué.Jules Verne (1828-1905)
De cette troupe urbaine on formoit plusieurs corps-de-garde fixes ; et c'étoit là ce qu'on nommoit le guet assis.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Le syndic et les gens du guet, archers et arbalétriers, attroupés en masse noire, les regardaient fuir, effarés.Marcel Schwob (1867-1905)
Ils étaient là, l'œil au guet, l'oreille avide, le bras tendu, prêts à saisir l'occasion si l'occasion se présentait.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais malheur à celui qui néglige d'avoir l'œil constamment ouvert sur tout ce qui l'entoure et l'oreille au guet !Gustave Aimard (1818-1883)
Le guet pouvait arriver et prendre tous les combattants, blessés ou non, royalistes ou cardinalistes.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
À quinze cents coudées, il s'arrêta, au guet, la sagaie prête à hauteur du front.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Quoi qu'il en soit, il avait l'œil au guet ; mais, ne voyant rien de suspect dans les rues paisibles, il s'abandonna peu à peu à ses rêveries.Michel Zévaco (1860-1918)
Ces inconnus avaient cette démarche assurée qui indique des gens en parfaite amitié avec le guet et leur conscience.Michel Zévaco (1860-1918)
Cette invention d'un « guet-apens » socialiste soutenait mal l'examen, prêtait à trop d'objections quand on voulait la préciser.Jules Lemaître (1853-1914)
Tout en parlant et en marchant, nous ne cessions d'avoir l'œil au guet ; mais tout était silencieux et tranquille autour de nous.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Ce guet-apens, aussi odieux qu'inutile, fut un malheur de plus pour celui qui l'avait tenté.Jules Michelet (1798-1874)
Tout cela nous paraissait assez louche, et l'idée nous vint que nous étions peut-être exposés à quelque guet-apens.Théophile Gautier (1811-1872)
Les passants devenaient de plus en plus rares et le guet n'en était que plus facile.Maurice Level (1875-1926)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GUET » s. m.

Garde qu'on fait pour descouvrir quelque chose, ou pour surprendre quelqu'un. Il se dit premierement d'une personne qui espionne, & qui demeure en garde en quelque lieu pour voir ce qui s'y passe, & en donner advis. Il a l'oeuil au guet, l'oreille au guet. Du Cange derive ce mot de wactae ou wagtae, mots de la basse Latinité signifians la même chose, qu'il dit venir de l'Allemand wacht ou wecke.
 
GUET, se dit aussi d'une compagnie entiere qui fait la patrouille, ou d'un corps de garde qu'on pose sur des passages, soit pour empêcher les surprises des ennemis, soit pour prendre les voleurs, ou ceux qui troublent le repos de la ville. Il y a des charges qui ont le privilege d'exemption de guet & de garde. Du temps de Guillaume de Nangi on appelloit guet, ce qu'on a appellé depuis corps de garde.
 
Faire le guet, c'est, Se tenir en sentinelle ou en poste, pour descouvrir s'il ne vient personne qui puisse nuire à nostre dessein. La suivante faisoit le guet, tandis que sa maistresse parloit à un Cavalier.
 
MOT DU GUET, est une parole qui sert de signal pour discerner l'ami de l'ennemi. Il se donne par le Commandant aux Officiers : ce qui empêche les surprises des ennemis, les communications des traitres & des espions. On change tous les soirs le mot du guet.
 
On le dit figurément des rendez-vous qui se donnent pour des conferences secrettes, pour des entreprises amoureuses. Ce valet avoit le mot du guet, avoit l'ordre de faire entrer telles & telles personnes.
 
On appelle à Paris le Chevalier du Guet, Celuy qui commande à une compagnie qui fait la ronde dans les ruës toute la nuit pour empêcher les voleurs. Le Lieutenant, les Archers du Guet. Il y a le guet à pied & le guet à cheval. On appelle en Languedoc & Provence Viguier, Celuy qui commande au guet : & ce mot vient de Veggia, Italien qui signifie veille. Nicod.
 
GUET, se dit aussi de quelques animaux. Il y a long-temps que ce chat est au guet pour prendre une souris. ce petit chien est de bon guet, il aboye au moindre bruit. parmy les gruës on dit qu'il y en a une qui fait le guet, tandis que les autres se reposent ; & pour cet effet qu'elle a un pied en l'air, & une pierre dans ses ongles, de peur qu'elle ne s'endorme.
So British... ou pas ! Cash Cash

Le petit mot anglais cash « espèces, argent liquide », que nos dictionnaires rangent dans le lexique familier, connaît de nombreux emplois en français.

Dr Orodru 12/05/2021