faction

 

définitions

faction ​​​ nom féminin

Groupe, parti se livrant à une activité factieuse (dans un État, une société). Pays en proie aux factions.
Service d'un soldat en armes qui surveille les abords d'un poste. ➙ garde, guet. Être en faction, de faction. —  par extension Surveillance, attente prolongée.
Technique Chacune des trois tranches de huit heures du travail continu (dans une entreprise, une industrie).
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On ne se fait point d'idée de l'activité de la faction pour porter le roi à la guerre malgré lui.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Aucune mesure décisive pour le salut de la patrie ; parce que l'influence de la faction les a toutes dirigées.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Ensuite il passa au second étage, toujours suivi de ses hommes, moins un, laissé de faction en bas.Albert Delpit (1849-1893)
Le but de cette faction, c'est de jeter dans les esprits un peu crédules les alarmes que répandent quelques mots dont elle se sert.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Cela équivaudrait à financer les efforts de guerre de cette faction, ce que nous ne pouvons faire.Europarl
Les noms des chefs de la faction composoient la liste des membres qui devoient le remplacer.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Nous payions très-scrupuleusement : je subis néanmoins une faction correctionnelle pour avoir pris, sans y penser, deux poires dans le jardin d'un château.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Le valet mis en faction auprès de sa porte n'avait vu aucune lumière, n'avait entendu aucun bruit.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Qu'ils sacrifient l'esprit de système, l'esprit de faction, à l'amour du bonheur et de la liberté publics !Napoléon Bonaparte (1769-1821)
On enchérit sur les injures prodiguées naguère par la faction brissotine aux patriotes qui secondaient les vues du comité de salut public, et qui étaient investis de sa confiance.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
La porte étant ouverte, j'attendis, pour entrer, le moment où le garde du corps en faction, se promenant dans le sens opposé à l'entrée, s'en éloignerait.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Les uns, obligés de choisir parmi leurs adversaires, voulaient prendre l'homme le plus modéré dans sa couleur : les autres portèrent à dessein le plus ardent de la faction.Émile Vincens (1764-1850)
Je la vis rarement, et comme on voit en trêve une amie d'une autre faction entre deux combats.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les émules impatients qui ne voulaient que sa place et ceux qui désiraient un régime plus au gré de leur faction, s'unirent enfin.Émile Vincens (1764-1850)
Une sentinelle est en faction à l'entrée, mais on lui a fait boire un soporifique et elle dort profondément, adossée à la guérite.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Pour remuer à son gré ce peuple et le faire agir hardiment, la faction républicaine vouloit donc qu'il fût délivré de ce voisinage importun.Jean-François Marmontel (1723-1799)
La faction sacerdotale porta la peine de l'orgueil qui l'avait empêchée de se fondre avec la nation ; la nation secoua son joug, l'obligea de s'avouer vaincue et d'entrer en composition.Élie Reclus (1827-1904)
Le temps de la faiblesse est passé : c'est la faiblesse de la représentation nationale qui l'a toujours compromise, et qui a encouragé une faction criminelle.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il passa le reste de la nuit en faction à l'endroit même qu'il avait choisi la nuit précédente.Michel Zévaco (1860-1918)
Ces hommes nuls pouvaient en un jour de crise devenir les instrumens d'une faction entreprenante.Joseph Fouché (1759-1820)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FACTION » s. f.

Service de simple soldat à l'armée pour faire sentinelle, les rondes, la patrouille. Estre en faction, signifie, Estre en sentinelle.
 
FACTION, signifie aussi, un parti qu'on forme dans un Etat pour troubler le repos public. Les factions des Guelphes & des Gibellins ont troublé toute l'Italie pendant plusieurs siecles.
 
FACTION, se dit aussi des cabales & brigues particulieres qui se font pour les eslections des chefs des compagnies. Ces Moines estoient divisez en deux factions pour l'élection d'un Abbé.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020