haleine

 

définitions

haleine ​​​ nom féminin

Mélange gazeux qui sort des poumons pendant l'expiration. Haleine fraîche. Avoir mauvaise haleine, sentir mauvais de la bouche.
La respiration (inspiration et expiration). ➙ souffle.
locution Être hors d'haleine, à bout de souffle (➙ haletant). Retenir son haleine, sa respiration. Reprendre haleine : reprendre sa respiration après un effort. —  À perdre haleine locution adverbiale : au point de ne plus pouvoir respirer ; au figuré sans s'arrêter. Courir à perdre haleine.
(dans des locutions) Intervalle entre deux inspirations. D'une (seule) haleine : sans s'arrêter pour respirer. ➙ d'un trait. —  Tenir qqn en haleine, maintenir son attention en éveil ; maintenir dans un état d'incertitude, d'attente. —  Travail de longue haleine, qui exige beaucoup de temps et d'efforts.
 

synonymes

haleine nom féminin

souffle, respiration

[littéraire] effluve, émanation, odeur, parfum

hors d'haleine

essoufflé, à bout de souffle, haletant, pantelant, anhélant (littéraire), pantois (vieux)

avoir mauvaise haleine

refouler du goulot (populaire), puer de la gueule (très familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est le propre des stratégies de ne mériter leur nom que si elles peuvent être menées de longue haleine.Europarl
Il frappe du pied et tourne au milieu des roches d'un pas rapide, puis s'arrête hors d'haleine, éclate en sanglots et se couche par terre, sur le flanc.Gustave Flaubert (1821-1880)
Je courais après lui de toutes mes forces, mais j'étais hors d'haleine, et je n'aurais pas osé l'appeler quand même je ne l'aurais pas perdu de vue.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Ils devaient s'effacer contre la roche, laisser la voie à des ombres d'hommes et de bêtes, dont ils recevaient l'haleine au visage.Émile Zola (1840-1902)
L'histoire prouve que ce processus est ardu, difficile et de longue haleine quel que soit le pays concerné.Europarl
Il se demandait cela, et, comme elle lui parlait de très près, il recevait en plein visage son haleine fraîche qui lui semblait aussi délicieuse à respirer.Guy de Maupassant (1850-1893)
Une telle entreprise sera forcément de longue haleine, surtout dans un domaine où la compétence communautaire est restreinte.Europarl
Telle est bien sûr la question qui tient tout le monde en haleine, que ce soit ici ou ailleurs.Europarl
La recherche du droit est toujours de longue haleine, demande beaucoup de temps mais est également exigeante du point de vue économique.Europarl
Il se couche à plat ventre, s'appuie sur les deux coudes ; et, retenant son haleine, il regarde.Gustave Flaubert (1821-1880)
Je n'y publierai plus que des articles volants, et, métier pour métier, je préfère écrire des histoires de longue haleine, qui restent.Émile Zola (1840-1902)
À cet égard, pour répéter ce que j’ai dit précédemment, je souligne la nécessité que les diverses propositions soient examinées dans une optique temporelle de longue haleine après 2009.Europarl
Le premier point, naturellement, c'est que la réforme des économies de ces pays est un processus à la fois très complexe et de longue haleine.Europarl
Pendant quelques instants je demeurai tranquille pour prendre haleine, et pour attendre que les eaux se fussent éloignées.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Personne n'osait répondre, quoique tous retinssent leur haleine, de peur de perdre un seul mot de ce qu'il aurait pu ajouter.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
A mesure qu'on tourne les pages, sa façon de tenir en haleine devient presque insupportable.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Hugues Rebell (1867-1905)
Quand il revint à la surface, il aventura un œil seulement hors de l'eau et regarda autour de lui, tout en reprenant haleine.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Telle est la teneur de la réponse britannique, qui les mentionne d’une seule haleine.Europarl
Nous sommes conscients du fait que la prévention des conflits et la gestion des crises sont des entreprises de longue haleine.Europarl
C'est un travail de longue haleine, portant sur tout un processus, qui consiste non seulement à renforcer les modalités concrètes de notre coopération, mais aussi à adapter nos règles communes.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HALEINE » s. f.

Air que poussent les poulmons aprés qu'ils en ont esté rafraischis. L'haleine d'un lepreux est contagieuse, donne la lepre. l'haleine d'une femme qui a ses ordinaires gaste la glace d'un miroir. il a l'haleine douce comme un enfant.
 
HALEINE, se dit aussi d'une force particuliere des poulmons, lors qu'ils n'ont pas besoin de reprendre si souvent leur vent. On choisit pour la pesche des perles les esclaves qui ont bonne haleine, qui peuvent demeurer long-temps sous l'eau sans reprendre leur vent. ce Basque a l'haleine bonne, il court une lieuë sans que l'haleine luy manque, sans perdre haleine.
 
La courte haleine, est une maladie opposée à cette force, & vient d'une difficulté de respiration.
 
HALEINE, s'employe aussi pour signifier, Tout de suitte, sans intermission. Il a recité ce Poëme tout d'une haleine. il a escrit vint paires de lettres tout d'une haleine. il nous fait des discours à perte l'haleine, pour dire, fort longs, ou en galimathias, cet Orateur fait ses periodes à perte d'haleine, c'est à dire, trop longues.
 
HALEINE, se dit encore en ce sens d'une chose de longue durée, d'une grande discussion. L'entreprise d'un Dictionaire est un ouvrage de longue haleine. ce procés est de longue haleine, il tiendra long-temps le bureau. le bastiment du Louvre est un dessein de longue haleine.
 
HALEINE, en termes de Manege, se dit des chevaux, tant en parlant de la force de leur respiration, que du repos qu'on leur donne pour la reprendre. Il faut que les chevaux de chasse ayent de l'haleine, soient maistres de leur haleine. il faut donner haleine à son cheval, c'est à dire, le mettre au pas aprés l'avoir poussé au galop, afin de ne le pas outrer tout à fait.
 
On dit aussi, qu'un cheval est gros d'haleine, pour dire, qu'il a les conduits de la respiration fort estroits, & qu'il soufle extraordinairement quand il galoppe, quoy qu'il ne soit pas poussif.
 
On dit encore, qu'un cheval n'est pas en haleine, quand il est demeuré long-temps en l'escurie sans faire l'exercice, ou le manege. Il faut toûjours tenir les chevaux en haleine.
 
On le dit aussi des hommes qui ont esté long-temps sans s'exercer en quelque chose, qu'ils sçavoient bien, mais dont ils ont perdu en partie l'habitude. Cet homme a bien dansé, mais il n'est pas maintenant en haleine. ce Poëte n'est pas en haleine, il y a trop long-temps qu'il n'a fait des vers.
 
Tenir en haleine, c'est à dire, Repaistre quelqu'un de vaine esperance, l'amuser. Les Grands tiennent en haleine les domestiques qui les servent, en leur faisant tous les jours de belles promesses. il y a six mois que ce Conseiller tient en haleine ce pauvre client, & il ne rapporte point son procés.
 
HALEINE, se dit aussi des vents & de l'agitation de l'air. Il fait aujourd'huy une belle soirée, il ne fait ni vent, ni haleine. La Fontaine a dit poëtiquement dans l'Adonis en parlant d'un cheval,
 
D'haleine en le suivant manquent les Aquilons.
 
HALEINE, se dit aussi des odeurs qui se respandent dans l'air. Les roses, les jasmins, la vigne en fleur poussent une douce haleine dont l'air est tout parfumé. il vient une mauvaise haleine de ce privé qui est ouvert.
 
On dit proverbialement, qu'un homme seroit bon trompette, qu'il a l'haleine forte, pour dire, que son haleine est puante, vineuse, &c.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020