Email catcher

hocher

définitions

hocher ​​​ verbe transitif

locution Hocher la tête, la secouer (de haut en bas pour signifier « oui », de droite à gauche pour signifier « non »).

conjugaison

actif

indicatif

présent

je hoche

tu hoches

il hoche / elle hoche

nous hochons

vous hochez

ils hochent / elles hochent

imparfait

je hochais

tu hochais

il hochait / elle hochait

nous hochions

vous hochiez

ils hochaient / elles hochaient

passé simple

je hochai

tu hochas

il hocha / elle hocha

nous hochâmes

vous hochâtes

ils hochèrent / elles hochèrent

futur simple

je hocherai

tu hocheras

il hochera / elle hochera

nous hocherons

vous hocherez

ils hocheront / elles hocheront

synonymes

hocher verbe transitif

[la tête] dodeliner de, remuer, secouer

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Joncas s'en approcha et hocha plusieurs fois la tête.Joseph Marmette (1844-1895)
Vous pouvez hocher la tête, mais c'est la réalité.Europarl
Là, je ne peux que hocher la tête.Europarl
La maman et les amis hochèrent la tête.René Boylesve (1867-1926)
Dans le quartier, on hochait la tête : la pauvre dame ne s'ennuierait pas longtemps de sa fille.Émile Zola (1840-1902)
Nous avons encore un fois une situation devant laquelle nos concitoyens ne peuvent que hocher la tête en signe de désapprobation.Europarl
Le jeune couple hoche de la tête, balaie du regard les modèles exposés sur le présentoir.Ouest-France, Jérôme LOURDAIS, 24/11/2019
Vous avez raison de hocher la tête, car les heures étaient précieuses.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Les assureurs hochent la tête en disant qu'il n'y a aucun problème.Europarl
Ne vous en défendez pas et ne hochez pas la tête.Edmond About (1828-1885)
En gilet de survêtement vert sur un tee-shirt rouge vif, il hoche régulièrement la tête sans commenter, en écoutant l'interprète.Ouest-France, Laurent NEVEU, 17/11/2020
À l'écoute des mots qu'il a écrits il y a plusieurs années, le romancier hoche de temps en temps la tête.Ouest-France, Fabien JOUATEL, 20/01/2019
Assis à côté d'un interprète, il a exprimé à plusieurs reprises son incompréhension en hochant la tête à l'écoute du réquisitoire du procureur.Ouest-France, 09/03/2017
Ce qui ne l'empêche pas de hocher la tête, à un ou deux moments.Ouest-France, Thierry SOUFFLARD, 14/09/2020
Il hoche la tête avant de s'en aller avec peine.Ouest-France, 01/03/2021
Constant hocha la tête gravement en signe d'affirmation et il y eut un silence.Paul Féval (1816-1887)
Quand la première prend la parole, la seconde se tourne ostensiblement de l'autre côté et hoche la tête, excédée.Ouest-France, 23/09/2019
De l'autre côté de la barre, la prévenue, mal à l'aise, hoche la tête.Ouest-France, 17/01/2018
Les têtes des enfants hochent au rythme du tempo et les sourires se distinguent derrière les masques.Ouest-France, 04/09/2021
Le parterre de spectateurs hoche la tête ou frappe des mains pour encourager les artistes.Ouest-France, Mathis Lescanne, 22/07/2018
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HOCHER » v. act.

Secoüer, bransler. Il a fort hoché ce prunier pour en faire choir les prunes.
 
On le dit proprement d'un mouvement de teste qu'on leve en haut & desdaigneusement, pour monstrer qu'on ne se soucie gueres de quelqu'un. On a beau luy donner de sages instructions, il n'en fait que hocher la teste. Menage aprés Lipse derive ce mot de hosc, qui signifie subsannatio.
 
HOCHER LA BRIDE, se dit figurément, pour dire, Sonder les sentiments de quelqu'un, l'inviter à se declarer, s'il veut dire, faire ou entre-prendre quelque chose. Il ne s'est point descouvert, quoy qu'on luy ait fort hoché la bride sur ce point.
 
HOCHÉ. ÉE. part. & adj.
Drôles d'expressions C’est la quadrature du cercle C’est la quadrature du cercle

Cette expression est utilisée pour désigner un problème dont on sait par avance, parce que cela a été dûment démontré, qu’il n’a pas de solution.

Étienne Klein 15/09/2021