Email catcher

secouer

définitions

secouer ​​​ | ​​​ verbe transitif

Remuer avec force, dans un sens puis dans l'autre (généralement à plusieurs reprises). ➙ agiter. Secouer un tapis. locution Secouer le cocotier*. Secouer qqn pour le réveiller.
Mouvoir brusquement et à plusieurs reprises (une partie de son corps). Secouer la tête (en signe d'assentiment, de doute…). ➙ hocher.
Se débarrasser de (qqch.) par des mouvements vifs et répétés. Secouer la neige de son manteau.
Ébranler par une vive impression. Cette maladie l'a beaucoup secoué.
familier Secouer qqn, lui secouer les puces, le réprimander ou l'inciter à l'action. pronominal Allons, secoue-toi !
locution, très familier N'en avoir rien à secouer, rien à faire.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je secoue

tu secoues

il secoue / elle secoue

nous secouons

vous secouez

ils secouent / elles secouent

imparfait

je secouais

tu secouais

il secouait / elle secouait

nous secouions

vous secouiez

ils secouaient / elles secouaient

passé simple

je secouai

tu secouas

il secoua / elle secoua

nous secouâmes

vous secouâtes

ils secouèrent / elles secouèrent

futur simple

je secouerai

tu secoueras

il secouera / elle secouera

nous secouerons

vous secouerez

ils secoueront / elles secoueront

synonymes

secouer verbe transitif

agiter, remuer

[la tête] hocher, branler (vieux ou littéraire)

ballotter, cahoter, ébranler, faire vibrer, brimbaler (vieux ou littéraire), bringuebaler (vieux ou littéraire)

se libérer de, s'affranchir de

se secouer verbe pronominal

s'ébrouer

réagir, se prendre en main, se reprendre, se ressaisir, se réveiller, se bouger (familier), s'y mettre (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Alexis continuait à secouer la tête comme s'il répondait oui.Lucien Biart (1828-1897)
Au moment de quitter la plage, si la tente est pleine de sable, il ne faut pas oublier de la secouer pour bien la nettoyer.Ouest-France, 17/08/2021
Elle se sent contrainte d'aller à la morgue pour voir la dépouille de cette femme (et là elle sera prise par l'envie de la secouer).La psychiatrie de l'enfant, 2003, Nathalie Zilkha (Cairn.info)
Évidemment, cette approche radicale vise à « secouer » les banques, certaines caisses de retraite et les détenteurs d'obligations, mais il nous faut surmonter la situation actuelle.Europarl
Si votre rêve ne me plaît pas, j'en serai quitte pour secouer mes oreilles.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Dans le même temps, sa petite amie saisit l'opportunité de secouer les règles établies entre eux.Études, 2020 (Cairn.info)
Quelques miettes de bûches qui s'envolent au moment de secouer la nappe ?Ouest-France, Daphné CAGNARD, 08/12/2016
Son cœur tendre l'indignait, le mieux était de la secouer, pour qu'elle filât tout de suite.Émile Zola (1840-1902)
Je salue l'initiative prise pour secouer les marchés européens de l'énergie.Europarl
Il faut secouer fortement et avoir de la patience.Europarl
L'évolution des prix secouera aussi le secteur du charbon qui, malgré sa sinistre réputation de pollueur, reste indispensable, tant ses réserves sont abondantes et bon marché.Capital, 29/06/2011, « Pourquoi le monde ne va pas manquer d’énergie »
Elle dit souvent que le public d'aujourd'hui ne perçoit plus comme avant, qu'il faut le secouer.Repères, 2007, Isabelle Launay, Claudia Gabler (Cairn.info)
Autrement dit : pour des remue-méninges vraiment effervescents, n'hésitez pas à secouer un peu les esprits.Capital, 27/06/2011, « Comment faire pétiller vos brainstormings »
Et les crises en série du capitalisme mondial – dont le dernier avatar n'a pas encore fini de nous secouer – ont achevé de les faire rêver d'autre chose.Capital, 16/09/2009, « Les nouveaux croisés de l’économie solidaire »
Vous pouvez ensuite secouer ses bras de l'épaule au poignet, puis faire rouler les bras comme s'il s'agissait de rouleaux à pâtisserie.Ça m'intéresse, 07/02/2021, « Comment faire du yoga avec les enfants ? »
Il essaie de se secouer et de s'intéresser aux propos, mais en vain.Revue française de psychanalyse, 2017, Marie Papineau, Catherine Sasseville-Lahaie (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SECOÜER » v. act.

Imprimer à un corps un mouvement qui ébransle toutes ses parties. Le Seigneur commande à ses Apostres de secoüer la poussiere de leurs pieds contre ceux qui les auront mal receus. Les chevaux, les barbets se secouënt au sortir de l'eau pour se secher. Secoüer des habits, des meubles, des tapis. Les libertins ne font que secoüer les oreilles, quand on leur fait des remonstrances, pour monstrer qu'ils s'en mocquent. Secoüer la bride à un cheval pour le faire avancer. Les sauteurs dans un manege secouënt violemment ceux qui les montent. On secouë plusieurs arbres pour en faire tomber le fruit.
 
SECOÜER, se dit figurément en Morale en cette phrase : Il a secoüé le joug, pour dire, Il s'est delivré de la servitude, de l'oppression, de la tyrannie, il s'est mis en liberté, il s'est revolté contre ses superieurs. Les Hollandois ont secoüé le joug de la domination Espagnole. On dit aussi, secoüer, hocher la bride à quelqu'un, pour dire, l'exciter à faire quelque entreprise, ou sonder & pressentir ce qu'il en pense.
 
On dit proverbialement, Il ne l'a gueres tenu, mais il l'a bien secoüé, tant en parlant de ceux qui maltraittent quelqu'un, que des maladies qui en peu de temps mettent une personne bien bas.
 
SECOÜÉ, ÉE. part. pass. & adj.