houppe

 

définitions

houppe ​​​ | ​​​ nom féminin

Assemblage de brins (de fil, de laine…) formant une touffe. ➙ houppette, pompon.
Touffe. Houppe de cheveux. ➙ toupet. Riquet à la houppe, personnage de Perrault. Houppe de plumes. ➙ aigrette, huppe.
 

synonymes

houppe nom féminin

pompon, houppette, freluche, floche (région.)

toupet, touffe

huppe, aigrette, panache

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle lui mettait sur la tête un bonnet pointu de velours noir brodé en jais et en soie de la même couleur, et terminé par une espèce de houppe.Prosper Mérimée (1803-1870)
Une grande boîte à poudre en bois d'acajou, avec sa houppe.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Et elle se met à danser en secouant la houppe de son chapeau.Judith Gautier (1845-1917)
Et elle passait la houppe blanche sur ses épaules de grand premier rôle.Jules Verne (1828-1905)
La figure de l'enfant est en ivoire et la houppe de son capuchon est en corail.Edmond de Goncourt (1822-1896)
J'ouvris ma boîte à poudre de riz où baignait la houppe légère.Guy de Maupassant (1850-1893)
Jane avait ôté son chapeau, devant la glace ; poncé d'un peu de poudre son visage avec la houppe d'une petite boîte d'ivoire qui ne la quittait pas.Georges Rodenbach (1855-1898)
Quatre garçons perruquiers, blêmes et blancs, dont on ne distingue plus les traits, prennent tour à tour le peigne, le rasoir et la houppe.Paul Sébillot (1843-1918)
L'épaisseur, l'exubérance, l'insolence de la houppe de laine rouge qui surmonte leur coiffure sont les indices presque certains d'un déguisement professionnel.René Bazin (1853-1932)
Les poudrés sortent de dessous la houppe avec un masque blanc sur le visage.Paul Sébillot (1843-1918)
La ceinture aurore, à filets pourpre, houppe assortie.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Saladin fut d'abord coiffé avec la maladresse voulue ; un œil de poudre grisonna ses cheveux ; puis le pinceau joua, et l'estompe, et le pouce, et la houppe.Paul Féval (1816-1887)
Cependant les longues lances garnies d'une houppe de crin, les luisantes carabines se croisent et s'entre-choquent.Gustave Nicole (1835-?)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HOUPPE » s. f.

Petit noeud ou assemblage de plusieurs brins de soye ou de laine qu'on met par ornement en plusieurs endroits. On fait des boutons, des glans à houppes. on met des houppes sur les bonnets carrez. on met des houppes qui pendent sur les testieres des chevaux de carrosse, quand on va en ceremonie. On se sert de houppes à se poudrer les cheveux. Quelques-uns derivent ce mot du Latin upupa, à cause de la ressemblance qu'elle a avec celle que porte la huppe.
 
HOUPPE, est aussi l'extremité d'une plante en bouquet, & ressemblante à une houppe. La houppe du fenouil, du millet.
 
HOUPPE, se dit aussi d'un petit plumage que quelques oiseaux portent sur la teste. une houppe d'aloüette.
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020