hypothèque

 

définitions

hypothèque ​​​ nom féminin

Droit accordé à un créancier sur un bien immeuble en garantie d'une dette, sans que le propriétaire du bien en soit dépossédé. ➙ gage, garantie. Prêter sur hypothèque.
au figuré Obstacle, difficulté qui entrave ou remet en cause l'accomplissement de qqch.
 

synonymes

hypothèque nom féminin

gage, garantie

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les détenteurs d'hypothèques et les consommateurs désirant contracter une hypothèque doivent pouvoir avoir confiance dans les conditions qui leur seront proposées en euros par les institutions bancaires nationales et européennes.Europarl
En outre, cette situation exerce une influence négative sur la flexibilité du marché du travail, ce qui hypothèque une condition importante au succès de l'union monétaire.Europarl
Il possédait des propriétés princières, il trouva des prêteurs qui furent trop heureux de lui offrir tout ce qu'ils avaient de capitaux, contre bonne hypothèque, bien entendu.Émile Gaboriau (1832-1873)
Par ailleurs, certains retraités perçoivent davantage maintenant que ce qu'ils touchaient il y a vingt ans lorsqu'ils avaient de jeunes enfants et une grosse hypothèque.Europarl
Nous le déplorons, car cette omission fait peser une hypothèque grave sur l’avenir même du processus.Europarl
Elle hypothèque et livre en gage, successivement, toutes ses ressources, donnant droit, chose plus grave, aux financiers européens d'intervenir dans son administration intérieure.Émile de Laveleye (1822-1892)
En l'an 1424, les deux époux se trouvant à court d'argent, il leur arriva de vendre une maison en dissimulant l'hypothèque dont elle était grevée.Anatole France (1844-1924)
Pour beaucoup, l'acquisition d'un logement est l'affaire la plus importante de leur vie et l'hypothèque qui y est associée est souvent leur plus grande obligation financière.Europarl
Cette imposition pouvant atteindre 40 % exclut en outre des postes déductibles tels que la pension et l'hypothèque.Europarl
Une hypothèque encore plus grave pèse cependant sur cette conférence : celle de la monnaie unique.Europarl
Il emprunta timidement d'abord, puis plus hardiment, lorsqu'il reconnut combien peu de chose est une hypothèque.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il est venu me demander de l'argent ; j'ai offert dix mille thalers à vingt-cinq, payables à quatre-vingt-dix jours, avec première hypothèque sur les bâtiments.Edmond About (1828-1885)
Toujours est-il qu'elle lui a prêté d'assez grosses sommes, avec première hypothèque sur sa bonne étoile...Émile Gaboriau (1832-1873)
Je me charge de mettre cette somme en rentes viagères par première hypothèque sur des biens valant un million, et d'en obtenir dix pour cent, vingt-cinq mille livres de rentes.Honoré de Balzac (1799-1850)
Rouget prêtait son argent à cinq pour cent par première hypothèque, avec subrogation dans les droits de la femme quand le prêteur était marié.Honoré de Balzac (1799-1850)
Parlez-moi des placements de nos pères, de bons placements sur première hypothèque, avec subrogation dans les droits de la femme....Émile Gaboriau (1832-1873)
Malgré mon avis, on a fait une opération dangereuse en donnant ces biens comme hypothèque aux assignats, dont le cours forcé a déprécié la valeur.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
En effet, les conséquences du changement climatique sur les forêts sont connues de tous, mais l'inertie pour y remédier hypothèque gravement leur préservation.Europarl
Comme dans d'autres pays, le taux de natalité n'est pas assez élevé pour assurer le remplacement des générations, et cette situation difficile hypothèque l'avenir.Europarl
Haley possède une hypothèque sur moi.... si je ne la purge pas avec lui, elle emportera tout....Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HYPOTHEQUE » s. f.

Charge qui se met sur des biens immeubles, quand on emprunte, lors qu'on s'oblige à faire quelque chose par un contract public & solemnel, ou qu'on y est condamné par une sentence ou arrest. On colloque les creanciers sur les biens de leur debiteur suivant l'ordre de leur hypotheque, selon l'ancienneté, la priorité, le privilege de leur hypotheque. les Notaires mettent dans tous les contracts, Sans que l'hypotheque generale deroge à la speciale. un decret purge les hypotheques, & non pas le doüaire. un mineur a hypotheque sur les biens de son tuteur du jour de l'acte de tutelle. une action en declaration d'hypotheque, est celle qu'on dirige contre un tiers detenteur d'un bien hypothequé & non decreté. Ce mot vient du Grec hypothiki, qui signifie, chose sujette à quelque obligation, du verbe hypotithemai, supponor, je suis sujet.
 
On appelle aussi hypotheque, une eau de vie assaisonnée avec des cerises, & quelques aromates, qui commencent à estre en usage parmy le beau monde.
Le mot du jour Confiance Confiance

Il faut suffisamment de confiance pour se confier à quelqu’un ou lui confier ses enfants. C’est un acte de foi, à ceci près qu’il ne repose pas sur une croyance mais sur un contrat, un contrat dit « de confiance ».

Aurore Vincenti 04/05/2020