gage

 

définitions

gage ​​​ nom masculin

Objet de valeur, bien mobilier remis pour garantir le paiement d'une dette. ➙ caution, dépôt, garantie. Mettre sa montre en gage. Prêteur sur gages. —  Droit Contrat de gage.
Jeux de société Pénitence que le joueur perdant doit exécuter.
Ce qui représente une garantie, une preuve de sincérité. ➙ assurance, promesse. Accepte ce cadeau, en gage d'amitié. ➙ témoignage.
au pluriel
Salaire d'un domestique. ➙ appointements. Les gages d'une cuisinière.
locution Tueur à gages, payé pour assassiner.
 

synonymes

gages pluriel

salaire, appointements, émoluments, rémunération, rétribution

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La position commune prévoit une nouvelle période transitoire de cinq ans, qui, à mes yeux, est le gage d’un meilleur équilibre.Europarl
Je gage que le froid me rend malade, et que je ne ferai rien qui vaille tant que soufflera ce vent du nord !George Sand (1804-1876)
Certes, elle permettra le souvenir, mais elle doit être avant tout le gage d'un autre futur.Europarl
Il refusa de se donner lui-même et offrit son frère en gage de son appui.François Guizot (1787-1874)
Un marché plus ouvert est gage d'une compétitivité européenne accrue et d'une production d'équipements plus efficace.Europarl
Cette banque devait émettre des billets, qui auraient des terres pour gage, et qui seraient payables à vue, comme tous les billets de banque.Adolphe Thiers (1797-1877)
En même temps, nos citoyens sont convaincus qu'il est un gage de qualité, et notamment un gage de sécurité.Europarl
Dans une société normale, c'est un gage de démocratie et de liberté d'information, et surtout de liberté d'information pour les groupes de l'opposition.Europarl
En un mot, pour passer de l'aide humiliante et infantilisante à la responsabilité, gage de l'efficacité.Europarl
C'est un bien petit gage de reconnaissance pour les bons conseils et les encouragements qu'il m'a toujours prodigués.Dorothée Chellier (1860-1930)
Il ne m'a jamais quittée depuis ce jour-là, ce gage que la main de mon enfant avait sanctifié.George Sand (1804-1876)
Des finances publiques et des politiques économiques de qualité sont, en effet, sur la durée, plus que jamais nécessaires ; elles sont le gage d'efficacité, de compétitivité et de croissance.Europarl
Néanmoins, nous ne sommes pas encore parvenus à une relation équilibrée, gage d'avantages pour les deux parties.Europarl
J'ajoute que ce fonds serait aussi un gage de stabilité pour l'euro, vis-à-vis des autres devises qui comptent dans le monde, qu'elles soient fortes ou instables, dominantes ou spéculatives.Europarl
Le second concept est que l'humanité est elle-même un gage de dignité et que personne ne peut dès lors être traité de manière indigne, pas même le pire des criminels.Europarl
Ses regards, sa voix, ses manières étaient le gage de sa noble et constante sincérité.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
L'heure où périt ta gloire ne m'a laissé de toi que ce gage unique : jamais je n'en mêlerai la douce mélodie à la voix de ton désolateur.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ce serait sans conteste le meilleur gage de paix, de liberté et de prospérité futures que nous pourrions offrir aux générations à venir.Europarl
C'est un gage donné aux citoyens européens qui ont témoigné, à maintes reprises, de leurs inquiétudes vis-à-vis de la politique européenne en matière alimentaire.Europarl
Pour autant, cela n'empêche pas une traçabilité, gage de contrôle quant à la qualité des transplantations.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GAGE » subst. masc.

Nantissement, sureté que l'on donne pour quelque prest, ou pour quelque dette. Il se dit plus proprement des meubles. Il luy a donné son lit en gage. Et neantmoins on le dit quelquefois des heritages. Je ne veux pas laisser vendre cette terre sans m'y opposer, c'est mon gage. Ce mot vient de vadium, & de vadiare Latin. Menage. On a dit dans la basse Latinité wadium, guadius & guadia & invadiare, pour dire engager & disvadiare, pour dire desgager.
 
On le dit aussi d'une simple promesse ou gageure. Je ne me fie pas à vostre parole, je veux des gages. il faut mettre les gages en main tierce.
 
Quand on dit absolument Prester sur gages, on entend que c'est, Prester à usure. On fait le procés à tous les presteurs sur gages.
 
GAGE, se dit aussi du deffi qu'on fait pour un combat ou une bataille. Il y a une Ordonnance de Philippe le Bel touchant les gages de batailles ou combats : c'estoit un gage que l'assaillant jettoit à terre, & que l'autre relevoit pour accepter le deffi, comme un gand, ou un gantelet, ou un chaperon, &c.
 
On appelle en termes de Coustumes, Prendre gage, lors qu'on prend le chapeau, ou quelques pieces de l'habit de celuy qu'on trouve qui fait dommage en l'heritage d'autruy, afin de l'accuser & le convaincre en Justice.
 
On appelle Mort-gage, celuy dont on laisse jouïr un engagiste, en sorte qu'il profite des fruits, & neantmoins n'en compte rien sur la dette ; & Vifgage, celuy dont les fruits sont comptez sur le principal de la dette, qui diminuë à proportion. Dans plusieurs Coûtumes les peres avantagent quelques-uns de leurs enfants par des morts-gages, en leur donnant la jouïssance d'une terre jusqu'au temps qu'un autre enfant le puisse racheter pour un certain prix.
 
On a appellé Contregage, une espece de represailles que quelques Seigneurs ont pretendu avoir droit de prendre pour leur sureté, quand on leur avoit fait quelque tort.
 
GAGE, se dit aussi des témoignages ou assurances d'amitié. Il faut qu'un testateur laisse quelques presents à ses amis pour gages de son amitié. l'enfant qu'il a eu de cette femme est un gage de son amour.
 
On appelle aussi Gages, les sommes dont on convient avec les valets pour le payement d'une année de leurs services ; & aussi des appointements qu'on donne à des Officiers pour les faire subsister honorablement. C'est un valet à gages, & non pas à recompense. cette charge a tant de gages, d'augmentation de gages.
 
On dit encore, Il est demeuré pour les gages, pour dire, Il a esté retenu, ou il a payé pour les autres. les soldats s'en sont enfuis, les plus braves Officiers y sont demeurez pour les gages. de quatre qu'ils estoient à faire cet escot, il n'y en a eu qu'un qui est demeuré pour les gages.
 
On dit proverbialement à un homme qui se mesle de donner son advis sans qu'on le luy demande, que les Conseillers n'ont point de gages. On dit aussi, qu'un homme est cassé aux gages, pour dire, qu'on a rompu avec luy, qu'il n'est plus en faveur. On dit pour se mocquer d'un incredule, qu'il ne croiroit pas Dieu sous bons gages. Entre les petits jeux il y en a un qu'on appelle Au gache touché.
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020