impalpable

 

définitions

impalpable ​​​ adjectif

Immatériel, imperceptible au toucher, au figuré à la perception. Ombre impalpable.
Dont les éléments séparés sont si petits qu'on ne les sent pas au toucher. ➙ fin. Une poussière impalpable.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Alors, tous les phénomènes allégés, spiritualisés, vus par leur face intérieure et impalpable, passent, se croisent, comme s'ils étaient purement lumineux et des jeux rapides de forces.Auguste Angellier (1848-1911)
Honoré parut et, lentement, par petites pincées, jeta au vent de la nuit une poussière noire, presque impalpable, qui s'éparpillait aussitôt.Pierre Sales (1854-1914)
Il ne la quittait pour ainsi dire point, flottant autour d'elle, et l'enveloppant de sa présence impalpable.Émile Bergerat (1845-1923)
Rien qu'avec quelques grammes de cette substance, d'énormes quartiers de roches de notre littoral ont été réduits en une poussière impalpable.Jules Verne (1828-1905)
La mer était si agitée, que les lames escaladaient ces montagnes glacées et retombaient de l'autre côté, en une fine et impalpable poussière.Jules Verne (1828-1905)
En tant que néophyte en la matière, je suis également conscient de la difficulté pour nous tous de légiférer sur un média à la fois si impalpable et dynamique.Europarl
Est-ce donc une chimère de rêver pour un fluide impalpable ce qui s'accomplit si facilement pour un fluide matériel ?Charles de Bernard (1804-1850)
Clérambault, malgré sa profession de marieur, qui est incontestablement la plus poétique et la plus impalpable de toutes les professions connues, avait l'esprit de la prose.Paul Féval (1816-1887)
Cela tient à ce que l'insaisissable, l'impalpable ne sont pas seulement dans la sonorité, mais dans le style.Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Une tiédeur d'eau, une de ces tiédeurs qui vous glacent par frissons brusques, une tiédeur pesante de pluie impalpable accablait la rue, semblait lasser et obscurcir la flamme du gaz.Guy de Maupassant (1850-1893)
Cette poussière de métal, invisible et impalpable, flotte dans l'air, se mêle à la brise, emplit l'espace, est respirée par les riches qu'elle endurcit et par les pauvres qu'elle exaspère.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Il sentit une violente douleur au front, ses yeux éblouis aperçurent des milliers d'étoiles, il lui sembla que son corps devenait léger et impalpable, puis il perdit connaissance.Georges Ohnet (1848-1918)
On eût dit une ombre allant et venant, une ombre impalpable, sans corps, tant ses mouvements étaient silencieux.Jules de Gastyne (1847-1920)
Une seule pierre, déplacée dans ces carrières de pierres superposées étage à étage, ferait pencher ce monument et vous arriveriez en poussière impalpable dans la poudre et la ruine.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Une partie de la plaine est composée d'enveloppes d'animaux microscopiques, qui forment un sable impalpable de phosphate calcaire.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Le sable est noirâtre, pailleté, impalpable, mais si bien tassé que les pas n'y marquent point et appellent seulement un peu d'humidité.Marc Elder (1884-1933)
Ici, nous parlons de propriété intellectuelle, c'est-à-dire de propriété d'un bien impalpable, impondérable : bref, de l'idée.Europarl
Pendant un quart d'heure, je foulai ce sable ardent, semé d'une impalpable poussière de coquillages.Jules Verne (1828-1905)
L'aspect du paysage avait entièrement changé : c'étaient maintenant d'immenses plaines qu'incendiait le chaud soleil de juin, et au-dessus desquelles flottait comme une impalpable poussière de charbon.Henry de Graffigny (1863-1934)
Aux épaules, elles ont des écharpes d'impalpable gaze, tantôt rose, tantôt vert d'eau, aurore ou bleu de ciel.Pierre Loti (1850-1923)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IMPALPABLE » adj. m. & f.

Ce dont on ne peut distinguer les petites parties par les sens, & particulierement par celuy du toucher. Les substances spirituelles sont impalpables. le mercure se divise en parties si menuës, qu'elles sont impalpables. les metaux reduits en chaux font une poudre impalpable, tant elle est menuë.
Le dessous des mots Lexicovid Lexicovid

Tous les grands événements historiques contribuent à créer ou à diffuser un vocabulaire spécifique.

Marie-Hélène Drivaud 27/09/2020