Email catcher

impassibilité

Définition

Définition de impassibilité ​​​ nom féminin

Calme, sang-froid. Sans se départir de son impassibilité.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot impassibilité

Nul besoin par conséquent d'évoquer ici les anges, les corps glorieux ou transfigurés, et leurs propriétés eschatologiques (subtilité, agilité, impassibilité, clarté).Rue Descartes, 2007, Daniel Parrochia (Cairn.info)
En ce sens, l'impassibilité, l'éternité du monde apaise et libère absolument de tout bavardage.Le philosophoire, 2009, Frédéric Dupin (Cairn.info)
L'occurrence qui interpelle alors l'analyste, c'est bien cette étrange impassibilité collective face au surgissement d'un problème technique aux implications potentiellement dévastatrices.Les Cahiers de la Justice, 2011, Christian Licoppe, Laurence Dumoulin (Cairn.info)
Felton la regarda un instant avec son impassibilité ordinaire ; puis, voyant que la crise menaçait de se prolonger, il sortit ; la femme le suivit.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Cette particularité prête à son visage une impassibilité de sauvage.Honoré de Balzac (1799-1850)
Mot suprême qui rompt l'impassibilité et nous rattache tout d'un coup à l'existence !Marc Elder (1884-1933)
N'arrivent-ils pas à exprimer des émotions au-delà d'une apparente impassibilité ?Les cahiers de médiologie, 2003, Jean-Paul Monteil (Cairn.info)
L'impassibilité demeure en lui et la souffrance est en lui dès l'origine.Revue d'éthique et de théologie morale, 2006 (Cairn.info)
De l'attirance à la répulsion, en passant par l'indifférence ou l'impassibilité, il y aurait une gamme d'attitudes révélatrices de nos affects et sentiments.Le Sociographe, 2011, Didier Morel (Cairn.info)
L'hesychia désigne l'état de parfaite tranquillité dans lequel doit se trouver le moine afin d'atteindre l'apatheia, l'impassibilité.Psychothérapies, 2013, Jean-Nicolas Despland (Cairn.info)
En effet, cette attitude d'impassibilité donne des sueurs froides à celui qui l'écoute.Enfances, 2019, Virginie Tournefier (Cairn.info)
En trois occasions, les taux ruraux s'effondrent durablement, alors que la courbe chartraine traduit une certaine impassibilité.Annales de démographie historique, 2011, Gérard Beaur, Mathieu Marraud, Béatrice Marin (Cairn.info)
Encore plus, elles semblent suggérer exactement le contraire de ce que serait l'action – une sorte d'impassibilité ou d'indifférence.Rue Descartes, 2017, Rodrigo Nunes (Cairn.info)
L'impassibilité est une vertu facile au lecteur ; tandis qu'elle a toujours paru difficile si ce n'est impossible à l'écrivain.Astolphe de Custine (1790-1857)
Ce fut la dernière preuve d'impassibilité que donna ce malheureux.Édouard Corbière (1793-1875)
Seulement son impassibilité ressemblait moins au calme d'un homme qu'à la tranquillité d'un rocher.Victor Hugo (1802-1885)
Les plus forts sont ceux qui ne laissent rien apparaître derrière leur impassibilité, et ils sont aussi ceux qui sont le plus admirés.Enfances & PSY, 2006, Cyprien Avenel (Cairn.info)
Comme pour faire ressortir encore son impassibilité, le hasard avait placé à sa droite un spectateur aussi impressionnable qu'il l'était peu.Hector Berlioz (1803-1869)
Qui est tombé, de fait et non par choix, dans l'impassibilité.Lignes, 2002, Jean-Louis Déotte (Cairn.info)
Les pleurs de cet homme de 28 ans à la barre du tribunal ne semblent pas atténuer l'impassibilité de la victime de 18 ans, qui se dit traumatisée.Ouest-France, 08/06/2016
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de IMPASSIBILITÉ s. f.

Qualité de ce qui est exempt de souffrir. L'impassibilité est propre aux bons Anges, aux corps glorieux.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022