Email catcher

flegme

Définition

Définition de flegme ​​​ nom masculin

vieux Lymphe.
Technique Produit de la distillation d'un liquide alcoolique.
Caractère calme, non émotif. ➙ impassibilité, sang-froid. Un flegme imperturbable. Le flegme britannique.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot flegme

Répondre, toujours répondre, à tout, sans jamais se départir de son calme, de son flegme, et ne pas ouvrir la voie à une relance acerbe.Ouest-France, Jérôme BERGOT, 15/06/2018
A tous, elle avait opposé ce flegme qui déconcerte les entreprises des plus audacieux.Paul Bourget (1852-1935)
Il était remarqué par son élégance, son humour très british, son flegme apparent associé à une exigence toute militaire.Ouest-France, 09/11/2020
Celui-ci, avec son flegme accoutumé, promettait aux agens du prétendant, et temporisait toujours.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le souci de maintenir la façade d'une harmonie victorieuse des tensions du corps est communément devenu le modèle social du flegme.Revue internationale de philosophie, 2002, Henri-Pierre Jeudy (Cairn.info)
Qui, de son arbre regarde avec flegme les humains qui s'agitent.Ouest-France, Yasmine TIGOÉ, 10/02/2019
L'ennui, le flegme, la mélancolie, la paresse, l'éloge de l'inutile sont les thèmes dominants de son oeuvre.Ouest-France, 22/02/2016
Sous ce flegme volcanique, c'est un esthète, un savant, un génie à sa manière.Ouest-France, Raphaël FRESNAIS, 24/04/2021
Porthos se laissa faire avec un flegme inouï.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Sous ce flegme du visage et du style bouillonnaient des passions furieuses.Hippolyte Taine (1828-1893)
Bien entendu, cet hébergement qu'il supportait avec flegme n'allait pas sans inconvénient, notamment celui de devoir sortir lorsqu'il recevait des visites, c'est-à-dire souvent.Revue française de Droit constitutionnel, 2004 (Cairn.info)
Une joie intense perçait sous son flegme apparent, et sa serviette semblait gonflée de papiers précieux.Paul Mahalin (1838-1899)
L'affect est mauvaise humeur, joie, tristesse, flegme, rire, enthousiasme, béatitude – pour ne citer que quelques-unes de ses occurrences.La Cause du désir, 2016, Jacques-Alain Miller (Cairn.info)
Dans le second cas, le flegme, la torpeur, la léthargie semblent dominer sa personne.Informations sociales, 2008, Charles Di, Marie Rose Moro (Cairn.info)
Il avait pris au début un petit train bonhomme, continuant la besogne avec flegme, sans accélérer le mouvement.Émile Zola (1840-1902)
Chicot ferma la porte derrière lui, et, toujours avec le même flegme, poussa le verrou.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il ne croit pas un mot des balivernes assénées avec flegme.Études, 2012 (Cairn.info)
L'expressivité pathétique condamne qui y succombe et, des humeurs, le médium télévisuel préfère le flegme à la colère.Cités, 2001, Daniel Dauvois (Cairn.info)
Sous ses airs placides, ce flegme britannique, se cache un gros mental, une envie de gagner.Ouest-France, Dominique FAURIE, 17/10/2014
Souvent sur la route, certains vivent ce temps forcé d'isolement avec flegme.Ouest-France, 24/04/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FLEGME s. f.

en langage ordinaire, Se dit de ces gros crachats espais que jettent les gens enrhumez & les malades du poulmon.
 
FLEGME. s. m. Terme de Chymie, est un des principes passifs de la Chymie. C'est l'humidité fade & insipide qui sort des corps naturels par la distillation. Quand on distille le vinaigre, le flegme sort le dernier : Aux autres liqueurs il est le premier à sortir.
 
FLEGME, en termes de Medecine, c'est l'une des quatre humeurs qu'on distingue dans le corps humain, qui découle du cerveau. On l'appelle autrement pituite.
 
FLEGME, se dit figurément de l'humeur d'un homme patient & pacifique qui se met difficilement en colere. Cet homme a entendu les injures de sa partie avec le plus grand flegme du monde. on admire son flegme. Quand il fait un compte, il ne rit ni ne s'émeut jamais.

Définition ancienne de PHLEGME s. f.

dans le discours ordinaire signifie un crachat espais, & qu'on tire avec effort du gosier. Les pulmoniques, les enrhumés crachent de grosses phlegmes. Il faut craindre qu'une phlegme ne l'estrangle. Cette phlegme est teinte de sang. St. Amant l'a fait masculin dans ces vers :
 
Les phlegmes jaunes & sechés,
 
Qu'en sa verolle il a crachés,
 
Luy servent de tapisserie.
 
PHLEGME. s. m. Terme de Chymie. C'est cette humidité aqueuse & insipide, que les Chymistes pretendent se trouver en tous les corps. Dans la distillation du vinaigre le phlegme sort le premier, & au vin il sort le dernier, & dans celles des autres liqueurs pareillement.
 
PHLEGME, en termes de Medecine, se dit de la pituite la plus douce des quatre humeurs qui soit dans le corps. Ce mot est dit par antiphrase du verbe Grec phlego, uro, quasi sit pituita minime usta.
 
PHLEGME, se dit aussi de cette douceur & tranquillité d'ame qui ne s'émeut de rien. Voilà un homme qui me surprend avec son phlegme, il ne rit jamais, quelque plaisanterie qu'on luy conte ; il ne se fasche point d'aucun trait piquant qu'on luy dise. Un conte est plus agreable, quand on le fait avec un grand phlegme, soit serieusement. C'est un Stoïque, qui a receu la nouvelle de la mort de son fils avec son phlegme ordinaire, sans en estre émû.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être de bon, de mauvais augure Être de bon, de mauvais augure

Quand on dit d’un signe favorable ou défavorable qu’il est de bon ou de mauvais augure, on comprend que augure est synonyme de présage. Mais on...

Alain Rey 25/10/2022