flegme

définitions

flegme ​​​ nom masculin

vieux Lymphe.
Technique Produit de la distillation d'un liquide alcoolique.
Caractère calme, non émotif. ➙ impassibilité, sang-froid. Un flegme imperturbable. —  Le flegme britannique.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On casse le goulot d'une bouteille, et nous trinquons avec un flegme britannique, quand tout à coup nous nous voyons à trois lignes du précipice.George Sand (1804-1876)
Jamais même il n'avait considéré la possibilité d'une rupture avec autant de flegme et de résolution.Fernand Vandérem (1864-1939)
Mais il ne s'en inquiéta pas, et son flegme désarma les détracteurs de son invention.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Ayant atteint dès le début son maximum d'émotion, son esprit, bien loin de s'exalter, se rasseyait dans son flegme.Émile Gaboriau (1832-1873)
Par contre, il trouva celle-ci en possession de tout le flegme qu'elle apportait jusqu'en l'exercice de ses perfidies.René Boylesve (1867-1926)
Cela revient donc à ce que nous avons dit, que, dans toute espèce d'affaires, il faut d'abord s'entendre, et puis raisonner avec flegme.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Mais, lorsqu'il se releva, grâce à une puissante projection de volonté, il avait ressaisi ce flegme un peu railleur qui lui était habituel.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mon flegme dut la surprendre ; mais elle pouvait me dérober ses pensées en continuant d'affecter du trouble.Jacques Cazotte (1719-1792)
Epernon a toutes les qualités du pilote : la science et la patience, le flegme et l'audace.Michel Corday (1869-1937)
Mon flegme dût la surprendre ; mais elle pouvoit me dérober ses pensées, en continuant d'affecter du trouble.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Malgré sa bravoure, malgré son flegme, le jeune homme frémit en songeant au danger qu'il a couru.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Pour éprouver sa patience, ou plutôt son flegme, on alluma derrière lui un grand feu durant les grandes chaleurs pendant qu'il dînoit.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Il avait retrouvé toute son assurance et à son flegme accoutumé succédait un empressement du meilleur augure.Émile Gaboriau (1832-1873)
L'un de ces drôles, en attendant son tour de faire le coup de lance, se mouchait dans le coin de son turban avec une philosophie et un flegme admirables.Théophile Gautier (1811-1872)
Leur vie s'écoule dans une contemplation du bien qu'ils font avec un flegme imposant, sans austérité ; ils mettent leur orgueil à n'en point avoir.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Mais ils enduraient la situation avec le flegme le plus britannique, causant peu d'ailleurs, et se voyant à peine l'un l'autre.Jules Verne (1828-1905)
Le colonel qui l'entendit, sortit d'une petite chambre basse située près de la laiterie et apparut sur le seuil de sa porte avec un flegme militaire inexprimable.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il veut autre chose que ma taciturnité et mon flegme ; il ne sait point ce qu'il y a derrière l'apparence de mon calme, et il veut provoquer un éclat.Georges Darien (1862-1921)
Il avait pris au début un petit train bonhomme, continuant la besogne avec flegme, sans accélérer le mouvement.Émile Zola (1840-1902)
Même aspect doux et lourd, même gravité, même flegme pacifique traversé par des éclairs de colère, même patience coupée par des fureurs passagères, même calme veiné de férocité.Élie Reclus (1827-1904)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FLEGME » s. f.

en langage ordinaire, Se dit de ces gros crachats espais que jettent les gens enrhumez & les malades du poulmon.
 
FLEGME. s. m. Terme de Chymie, est un des principes passifs de la Chymie. C'est l'humidité fade & insipide qui sort des corps naturels par la distillation. Quand on distille le vinaigre, le flegme sort le dernier : Aux autres liqueurs il est le premier à sortir.
 
FLEGME, en termes de Medecine, c'est l'une des quatre humeurs qu'on distingue dans le corps humain, qui découle du cerveau. On l'appelle autrement pituite.
 
FLEGME, se dit figurément de l'humeur d'un homme patient & pacifique qui se met difficilement en colere. Cet homme a entendu les injures de sa partie avec le plus grand flegme du monde. on admire son flegme. Quand il fait un compte, il ne rit ni ne s'émeut jamais.

Définition de « PHLEGME » s. f.

dans le discours ordinaire signifie un crachat espais, & qu'on tire avec effort du gosier. Les pulmoniques, les enrhumés crachent de grosses phlegmes. Il faut craindre qu'une phlegme ne l'estrangle. Cette phlegme est teinte de sang. St. Amant l'a fait masculin dans ces vers :
 
Les phlegmes jaunes & sechés,
 
Qu'en sa verolle il a crachés,
 
Luy servent de tapisserie.
 
PHLEGME. s. m. Terme de Chymie. C'est cette humidité aqueuse & insipide, que les Chymistes pretendent se trouver en tous les corps. Dans la distillation du vinaigre le phlegme sort le premier, & au vin il sort le dernier, & dans celles des autres liqueurs pareillement.
 
PHLEGME, en termes de Medecine, se dit de la pituite la plus douce des quatre humeurs qui soit dans le corps. Ce mot est dit par antiphrase du verbe Grec phlego, uro, quasi sit pituita minime usta.
 
PHLEGME, se dit aussi de cette douceur & tranquillité d'ame qui ne s'émeut de rien. Voilà un homme qui me surprend avec son phlegme, il ne rit jamais, quelque plaisanterie qu'on luy conte ; il ne se fasche point d'aucun trait piquant qu'on luy dise. Un conte est plus agreable, quand on le fait avec un grand phlegme, soit serieusement. C'est un Stoïque, qui a receu la nouvelle de la mort de son fils avec son phlegme ordinaire, sans en estre émû.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 8 : Prison, les mots font le mur Parler comme jamais, épisode 8 : Prison, les mots font le mur

De plus en plus éloignées des centres-villes, les prisons échappent à nos regards, et à nos oreilles.

Laélia Véron 26/05/2021