imprévu

définitions

imprévu ​​​ , imprévue ​​​ adjectif et nom masculin

Qui n'a pas été prévu ; qui arrive lorsqu'on ne s'y attend pas. ➙ inattendu, inopiné. Un ennui imprévu. Des dépenses imprévues. —  nom masculin Un voyage plein d'imprévu. En cas d'imprévu, prévenez-moi.

synonymes

imprévu nom masculin

hasard, aléa, [malheureux] accident, accroc, tuile (familier)

fantaisie, originalité, pittoresque

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est un avantage pour moi de me soustraire à cet imprévu perpétuel et de recevoir une rétribution fixe de 600 fr.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Elle a eu un instant de grande inquiétude ; mais enfin elle est quelque peu rassurée maintenant, ayant envoyé son commis là-bas afin qu'il ne s'y passe rien d'imprévu.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Si quelque événement imprévu ne le renverse pas, il est possible que nous le voyions arriver au bout de la session.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
On espérait, cependant, que ce ne serait qu'une crise passagère, lorsqu'un évènement imprévu se produisit.Arsène Bessette (1873-1921)
Je m'insurge contre cette tendance à toujours utiliser le budget agricole comme vache à lait face à tout type d'imprévu.Europarl
Il y avait surtout en lui quelque chose à quoi je ne pouvais m'identifier, l'imprévu.George Sand (1804-1876)
Juste au moment où je sortais du bois, un spectacle imprévu s'offrit à mes regards.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Néanmoins, elle reçut une forte secousse de cet événement imprévu et se retira tout à fait du monde.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Ces courses étaient, on le voit, beaucoup plus dangereuses que les courses d'aujourd'hui, elles laissaient plus de place à l'initiative personnelle et offraient infiniment plus d'imprévu.Gustave Reynier (1859-1937)
C'est par cet imprévu de ses idées et de sa conduite que son récit, sous forme de journal, offre quelque intérêt.George Sand (1804-1876)
Dans un choc imprévu, elle me serra la main ; et moi, par le plus grand hasard du monde, je la retins entre mes bras.Dominique Vivant Denon (1747-1825)
Enfin, le nonce du pape étant venu en personne peu après, porteur de cette même nouvelle qui n'avait plus rien d'imprévu, le roi lui fit cadeau de cent livres.Jean Jules Jusserand (1855-1932)
Aussi, lorsque le hasard vient nous enlever, un instant, aux ornières de l'habitude, trouvons-nous à cet imprévu toute la saveur de le nouveauté.Émile Souvestre (1806-1854)
Rien, à notre avis, ne surpasse ces solennités : la mer encadrant le tableau d'une poésie pénétrante et l'ensemble d'une flotte ayant des aspects mobiles du plus piquant imprévu.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
C'était bien sa voix, mais avec quelque chose d'imprévu, d'inaccoutumé, de tout à fait inimitable.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Tu m'as fait pleurer de grosses larmes, comme au temps où je devenais dévote par un attendrissement subit et imprévu de ma rêverie.George Sand (1804-1876)
Ce ne fut pas la seule fois qu'on lui reprocha l'imprévu de sa pensée et qu'on la jugea plus significative et plus concluante qu'elle ne l'était dans son propre esprit.George Sand (1804-1876)
Quel dommage qu'un phonographe n'ait pas conservé cette étonnante improvisation et que la mémoire du romancier, jadis si cher aux foules, soit privée de l'honneur imprévu d'un tel commentaire !Judith Gautier (1845-1917)
Toutes ses actions ont été combinées et arrêtées longtemps à l'avance, et ni la nécessité immédiate ni l'imprévu n'ont troublé ses réflexions.Émile Gaboriau (1832-1873)
D'ailleurs, qu'est-ce qu'une belle perspective, un monument, un détail curieux, sans le hasard, sans l'imprévu ?Gérard de Nerval (1808-1855)
Afficher toutRéduire