inattendu

définitions

inattendu ​​​ , inattendue ​​​ adjectif et nom masculin

Qu'on n'attendait pas, à quoi on ne s'attendait pas. ➙ imprévu, inopiné. Une rencontre inattendue. —  (personnes) Un visiteur inattendu.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Moins je voulais croire aux nouvelles si tristes que vous m'aviez données à votre dernière visite, plus j'ai été accablée de ce triste événement, et qui était pour moi inattendu.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Puis, c'était, dans un site inattendu, une nappe d'eau sautillant contre les roches, auxquelles s'adossaient des cabanes abandonnées de charbonniers.Oscar Méténier (1859-1913)
Elle observait, curieuse, les manifestations d'une personnalité qu'elle était forcée de reconnaître, non seulement douée d'un charme inattendu, mais très intelligente.Henri Ardel (1863-1938)
On conçoit qu'alors j'abandonnai toutes mes hypothèses sur la destruction du sucre pour suivre ce fait nouveau et inattendu.Claude Bernard (1813-1878)
Tout le monde tente de faire face à ce problème inattendu, mais la transmission inadéquate des informations a aggravé la situation.Europarl
Ce tête à tête subit prenait un caractère inattendu de solennité qui troublait le jeune homme jusqu'à l'irriter.Jules Claretie (1840-1913)
Tous les autres personnages sont, à des degrés divers, vivants et vrais ; mais quelques-uns avec un peu d'inattendu et comme des trous, des solutions de continuité dans leur psychologie.Jules Lemaître (1853-1914)
Cette scène prenait, sans qu'il se fût présenté la moindre péripétie, un caractère singulièrement inattendu.Paul Féval (1816-1887)
D'autre part, ce phénomène très inattendu offre du moins cette particularité, qu'il procure, jusqu'à présent, à l'équipage une source de distractions salutaires.Louis Boussenard (1847-1910)
Cette existence à deux serait bientôt devenue impossible ; mais un événement inattendu coupa court à ces éternelles discussions.Jules Verne (1828-1905)
Et parmi eux, il préférait ces irréguliers qui vivent dans l'inattendu, sur les frontières de la bohême.Auguste Angellier (1848-1911)
Et voici qu'elles nous inspirent un respect inattendu, par la dignité de leur désespoir, un respect, et surtout une compassion infinie.Pierre Loti (1850-1923)
Quant aux vraisemblances, il est impossible d'être souvent nouveau, inattendu, rapide en leur restant fidèle.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Quelquefois les grands accidents de la nature, rapprochés des accidents de la vie, produisent un effet inattendu.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
À peu de temps de là, une grande nouvelle, un événement inattendu, rallument dans son cœur, comme une flamme subite, l'espoir de rentrer triomphant dans sa patrie.Marie d'Agoult (1805-1876)
Cette tranquillité évite bien des peines, mais aussi le coup est-il bien plus cruel lorsqu'il est inattendu.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Le mouvement avait été si prompt et si inattendu qu'une dizaine de nos hommes tombèrent, tandis que le reste prit la fuite en se précipitant le long des berges.Émile Souvestre (1806-1854)
Tous deux, à ce bruit inattendu, bondirent de leur lit en même temps que moi.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le coup avait été trop rude et trop inattendu pour qu'elle pût réfléchir et se remettre.Guy de Maupassant (1850-1893)
À cet appel inattendu même des officiers municipaux, comme les débats l'ont constaté, on accourut en effet de toute part.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019