Email catcher

improbateur

Définition

Définition de improbateur ​​​ , improbatrice ​​​ adjectif

vieux Qui désapprouve. Regard sévère et improbateur.

Synonymes

Synonymes de improbateur, improbatrice adjectif

[vieux] désapprobateur, critique, improbatif, réprobateur

Exemples

Phrases avec le mot improbateur

Ainsi chaque article de la constitution de 91 devait trouver des improbateurs dans les auteurs mêmes de cette constitution ; mais néanmoins l'ensemble était leur ouvrage réel et incontestable.Adolphe Thiers (1797-1877)
Telle est l'impression inexplicable que ressentent presque tous les artistes des bruits approbateurs ou improbateurs, lors même que ces bruits n'expriment ni l'admiration ni le blâme.Hector Berlioz (1803-1869)
Je m'y opposai catégoriquement, malgré un regard improbateur de ma femme.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Le maire avait un air improbateur et sévère, et son commis regardait les deux époux avec une curiosité malveillante.Honoré de Balzac (1799-1850)
Lorsque le parterre, qui était composé d'hommes, s'ennuyait d'attendre, il examinait les dames, et les accueillait à leur entrée par un murmure flatteur ou improbateur.Louise Fusil (1771?-1848)
Un murmure sourd et improbateur se fait entendre dans le prétoire.Jean-Nicolas Bouilly (1763-1842)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.