impuissant

 

définitions

impuissant ​​​ , impuissante ​​​ adjectif et nom masculin

Qui n'a pas de moyens suffisants pour faire qqch. Il est resté impuissant devant le désastre. —  (choses) Sans effet, inefficace. Impuissant à (+ infinitif). La médecine est impuissante à le guérir.
(homme) Physiquement incapable d'accomplir l'acte sexuel. —  nom masculin Un impuissant.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Transpercé de compassion, mais impuissant, cet ami véritable se courba, et s'appuya le visage sur le marbre de la cheminée pour cacher ses pleurs.Léon Bloy (1846-1917)
Mais je vous dirai l'histoire d'un cœur malheureux, égaré par une vaine richesse de facultés, flétri avant d'avoir vécu, usé par l'espérance, et rendu impuissant par trop de puissance peut-être !George Sand (1804-1876)
Toussaint voulut parler, mais son effort impuissant n'amena que deux grosses larmes dans ses yeux ; et il regardait les nouveaux venus d'un air d'indicible détresse, les mâchoires tremblantes.Émile Zola (1840-1902)
Aujourd'hui il n'y a plus du tout de personnalité possible ; le devoir accompli, toujours aimé, mais impuissant au delà d'une étroite limite, ne console plus de rien.George Sand (1804-1876)
Imaginez votre souffrance, si vous deviez assister, impuissant, au rasement de votre maison, en ignorant où vous allez être conduit.Europarl
La société est une bonne chose ; mais cette décadence de la société, ce radotage impuissant des institutions sociales, c'est une pauvre et pitoyable chose.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Parent du célèbre impuissant dont le procès a fait tant rire, c'était une vraie petite fille.Jules Michelet (1798-1874)
Elle était malheureuse en tout ; elle avait une petite fille qu'elle voyait mourir de langueur ; l'art était impuissant.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
C'est elle qui, par les lueurs fausses d'un patronage impuissant, tient ces contrées infortunées sous la fatalité d'un renouvellement éternel des captivités barbares.Jules Michelet (1798-1874)
Grâce prestigieuse, qui désarme les jugements des sages, et rend impuissant le malheur autour des couples éperdument unis.Daniel Lesueur (1854-1921)
La neige avait cessé de tomber, mais le brillant soleil qui lui succéda fut impuissant à nous donner de la chaleur ou du confort.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Ce principe attaqua aussi la jambe qui lui restait, et l'invasion s'étendit à tel point que le fer fut jugé impuissant pour l'arrêter.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Si tu es impuissant de la moindre de ces choses, pourquoi viens-tu me troubler dans ma misère en l'informant de moi ?...Auguste Angellier (1848-1911)
Il a confondu la science audacieuse ; et les bijoux ont brisé, comme le verre, le frein impuissant qu'on opposait à leur loquacité.Denis Diderot (1713-1784)
C'était la nuit, nuit horrible, nuit que je sentais et que je me voyais impuissant à éviter.Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
Sans être docteur, les confidences du mari m'avaient indiqué la nature de la maladie, et certes, mon ignorance me rendait impuissant à la guérir.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Les souhaits ou plutôt les remords d'un vieillard impuissant, s'ils furent exprimés, devaient rester stériles.Jules Michelet (1798-1874)
La pensée de celle que j'aimais était un talisman ; son nom, une parole magique qui triomphait des obstacles et rendait tout impuissant contre moi.Alphonse Karr (1808-1890)
Mais impuissant à s'opposer à ce qu'on voulait faire, il se bornait à n'y point prendre part.Gustave Aimard (1818-1883)
Une fois dans leurs mains, vous serez perdu, et, moi, je serai impuissant à vous sauver.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IMPUISSANT, ANTE » adj.

Qui n'a pas assez de forces. Ce malade a fait plusieurs efforts impuissants pour se lever. tous les moyens que vous alleguez sont impuissants pour vous faire gagner vostre procés.
 
IMPUISSANT, se dit aussi de ceux qui sont inhabiles à l'action de la generation. Il y a des femmes impuissantes, aussi-bien que des hommes. cette femme a fait casser son mariage, à cause que son mary s'est trouvé impuissant. Ce mot vient du Latin impotens.
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 17/09/2020