Email catcher

incapable

définitions

incapable ​​​ adjectif et nom

Incapable de (+ infinitif) : qui n'est pas capable (par nature ou par accident, de façon temporaire ou définitive) de. ➙ impuissant, inapte. (+ nom) Être incapable de générosité.
(choses) vieux Non susceptible de.
sans complément Qui n'a pas l'aptitude, la capacité nécessaire. nom C'est un, une incapable. ➙ nullité.
Droit Qui est en état d'incapacité (3) juridique. Majeurs incapables.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Non seulement il peine à assurer la promotion sociale des salariés, mais il s'avère incapable d'offrir une reconversion efficace aux chômeurs.Capital, 04/01/2013, « Notre système de formation des chômeurs 
est coûteux et inefficace »
Cette constatation est aussi applicable aux incapables majeurs : ils nécessitent une protection renforcée du fait de leur état mental.Journal International de Bioéthique, 2003, Julie Laubard (Cairn.info)
Cette dernière serait incapable de se dissimuler, de repousser ses assaillants car ils seraient trop nombreux.politique étrangère, 2013, Jean-Christophe Noël (Cairn.info)
Et la valse des secrétaires fédéraux, minés par leur propre entourage et incapables de contenir le délétère climat angevin.Ouest-France, Emeric EVAIN, 08/03/2018
Maurin, entendez-vous, est incapable de ce que vous inventez.Jean Aicard (1848-1921)
L'oiseau est en effet incapable de voler pour éventuellement rejoindre d'autres congénères.Ouest-France, 25/06/2021
Car, si elles assurent ne pas pouvoir identifier les snipers, elles sont incapables de protéger les citoyens de leurs tirs.Ouest-France, 10/11/2019
Toujours est-il que nous sommes incapables de nous contenter d'un outil de défense à la seule mesure de nos missions de défense.Capital, 01/10/2013, « Défense : nos armées sont scandaleusement mal équipées malgré les… »
Ce qui n'implique nullement que ces natures seraient éternelles, encore moins qu'elles seraient incapables de développer des potentialités dont elles sont grosses.Revue catholique internationale communio, 2020, Rémi Brague (Cairn.info)
En cas de coup dur, nous pouvons nous cacher, mais sommes incapables d’agir.Europarl
Nous les escaladions pour aller chercher les biquettes incapables de redescendre.Ouest-France, 31/08/2017
Pour autant, il ne faut pas croire que le martinet est incapable de redécoller, malgré ses pattes très courtes.Géo, 06/07/2021, « Martinet : quel est cet oiseau capable de voler des… »
D'un certain point de vue, l'enfant serait donc incapable de rêver tel que nous en avons fait la proposition avant l'âge de 4 ans.Le Coq-héron, 2007, Jean-Marie Gauthier (Cairn.info)
Or ces rongeurs se sont avérés incapables de se reproduire car les spermatozoïdes fabriqués par les mâles étaient malformés.Ça m'intéresse, 09/12/2019, « Notre organisme, un vrai surdoué ! »
Durant ce type d'événement, la monarchie louis-quatorzienne se montre encore particulièrement lointaine, incapable d'assurer des secours d'urgence et moins encore la reconstruction des zones sinistrées.Histoire & Sociétés Rurales, 2006 (Cairn.info)
Vous les pensez paresseux, incapables de faire autre chose que la sieste à l'ombre d'un arbre et de se goinfrer de feuilles d'eucalyptus ?Ouest-France, 15/03/2018
Au niveau du barrage, les victimes, entraînées par les courants, ont été incapables d'atteindre le rivage.Ouest-France, 11/08/2021
Surtout, l'animal entre dans un état de léthargie avancée et sombre dans un sommeil profond, incapable de réagir immédiatement à des stimuli extérieurs.Géo, 04/07/2021, « Hibernation : quand les animaux mettent leur vie entre parenthèses »
Pour le moment, les scientifiques sont incapables de déterminer l'origine de ce trouble.Ça m'intéresse, 14/06/2020, « Jusqu'où peut aller un somnambule ? »
Deux théories inconciliables, rendant compte chacune de phénomènes dans leur domaine et incapables de rivaliser avec l'autre sur son terrain.Gestalt, 2018, Laurent Quivogne (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INCAPABLE » adj. m. & f.

Celuy qui n'a pas les qualitez, les dispositions suffisantes pour faire, ou soustenir, ou embrasser quelque chose. C'est un homme tres ignorant qui est incapable d'estre Officier de Justice. On le dit aussi en bonne part. C'est un honneste homme, qui est incapable de faire une lacheté. La vieillesse rend les gens incapables de travailler, d'acquerir. cet homme est si grossier, si stupide, qu'il est incapable d'affaires, d'estudes. ce bastard, cet estranger est incapable de tester, de posseder des benefices, sans dispense. cette digue est incapable de resister à une si violente inondation.
 
INCAPABLE, signifie aussi, Indigne. Un homme noté d'infamie est incapable de posseder Office ni Benefices.
Drôles d'expressions C'est de la daube C'est de la daube

D'où vient la mauvaise réputation de ce plat de viande cuit à l’étouffée ?

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 26/01/2022