inassouvi

 

définitions

inassouvi ​​​ , inassouvie ​​​ adjectif

littéraire Qui n'est pas assouvi, pas satisfait. ➙ insatisfait. Désir inassouvi.
 

synonymes

inassouvi, inassouvie adjectif

insatisfait, frustré, inapaisé (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et toujours, et partout, ils se possédaient, avec le besoin inassouvi de se posséder encore.Émile Zola (1840-1902)
Et mon désir restait inassouvi : encore un qui le sera toujours.Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
Non, il n'y a rien de plus que le désir actuel et quand il a fui, inassouvi, et qu'on est bien élevé, on fait de l'ironie.Remy de Gourmont (1858-1915)
Que lui disaient alors ses souvenirs et son immense orgueil inassouvi ?Gaston Lavalley (1834-1922)
Aimer d'un amour où les sens dominent, c'est désirer toujours et toujours souffrir de l'inassouvi.Paul Bourget (1852-1935)
Elle sait bien que d'un souvenir ardent naissent d'ardentes espérances, et que ce qui est inassouvi est toujours éternel.Eugène Sue (1804-1857)
Si l'amour inquiet et inassouvi me dévorait encore auprès d'elle, j'avais la poésie pour épancher en son absence la surexcitation qu'elle me laissait.George Sand (1804-1876)
Celle-ci, après avoir battu tous les rayons avec sa fille, sans rien acheter, venait d'échouer aux dentelles, dans une rage de désir inassouvi.Émile Zola (1840-1902)
Puis, regrettant cette grossièreté de plaisanterie, où se révoltait la souffrance de son désir inassouvi de mâle, il voulut se montrer indifférent.Émile Zola (1840-1902)
Et le clergé, inassouvi, continuait à se plaindre.Aristide Briand (1862-1932)
Le lecteur de 1830 était un lecteur dévoué, incomparable, héroïque, inassouvi : il lisait tout.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
C'est que ce dernier élément irréductible, c'est toujours un instinct fatal ou un désir inassouvi.Jules Lemaître (1853-1914)
De quel droit nous créèrent-ils puisqu'ils ne pouvaient nous léguer que le désir à jamais inassouvi ?Paul Adam (1862-1920)
On peut concevoir une sensation non satisfaite, un besoin inassouvi ; jamais personne ne comprendra le besoin dans un homme et sa satisfaction dans un autre.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Par exemple, la borne à laquelle vient se heurter l'inassouvi peut l'amener à se replier sur soi et à chercher dans la vie intérieure un dérivatif à ses passions déçues.Émile Durkheim (1858-1917)
N'attendant rien de bon du lendemain, j'accueillis un projet sinistre : désespéré de partir inassouvi, mais envisageant qu'alors je ne saurais plus mon inassouvissement.Maurice Barrès (1862-1923)
En l'examinant avec attention, on y aurait vu je ne sais quoi de mobile et d'inquiet, l'agitation perpétuelle d'un désir inassouvi, la tyrannie d'une idée dominante.Edmond About (1828-1885)
Depuis longtemps, il était à ce point blasé – et cependant inassouvi – que le vice ne lui disait plus rien, s'il ne sentait un peu mauvais.Jules Lemaître (1853-1914)
En vérité, ceux qui se retournent avec ferveur vers des images d'outre-tombe ne témoignent-ils pas qu'ils sont mécontents de leurs contemporains, échauffés de quelque sentiment intime, inassouvi ?Maurice Barrès (1862-1923)
Au trot de sa jument, la tête droite pour ne déranger personne, il passait, tandis que son cœur se gonflait d'un besoin inassouvi, à travers cette goinfrerie des amours libres.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020