indocile

 

définitions

indocile ​​​ adjectif et nom

littéraire Qui n'est pas docile. ➙ désobéissant, rebelle. Cheval indocile. —  (humains) Esprit, caractère indocile. —  nom Un indocile.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Simon rejeta sur le caractère roide et indocile de son élève les rigueurs dont il était parfois obligé d'user.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Cet incident, que j'espérais voir tourner contre ma cousine, ne servit qu'à lui prêter un nouveau charme ; elle dompta l'indocile animal, le força de rester près de la voiture.Eugène Sue (1804-1857)
Comme il lui arrivait souvent de se montrer rétif ou indocile, nous prîmes le parti de lui couvrir la tête d'un voile imprégné de fumée de tabac.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Si l'animal est indocile, ils se servent de ce frein pour lui faire baisser la tête, et la force de la douleur l'assujettit en peu de jours.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Il paraît qu'il a voulu me la faire prendre hier, mais il me trouvera indocile.Albert Du Casse (1813-1893)
Valentin pensa que sa tête s'était échauffée outre mesure, et que la réalité indocile allait moins vite que le désir.Alfred de Musset (1810-1857)
Mais ce cœur indocile ne cessera de réclamer ; et cent fois, dans le cours de la vie, vos caractères effrayants disparaîtront à nos yeux.Denis Diderot (1713-1784)
Vassale indocile, espiègle, insolente ; élégante comme une dona, belle parleuse aussi, folle d'amour et ne le cachant guère.Jules Janin (1804-1874)
Etre tracassée, tourmentée comme cela de tous cotés, et mon cœur indocile qui me tourmente plus que les autres !Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
On a puni l'âme indocile dans le corps qu'elle gouverne, au lieu de la châtier directement.Félix Hément (1827-1891)
Soyez indulgent pour votre enfant indocile, mon père, car elle vous aime par-dessus tout en ce monde !Jean de la Brète (1858-1945)
Elle se montrait toujours plus indocile aux conseils, ou, si elle en demandait, c'était en faisant ses conditions.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Je ne suis pas partisan des châtiments corporels, quoiqu'ils soient parfois nécessaires pour les enfants d'un naturel indocile.Alfred Dreyfus (1859-1935)
Il est rude travailleur, mais il a la tête dure ; il est indocile, obstiné, entêté, enfin, c'est tout comme moi.Jules Michelet (1798-1874)
Je restais à la porte de la salle d'étude, impuissant, la tête basse, répondant par des gémissements aux révoltes rageuses de l'élève indocile.Judith Gautier (1845-1917)
C'est qu'à un peuple indocile et grossier ne pouvaient être donnés des commandements de perfection ; il fallut d'abord lui apprendre à obéir.Charles de Rémusat (1797-1875)
On se plaisait donc à dire malicieusement qu'il était indocile, et qu'il allait être destitué.Adolphe Thiers (1797-1877)
Ainsi, les forces qu'il redoutoit dans les mains d'une noblesse encore indocile et remuante, devinrent ses propres forces.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Mais, quoique indocile à la suivre dans la région de ses pensées, et plus dominé par mes sens qu'elle n'auroit voulu, elle ne m'en aimoit pas moins.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Vous êtes un gamin très indocile, très mal élevé, pas toujours très naturel malgré votre sans-gêne et votre argot, enfin très vaniteux et très content de vous.Jules Lemaître (1853-1914)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INDOCILE » adj. m. & f.

Farouche, revesche, qui ne veut recevoir aucune instruction, ni rendre d'obeïssance. Les peuples barbares sont d'un naturel indocile.
Le mot du jour Soignant(s) Soignant(s)

Ainsi nommés, les infirmières et les infirmiers, les médecins – généralistes, urgentistes, réanimateurs… –, les personnels hospitaliers, les aides-soignants… sont représentés dans l’exercice de leur mission, salvatrice. Sur eux reposent la guérison, le rétablissement de la santé, la préservation de la vie.

Émilie Née 12/11/2020