innommable

 

définitions

innommable ​​​ | ​​​ adjectif et nom masculin

didactique Qui ne peut être nommé. ➙ indicible. —  nom masculin « L'Innommable » (texte de S. Beckett).
courant Méprisable, ignoble. Des procédés innommables. —  Très mauvais. ➙ infect. Une nourriture innommable.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Car il serait injurieux et hypocrite de conserver cette noble appellation à l'union innommable qui s'ensuivra.Charles Turgeon (1855-1934)
Sa main, de nouveau, effleura la chose, la chose étrange, innommable.Maurice Leblanc (1864-1941)
Il n'acheva pas : à cette seconde, de l'intérieur de cette chose innommable qu'était la voiture, s'échappait une mélodie : une voix d'une incomparable pureté chantait doucement.Michel Zévaco (1860-1918)
Je connais ses tentatives désespérées contre une misère innommable.Charles Barbara (1817-1866)
Regrettons-le, parce que ce phénomène innommable n'est pas nouveau et que, jusqu'ici, la loi du silence a dominé.Europarl
La terreur effroyable à laquelle ils ont été soumis est innommable.Europarl
Alors on n'entendait plus que cet innommable froissement de la neige qui tombe, plutôt sensation que bruit, murmure sinistre et vague.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il erra toute la nuit autour du village, furetant, cherchant, quêtant, grattant de-ci, grattant de-là une nourriture innommable.Louis Pergaud (1882-1915)
On sentait dans cette chambre la fièvre, la tisane, l'éther, le goudron, cette odeur innommable et lourde des appartements où respire un poitrinaire.Guy de Maupassant (1850-1893)
Puis, les silhouettes tranquilles étaient emportées dans une horreur innommable...Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Un amas innommable de détritus en obstruait les accès et en couvrait les dalles.Louis Dumure (1860-1933)
Nous avons demandé le nom de cette île et on nous a répondu : « c'est l'innommable ».Europarl
Que signifie l'autodétermination quand elle résulte de pratiques dictatoriales ou qu'elle conduit à justifier l'innommable ?Europarl
À l'évidence, les élections revêtent une importance innommable, et c'est pourquoi il faut les surveiller.Europarl
Dois-je même affirmer, qu'à tout prendre, il ne fut pas heureux, cet hymen, dont la crise définitive, – crise innommable !...Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Il cachait sa passion comme un mal innommable ; il espérait mourir avant de se déclarer.Georges Eekhoud (1854-1927)
Mon hallucination n'est qu'un sens de plus : c'est l'innommable de l'âme humaine remonté à fleur de peau qui prête à tous ces visages les apparences de masques.Jean Lorrain (1855-1906)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020