dégoûtant

 

définitions

dégoûtant ​​​ , dégoûtante ​​​ adjectif et nom

Qui inspire du dégoût, de la répugnance. ➙ écœurant, répugnant. C'est dégoûtant ici ! ➙ sale. —  familier Tu es dégoûtant.
(moral) C'est un type dégoûtant. ➙ abject, ignoble.
familier Grossier, obscène. Des histoires dégoûtantes. ➙ cochon. —  nom Ce vieux dégoûtant !
var. ro dégoutant ​​​ .
 

synonymes

dégoûtant, dégoûtante adjectif

infect, écœurant, ignoble, immangeable, imbuvable, innommable, repoussant, répugnant, dégueu (familier), dégueulasse (familier)

nauséabond, fétide, puant

sale, crasseux, immonde, malpropre, dégueu (familier), dégueulasse (familier)

odieux, abject, honteux, ignoble, révoltant, dégueulasse (familier), salaud (très familier)

obscène, grossier, grivois, licencieux, sale, cochon (familier), dégueulasse (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je n'ai jamais ouï dire qu'un malade fût si dégoûtant, encore qu'il paye de mine, les jours de conseil.Paul Adam (1862-1920)
L'églogue doit être simple, mais d'une simplicité noble, ennemie de tout détail bas et dégoûtant.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Je sais que souvent il est dégoûtant ; mais on n'est pas obligé de se salir les mains pour écrire, et j'arriverai, j'espère, sans cela.George Sand (1804-1876)
À peine y était-il établi, qu'il fut attaqué d'une maladie interne, accompagnée d'une éruption dont son corps fut tout couvert, et qui le rendit un objet dégoûtant pour lui-même.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Il n'y a ici que la paresse russe, notre humiliante impuissance à produire une idée, notre dégoûtant parasitisme.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Il est vrai qu'on a ajouté à tout cela l'usage dégoûtant de se rincer la bouche à table, – sordide propreté dont, pour ma part, j'ai soin de m'abstenir.Alphonse Karr (1808-1890)
Il me semblait qu'on me causait un vif chagrin en me dégoûtant de l'objet de mon admiration.George Sand (1804-1876)
La vieille critique les dégoûtant, ils voulurent connaître la nouvelle, et firent venir les comptes rendus de pièces, dans les journaux.Gustave Flaubert (1821-1880)
Sans doute par le dégoûtant calcul d'acheter pour rien des plaisirs qui lui reviennent fort cher.Paul Margueritte (1860-1918)
Douze mois de campagne depuis l'an dernier et un enfant, je trouve ça dégoûtant d'indiscrétion.Paul Bourget (1852-1935)
Ils peuvent bien nous montrer le monde infiniment triste et pitoyable : ils hésitent à le montrer simplement dégoûtant, ce qu'il est pourtant aussi, ne le pensez-vous pas ?Jules Lemaître (1853-1914)
Un soir, on avait parié qu'elle ne mangerait pas quelque chose de dégoûtant ; et elle l'avait mangé, pour gagner dix sous.Émile Zola (1840-1902)
Ce poëme obscur, bizarre, et dégoûtant, fut méprisé à sa naissance ; je le traite aujourd'hui comme il fut traité dans sa patrie par les contemporains.Voltaire (1694-1778)
Cet homme, versé dans diverses sciences sociales fort importantes, et qu'on eût pu croire sérieux, imagina un moyen bizarre, assez dégoûtant, pour commémorer sa guérison.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Ce qui est trop pénible, trop dur, trop dégoûtant pour moi, je vais dire au noir de le faire !Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Mais il s'abandonnait, car son cœur, et jusque la salive de sa bouche étaient malades, son avenir dégoûtant et son passé plein d'humiliation.Maurice Barrès (1862-1923)
La mère ne le regardait que pour constater qu'il était « dégoûtant » et regretter de ne l'avoir pas mis en nourrice.Alphonse Daudet (1840-1897)
Ces différents tableaux paraîtront du classique tout pur au prix d'une exhibition, toute romantique, car pour le coup le beau c'est le dégoûtant.Louis Nicolardot (1822-1888)
Corvisart, médecin de toute la famille, lui conseilla enfin de tenter un dernier essai, quelque dégoûtant qu'il fût.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Cela devait faire un horrible ragoût, si toutefois les gens qui comme vous et moi mangent des huîtres ont le droit de rien accuser d'être dégoûtant.Alphonse Karr (1808-1890)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEGOUSTANT, ANTE » adj.

Qui donne du degoust, de l'aversion ; & se dit tant au propre qu'au figuré des viandes, des personnes & des autres choses. La laideur est fort degoustante. La saleté est degoustante.
Vidéos Le boulon, par Karim Duval Le boulon, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020