Email catcher

immonde

Définition

Définition de immonde ​​​ | ​​​ adjectif

littéraire Impur selon la loi religieuse.
D'une saleté ou d'une hideur qui soulève le dégoût. ➙ répugnant. Un taudis immonde. au figuré La bête immonde : le nazisme, le totalitarisme (d'après B. Brecht).
D'une immoralité ou d'une bassesse qui révolte la conscience. ➙ ignoble. Un crime immonde.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot immonde

Mieux vaut encore quelques mornes semaines sans rugby que cet ersatz immonde.Ouest-France, Laurent FRÉTIGNÉ, 24/05/2020
Les pancartes immondes que l'on a pu voir dans les rangs des manifestations anti-vaccins ou passe sanitaire sont les marqueurs de la banalisation de l'inacceptable.Ouest-France, Philippe Lemoine, 25/07/2021
Sous les fenêtres de la résidence dans laquelle il vit depuis quinze ans, l'octogénaire voit grossir un immonde tas de détritus depuis quelques mois.Ouest-France, Thibaud GRASLAND, 19/03/2019
Il s'agit de construire un monde non émondable, ce qui bien entendu aboutit à de l'immonde.Psychanalyse, 2006, Pierre Bruno (Cairn.info)
Il n'y en a guère, ou plutôt, elle consiste à ne pas réveiller le secret des secrets de famille : l'inceste immonde.Revue interdisciplinaire d'études juridiques, 1996, Jean-François Laé (Cairn.info)
Qui brisera cette griffe immonde qui étreint mon cerveau !Georges Darien (1862-1921)
Il était immonde, méprisé, repoussant et superbe, laid aux yeux du bourgeois, mélancolique aux yeux du penseur.Victor Hugo (1802-1885)
La présence de cet immonde compagnon de lit les tenait immobiles, silencieux, éperdus d'angoisse.Émile Zola (1840-1902)
Pour mon compte, il est des feuilles immondes, des hommes de boue, que j'ai rayés de ma vie.Émile Zola (1840-1902)
Devant l'immonde, l'inexcusable, qui ferait l'effort de se souvenir ou de chercher à comprendre ?Matériaux, 2008, Florent Marcie (Cairn.info)
Et il se désespérait de ne pouvoir se dépouiller davantage de son corps, de ne pas être laid, immonde, puant la vermine des saints.Émile Zola (1840-1902)
Une littérature anticatholique, immonde et sans esprit, avait été improvisée.Paul Gaffarel (1843-1920)
Comme on le comprend, cet homme, de s'être mis à l'abri dans un lieu forcément plus sympathique que cette cour immonde !Afrique contemporaine, 2017, Jean-Luc Piermay (Cairn.info)
Entre ce qui nous paraît physiquement immonde et moralement abject ?Revue du MAUSS, 2020, Fabien Robertson (Cairn.info)
À vouloir faire l'ange, on ne voit surgir que des bêtes immondes.Ouest-France, Hervé Bertho, 18/01/2015
Il n'est pas sur la même longueur d'ondes que sa femme, qui le quitte sans explication, que l'époque, qu'il juge immonde, que sa foi, qui semble s'être évaporée sans bruit.Ouest-France, 04/08/2021
Le gouvernement travailliste est déterminé à faire tout ce qui est en son pouvoir pour mettre un terme à ce commerce immonde.Europarl
Il trouve immonde le milieu homo, avec les changements de partenaire et la contamination.Champ Psychosomatique, 2009, Anne Moron-Brun (Cairn.info)
Brimades, humiliations, travaux forcés, soupe immonde sont dévoilées avant de parler de sa libération.Ouest-France, Dominique LE LAY, 16/02/2018
Maintenant, je reconnais qu'elle est immonde, mais elle a été une ravissante personne.Marcel Proust (1871-1922)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de IMMONDE adj. m. & f.

Qui est impur, qui a contracté quelque saleté, quelque impureté. Il estoit deffendu aux Juifs de manger des bestes immondes, comme le pourceau. On estoit immonde, quand on avoit touché un corps mort. Les Indiens sont fort superstitieux en cette matiere. Si un homme d'une autre Religion que la leur boit dans un de leurs vaisseaux, ils le cassent comme le croyant immonde. Si on touche leur habit, ils le lavent, parce qu'ils le tiennent immonde. Si on se baigne dans un de leurs estangs, ils en font escouler toute l'eau, parce qu'ils la croyent immonde.
 
On appelle le Diable en termes de devotion, l'Esprit immonde, parce qu'il sollicite aux pechez, aux impuretez : une conscience immonde, qui a des souillures du peché.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Faut-il réformer l’orthographe des consonnes doubles ? Faut-il réformer l’orthographe des consonnes doubles ?

Parmi les principales difficultés qui rendent l’exercice de la dictée si périlleux pour les francophones, on retrouve immanquablement la question des...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 25/01/2023