insomnie

définitions

insomnie ​​​ nom féminin

Difficulté à s'endormir ou à dormir suffisamment. Remède contre l'insomnie (➙ somnifère). —  Période pendant laquelle une personne ne parvient pas à dormir. Avoir des insomnies.

synonymes

insomnie nom féminin

veille, nuit blanche

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il quitta alors le lit sur lequel il s'était vainement étendu pendant toute cette insomnie fiévreuse.Jules Verne (1828-1905)
Ou du moins, si l'un de ces deux hommes, en proie à quelque insomnie, soupirait et se retournait sur la paille, l'autre dormait pour deux.Michel Zévaco (1860-1918)
L'insomnie causée par le café n'est pas pénible ; on a des perceptions très claires, et nulle envie de dormir : voilà tout.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
S'ils amènent de l'insomnie, c'est qu'ils sont trop prolongés, ou trop fréquents, ou tout à fait contre-indiqués.Charles Burlureaux (1851-1927)
D'ailleurs elle s'était fixée, dans son insomnie de la dernière nuit, à cette volonté définitive : elle les lui apprendrait, ces visites, dès cette première entrevue.Paul Bourget (1852-1935)
Valentine, plus fatiguée d'un semblable sommeil qu'elle ne l'eût été d'une insomnie, s'éveilla fort tard.George Sand (1804-1876)
Annette couchait tout à l'autre bout de la maison et il me semblait que je ressentais les agitations de son insomnie.Paul Féval (1816-1887)
Mais, parfois, depuis quelque temps surtout, il ne pouvait dormir, pris d'insomnie, se retournant dans son fauteuil.Émile Zola (1840-1902)
Et il se coucha très tard, assuré par avance d'une insomnie fiévreuse, dans l'attente du soleil qui devait prêter sa lumière à des événements d'ordre capital pour lui.Fernand Kolney (1868-1930)
Enfin, causer avec elle dans ces temps-là, c'était pour moi, comme par les nuits d'insomnie, verser dans le verre tout préparé les gouttes noires du laudanum.Paul Bourget (1852-1935)
À l'impossibilité absolue où je suis de me livrer au plus léger travail se joint une insomnie affreuse et une profonde mélancolie.Joseph Bertrand (1822-1900)
Suremain le trouva fatigué par une nuit d'insomnie, portant sur ses traits l'empreinte de ses préoccupations.Albert Vandal (1853-1910)
Je conviens toutefois que j'aurais tort de vous reprocher votre petite sérénade de la nuit dernière et l'insomnie qu'elle m'a procurée.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Ils parlèrent longtemps de leur malheur, et peu à peu ma mère s'exalta beaucoup dans l'insomnie et dans les larmes.George Sand (1804-1876)
Si le coup de pistolet fit tressaillir la reine mère et son fils, on peut bien croire que le blessé, dans sa triste insomnie, ne fut pas sans l'entendre.Jules Michelet (1798-1874)
Pendant la durée de cette longue et douloureuse insomnie, que de confidences je reçus de lui !Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Mon médecin, me voyant traîner des crises d'insomnie qui n'en finissaient pas, prononce le grand mot de surmenage.Paul Bourget (1852-1935)
Exaspérée, ne voulant pas admettre qu'on pût troubler ses voluptés, elle passa une nuit d'insomnie à bâtir des plans de rendez-vous extravagants.Émile Zola (1840-1902)
Je ne veux ici que donner le motif des vers dorés, conçus dans la fièvre et dans l'insomnie.Gérard de Nerval (1808-1855)
Chaque nuit le noyé les visitait, l'insomnie les couchait sur un lit de charbons ardents et les retournait avec des pinces de feu.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INSOMNIE » s. f.

Simptome d'une maladie causée par la chaleur, qui prive le malade de sommeil. Ceux qui ont la fievre chaude, la migraine, sont fort travaillez d'insomnies. Les Medecins guerissent les insomnies par l'opium & autres drogues. les insomnies rendent bientost malade ceux qui paroissent sains.
Les deux font la paire Canicule et chenille Canicule et chenille

L’automne est là : finie la saison des vacances, des canicules… et des chenilles ?

Dr Orodru 27/09/2021