veille

 

définitions

veille ​​​ nom féminin

Action de veiller (I, 1) ; moment sans sommeil pendant le temps normalement destiné à dormir. De longues veilles passées à travailler.
Garde de nuit. Elle a pris la veille cette nuit-là.
Surveillance. Veille technologique : activité consistant à se tenir informé des innovations dans un secteur déterminé.
Jour qui en précède un autre, qui précède celui dont il est question. La veille et l'avant-veille. La veille au soir. —  locution, familier Ce n'est pas demain la veille : ce n'est pas pour bientôt. —  À la veille de (un évènement), dans la période qui le précède immédiatement. (+ infinitif) Être à la veille de faire qqch., sur le point de.
État d'une personne qui ne dort pas (opposé à sommeil).
Technique État d'un appareil électrique arrêté mais toujours sous tension et prêt à l'emploi. Mode veille.
 

synonymes

veille nom féminin

insomnie, éveil, vigilance

surveillance, faction, garde, quart, veillée

jour précédent

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans un même temps, le principe de reconnaissance mutuel veille à ce que l'espace commun de recherche devienne une réalité.Europarl
Soit par hasard, soit par l'effet de ma forte préoccupation, je tombai comme foudroyé, à la même heure que la veille.Gérard de Nerval (1808-1855)
Aucune nouvelle n'étant venue d'elle, depuis la veille, la voiture ne l'attendait pas au train.Robert de Montesquiou (1855-1921)
Je fus encore plus désolé lorsque mon ami me raconta qu'il avait été la veille au plus mal.Gérard de Nerval (1808-1855)
Je voudrais toutefois demander qu'au cours de l'année 2004, c'est-à-dire lors de l'élargissement, on veille tout particulièrement à dynamiser la coopération transfrontalière avec les nouveaux voisins de l'est.Europarl
Le jour où il faudra te cacher à cause de la contrainte par corps, je te préviendrai la veille ; car il faut tout prévoir.Honoré de Balzac (1799-1850)
D'ailleurs, sa confiance dans l'issue de l'entretien était telle, qu'il n'avait pas eu de reprise de ses soupçons depuis la veille.Paul Bourget (1852-1935)
Nous nous trouvons aujourd'hui à la veille de l'étape suivante, la transformation de ce protocole en législation claire.Europarl
En effet, je crois que nous devons, à la veille du moment où nous allons adopter ce paquet énergétique, nous souvenir de trois défis.Europarl
Avec ces deux mille francs et mes trois cents francs de la veille, j'étais bien riche.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Et ce n'est pas ma faute, si je chancelle, si ma résolution du jour efface celle de la veille.Émile Zola (1840-1902)
On leur avait fait 9 mille prisonniers, lesquels avec ceux de la veille formaient un total de 12 mille au moins.Adolphe Thiers (1797-1877)
Si ce tableau est fidèle, les conséquences peuvent être funestes à la veille des secousses qui menacent le gouvernement.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Néanmoins ses derniers scrupules avaient disparu la veille, quand il s'était vu dans son appartement.Honoré de Balzac (1799-1850)
Et puis on fit quelques parties de billes pour se changer un peu des distractions violentes de la veille.Louis Pergaud (1882-1915)
J'ai à saluer la veille d'une bataille mon meilleur ami, plus détesté encore que moi.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Dans le coup qui le frappait, il oubliait depuis la veille des embarras d'argent, dont il ne savait comment sortir.Émile Zola (1840-1902)
Je voulais encore une fois être au milieu de cette famille que la veille encore je regardais déjà comme la mienne.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Nous apprécierions également beaucoup une mise en œuvre plus efficace de la politique en faveur des petites entreprises à la veille du deuxième anniversaire de celle-ci.Europarl
Ainsi les usages créaient, entre deux êtres qui la veille encore s'ignoraient, des liens indissolubles.Gaston Maugras (1850-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VEILLE » s. f.

Privation du sommeil dans le temps qui est destiné à dormir, & où on conserve la libre fonction de tous ses sens. Les fatigues & les veilles alterent beaucoup la santé. Les veilles sont de mauvais signes pour un malade. Les devots se mortifient par des jeusnes & des veilles. Les Sçavants nous font voir du fruit de leurs veilles : & on appelle poëtiquement leurs ouvrages, de doctes, de sçavantes veilles. Nous devons à leurs veilles les plus beaux ouvrages.
 
VEILLE, suivant les Anciens, étoit une partie de la nuit. Elle étoit divisée en quatre veilles.
 
On appelle chandelle de veille, une longue chandelle qui peut durer toute la nuit.
 
VEILLE, est aussi le jour qui precede celuy dont on parle. La veille d'une Feste, est le jour d'auparavant la Feste. Autrefois on passoit la nuit en oraison pour se preparer à la celebration de la Feste. L'Office des Festes doubles commence dés la veille. On fait aussi l'Office de la veille. St. Jean, St. Laurens ont des veilles, & des octaves. Depuis ce nom a passé aux autres jours remarquables. La veille de l'entrée du Roy. La veille de mon depart. Ce mot vient du Latin vigilia.
 
On dit aussi, Je suis à la veille de me marier, de prendre une charge, pour dire, Je suis prest, je suis tenté de faire ces choses. Nous sommes à la veille de voir une grande guerre, pour dire, Nous sommes en danger d'avoir guerre.
 
On dit proverbialement, qu'on s'est fait Poissonnier la veille de Pasques, pour dire, qu'on s'est mis dans un employ, dans un trafic, lors qu'il n'y faisoit plus bon, qu'il n'y avoit plus rien à gagner.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020