interrègne

définitions

interrègne ​​​ nom masculin

Temps qui s'écoule entre deux règnes ; intervalle pendant lequel un État est sans chef.

synonymes

interrègne nom masculin

intérim

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'interrègne ministériel ouvert par la démission du ministère du 1er mars ne pouvait se prolonger sans péril.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Ce n'était pas de l'anarchie, ce n'était pas de l'interrègne.Pons de l'Hérault (1772-1853)
Mayer est le maestro le plus savant de l'interrègne, comme il en est le plus fécond ; tout chez lui est correct.Stendhal (1783-1842)
Le nouveau gouvernement fédéral entra en fonctions en 1789, après deux ans d'interrègne.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Là aussi enfin, cet interrègne de la loi dura trois à quatre années, pendant lesquelles la propriété littéraire fut mise au pillage.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Diodore lui fait dire 500, et suppose l'interrègne de plusieurs générations.Volney (1757-1820)
Un interrègne tragique de révolution, d'échafaud, de patrie en danger, d'éloquence tribunitienne, avait occupé l'espace entre 1789 et 1800.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
On nomma une commission de cinq membres, pour proposer dans l'interrègne la réforme des abus qu'on aurait pu remarquer dans le gouvernement.Pierre Daru (1767-1829)
On eût dit que le gouvernement pontifical s'était résigné à laisser s'établir dans ces provinces une sorte d'interrègne.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Chaque heure qui passe fait sentir plus vivement le danger de cet interrègne.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Hérodote, au contraire limite cet interrègne à un temps très-court.Volney (1757-1820)
À la faveur de cet interrègne, les partis se dessinèrent ; les républicains commencèrent à se montrer.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Il n'y a pas besoin ici de chercher bien loin cette école ; dans l'interrègne du christianisme, le tour d'esprit qui domine partout est justement le sien.Hippolyte Taine (1828-1893)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INTERREGNE » subst. masc.

Temps auquel un Royaume est vacant, où il est sans Chef. Dans les Royaumes hereditaires il n'y a point d'interregne. Dans les Royaumes électifs les interregnes sont sujets aux troubles & aux factions. On appelle aussi interregne, la vacance du Saint Siege.