Email catcher

inutile

Définition

Définition de inutile ​​​ adjectif et nom

Qui n'est pas utile. ➙ superflu. S'encombrer de bagages inutiles. Éviter toute fatigue inutile. impersonnel Il est inutile d'essayer, ce n'est pas la peine. Inutile d'insister. nom masculin Retrancher, supprimer l'inutile.
(personnes) Qui ne rend pas de services. Individu inutile à la société. nom Un inutile.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot inutile

D'autres trouvent l'effort inutile et doutent que cette campagne de communication portera réellement ses fruits.Ouest-France, 28/02/2019
En revanche, inutile d'incriminer la saleté en cas de gale ou de poux.Ça m'intéresse, 12/12/2021, « Combien de temps peut-on vivre sans se laver ? »
Pour les premiers cours, inutile de se présenter avec un instrument neuf ou acheté récemment.Ouest-France, Corinne ARGENTINI, 09/09/2021
Pas inutiles : le quidditch n'est pas sorcier, mais ses règles sont cependant assez particulières.Ouest-France, 13/11/2016
Ce qui s'avère inutile, pour le sujet à venir à la poursuite de la vie.Figures de la Psychanalyse, 2006, Silvia Amigo (Cairn.info)
Pour y parvenir, inutile de se fixer des objectifs irréalisables avec des menus dignes d'un quatre étoiles.Ça m'intéresse, 18/07/2021, « Batch cooking : la nouvelle mode culinaire »
Il faut désigner les normes et les process inutiles et les supprimer.Capital, 06/12/2021, « Logement : les grandes réformes qui devraient inspirer les candidats… »
Il est donc inutile de contacter la mairie pour le moment.Ouest-France, 06/05/2020
Cette méthode, de nature qualitative et ne faisant appel à aucune méthode statistique, est souvent considérée comme subjective ou inutile.La Revue des Sciences de Gestion, 2006, Mourad Touzani (Cairn.info)
Avant la vaccination, si vous voulez n'avoir qu'une seule dose de vaccin, il est donc inutile de faire un test sérologique.Capital, 12/02/2021, « Cette piste qui augmenterait le potentiel de vaccination »
Elle avait donc prévu les contestations qui s'élèveraient par la suite, mais toutes ces précautions allaient s'avérer inutiles.Le Moyen Age, 2018, Pierre Courroux (Cairn.info)
Dans des groupes très bureaucratiques, les cadres peuvent ainsi passer jusqu'à 60 % de leur temps en tâches inutiles.Capital, 10/09/2018, « La bureaucratie en entreprise tue la productivité »
Alors, pour vous, la négo est-elle un jeu ou un exercice inutile ?Capital, 16/07/2020, « Savez-vous faire de bonnes affaires ? »
Plusieurs manifestations ont eu lieu depuis septembre, dénonçant un projet coûteux et mal pensé, voire inutile.Ouest-France, 02/12/2020
Des scanners cérébraux étaient transférés aux neurochirurgiens qui pouvaient prendre la décision d'une intervention en urgence ou éviter un déplacement inutile à un patient fragilisé.Le Carnet PSY, 2007, Éric Boissicat (Cairn.info)
Il était donc inutile de les leur faire connaître.Hugues Rebell (1867-1905)
Cette réciprocité négative n'est pourtant pas inutile pour comprendre la participation.Revue Interdisciplinaire Management Homme(s) & Entreprise, 2016, Nicolas Aubert (Cairn.info)
Cette prise en compte rendrait inutile le recours à quelque postulation métaphysique que ce soit.Actuel Marx, 2011, Claude Gautier (Cairn.info)
Il est inutile que j'en dise plus, car tout le monde comprend le problème.Europarl
Une prévision d'itinéraire erronée ou trop étroite peut coûter des vies, mais une prévision trop large peut conduire à l'évacuation inutile de millions de personnes.Ouest-France, 10/09/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de INUTILE adj. m. & f.

Qui ne sert de rien, qui n'apporte aucun profit. Il ne faut point s'appliquer à des sciences vaines & inutiles, comme la Judiciaire. quoy que nous fassions pour Dieu, nous serons toûjours des serviteurs inutiles. c'est dommage que cet Officier soit inutile, qu'il manque d'employ. On fait bien des pas, des ceremonies inutiles. les babillards disent bien des paroles inutiles ou oiseuses.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.