Email catcher

inviolable

Définition

Définition de inviolable ​​​ adjectif

Qu'il n'est pas permis de violer, d'enfreindre. ➙ sacré. Des droits inviolables.
À qui la loi ou la Constitution accorde une immunité en matière criminelle ou correctionnelle. Une ambassade inviolable.
Que l'on ne peut pas prendre par la force. Une forteresse inviolable.

Synonymes

Synonymes de inviolable adjectif

sacré, intangible, tabou, sacro-saint (familier)

imprenable, invulnérable, inexpugnable (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot inviolable

Elle aura permis de faire tomber un troisième tabou : le caractère inviolable du principe de libre circulation des capitaux.Projets, 2013, Gaël Giraud (Cairn.info)
Elles promettent aussi de nombreuses utilisations industrielles, comme des capteurs beaucoup plus sensibles qu'aujourd'hui ou des moyens de communications inviolables.Ouest-France, 21/01/2021
Ce service secret avait même mis au point une méthode pour ouvrir et refermer les flacons, censés être inviolables.Ouest-France, 09/12/2019
Dans l'intervalle, mes hôtes me firent part du projet qu'ils avoient conçu pour assurer l'inviolable tranquillité de notre asile.Jean-Baptiste Mosneron de Launay (1738-1830)
La personne du cacique est inviolable ; ses ministres sont seuls responsables.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
De plus, le document fondateur prévoit que les lots soient scellés dans des récipients inviolables, sans pour autant préciser ce que cela signifie.Courrier hebdomadaire du CRISP, 2017, Élise Rousseau (Cairn.info)
Le foyer domestique est un sanctuaire inviolable que nul souffle impur ne doit souiller.Gustave de Beaumont (1802-1866)
On ne peut pas l'interdire juridiquement, au nom du droit de la propriété, considéré comme inviolable et sacré.Ouest-France, Olivier BERREZAI, 14/10/2020
Le système de communication quantique, censé être inviolable, avait été théorisé par des chercheurs occidentaux dans les années 1980 et testé seulement au sol.Capital, 25/06/2018, « Chine : son incroyable percée dans les technologies d'avenir »
Était-il plus vulnérable, à cette époque, qu'un député, décrété inviolable ?Annales Historiques de la Révolution Française, 2019, Suzanne Levin (Cairn.info)
De nouveaux compteurs, inviolables, qui sont mis dans des citerneaux.Ouest-France, 27/06/2019
Un secret est un hôte qui vient se cacher dans le cœur de l'honnête homme comme dans son inviolable asile.Alfred de Vigny (1797-1863)
En définitive, la propriété peut être qualifiée par les épithètes suivants : inviolable, sacrée et absolue.Droit et ville, 2014, Romain Scaboro (Cairn.info)
Dans le domaine des communications quantiques, on cherche à obtenir des communications quasi inviolables.Revue Défense Nationale, 2021, Patrice Caine (Cairn.info)
Dans l'ensemble des sites enquêtés, les villageois ont réaffirmé le caractère inviolable de ces forêts.Annales de géographie, 2007, Yao Télesphore Brou, Jean Louis Chaléard (Cairn.info)
Ou reprenez-moi, ou au moins prenez-en un autre et ne trahissez pas, par un caprice exclusif, l'amitié inviolable que nous nous sommes jurée.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
On sait qu'alors c'était un asile inviolable pour un blanc.Charles Deguise (1827-1884)
Il repose sur l'inverse même de l'idée d'une dignité humaine qui soit égale pour tous, unique et inviolable.Europarl
Frappé de l'étoile, sur les cartes anciennes, il possède un droit d'eau inviolable.Ouest-France, 10/09/2015
Des digues aux vertus pédagogiques, pour ne pas donner l'impression d'un mur inviolable et infranchissable.Ouest-France, Philippe ÉCALLE, 03/03/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de INVIOLABLE adj. m. & f.

Qui ne sera point violé, ou qui ne le doit point estre. Les promesses de Dieu sont inviolables. le serment doit estre une chose inviolable à un Chrestien. les maris & femmes se sont promis une foy inviolable. l'asyle de l'Eglise doit estre inviolable.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine