invisible

 

définitions

invisible ​​​ adjectif

Qui n'est pas visible, qui échappe à la vue. Les nuages rendent la lune invisible. Un micro-organisme invisible à l'œil nu.
au figuré Imperceptible, insensible.
(personnes) Qui se dérobe aux regards et qu'on ne peut rencontrer. Le directeur restait invisible.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La grandeur des gens d'esprit est invisible aux rois, aux riches, aux capitaines, à tous ces grands de chair.Charles Péguy (1873-1914)
Jamais on n'a pu avoir aucune lumière sur ce génie invisible qui suivait leurs majestés partout.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Pendant toute la journée, il s'est approché, invisible comme la fatalité, et maintenant, il envahit les talus des longs fossés comme les lèvres d'une plaie infinie.Henri Barbusse (1873-1935)
La foule se sépara en deux sous l'effort tout puissant de l'invisible tempête, et ouvrit un large passage au milieu d'elle.Gustave Aimard (1818-1883)
De ce point de vue, il convient de fournir une représentation de la protection minimale et du taux de recul du secteur invisible.Europarl
Et dans tout son corps il sentit un peuple invisible et discord, avide de se séparer.Marcel Schwob (1867-1905)
Cependant cette face invisible est encore plus éprouvée par la chaleur que la face visible.Jules Verne (1828-1905)
Diogo demeurait toujours invisible ; il semblait avoir été subitement englouti, tant cette disparition tenait du prodige.Gustave Aimard (1818-1883)
Il existe donc un monde invisible où l'homme, après avoir achevé sa destinée matérielle, poursuit sa destinée intellectuelle et morale.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Toutes ces existences troublées ou perdues, ces sacrifices d'argent, de courage et de génie n'avaient eu aucun résultat : le joueur invisible avait toujours gagné.Théophile Gautier (1811-1872)
Ils n'étaient plus qu'à quelques pas à peine de l'échafaud, quand tout à coup la foule oscilla sous une pression puissante, mais invisible encore.Gustave Aimard (1818-1883)
J'ai pu, l'année dernière, assister, invisible, cachée par mes roseaux, aux entretiens d'un père qui formait son jeune fils à l'étude de la nature.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Lui, dont la gloire européenne avait popularisé les traits, partout, il eut le pouvoir de se rendre, quand il le voulait, invisible.Octave Mirbeau (1848-1917)
J'ai peur surtout du trouble horrible de ma pensée, de ma raison qui m'échappe brouillée, dispersée par une mystérieuse et invisible angoisse.Guy de Maupassant (1850-1893)
Au pis aller, disois-je, je ne saurois la chasser du vague de l'air, s'il lui plaît de s'y tenir invisible pour m'obséder.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Il devait tout au moins, s'il avait eu pour elle la moindre reconnaissance, lui rendre ce spectacle invisible.Stendhal (1783-1842)
Elle pouvait se flatter et elle se flatta de devenir à son tour l'âme invisible mais dominante d'une république dont elle inspirerait les conseils et dont elle dirigerait la main.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Quant à ce côté invisible, nous l'eussions visité pendant nos voyages de reconnaissance sur le globe lunaire.Jules Verne (1828-1905)
Ils ne les pressentaient même point ; car l'absence complète de toute liberté politique faisait que le monde des affaires ne leur était pas seulement mal connu, mais invisible.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
En effet, l'astre invisible était là, peut-être, à quelques lieues seulement, à quelques milles, mais ni ses compagnons ni lui ne l'apercevaient plus.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INVISIBLE » adj. m. & f.

Qui ne tombe point sous nos sens. Les Anges, les demons, toutes les substances incorporelles sont invisibles. Les Anciens nous ont fait accroire que l'anneau de Gyges, la pierre d'Heliotrope, rendoit les gens invisibles.
 
INVISIBLE, se dit aussi de ce qui est hors de la portée de nostre veuë. Les Cometes petit à petit se rendent invisibles, parce quelles s'esloignent hors de la portée de nos yeux.
 
INVISIBLE, se dit aussi de ce qui est desrobé, perdu. Il n'ay perdu de veuë m'a bourse qu'un moment, elle est devenuë invisible.
 
INVISIBLE, se dit aussi de ceux qui menent une vie cachée, qui ne veulent pas estre veux. Le grand Turc est invisible à la plus-part de ses sujets. il ne se laisse voir que rarement.
 
INVISIBLE, se dit aussi des choses secrettes & cachées, dont nous ne pouvons penetrer la cause. Il y a un certain charme invisible qui nous attache à nostre patrie, qui fait que nous y revenons toûjours. Les amants sont attachez par des chaisnes invisibles. L'aimant se tourne au Pole par une vertu secrette & invisible.
 
On dit proverbialement, qu'une chose a passé par invisibilium, pour dire, qu'elle est demeurée invisible, qu'elle a esté perduë, volée.
Drôles d'expressions Avoir la science infuse Avoir la science infuse

Avoir la science infuse : prétendre tout savoir.

Alain Rey 10/06/2020