involontaire

définitions

involontaire ​​​ adjectif

Qui échappe au contrôle de la volonté. Un geste involontaire. —  Droit Homicide involontaire : délit entraînant la mort de la victime sans que son auteur ait l'intention de la donner. → par imprudence.
(personnes) Qui agit ou se trouve dans une situation, sans le vouloir. Être le témoin involontaire d'un drame.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sa présence hantait toujours votre pensée, et il forçait le cœur à lui accorder un involontaire intérêt.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Lorsque chaque jour il s'agissait d'entrer chez ma tante, j'étais saisie d'un tremblement involontaire ; les pleurs me suffoquaient.Eugène Sue (1804-1857)
Il est vrai que ce mouvement m'a paru avoir quelque chose d'involontaire : mais tant mieux ; c'est une preuve de plus de mon empire.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Un murmure involontaire échappé à l'assemblée, qu'il tenait comme attachée à ses lèvres, acheva de le troubler ; il s'assit, et discontinua son air.Honoré de Balzac (1799-1850)
Sommes-nous sérieusement en train d'insinuer que la sentence est trop sévère pour quelqu'un qui a été reconnu coupable d'homicide involontaire ?Europarl
Du reste, l'erreur n'est certainement pas involontaire : c'est un cadre bien choisi et spirituellement rempli pour stigmatiser le présent qui déplaît, à juste titre, par le contraste avec le passé.Dorothée de Dino (1793-1862)
Mais elle venait aussi, sans y penser, de frapper celle-ci comme il convenait, avec une adresse involontaire peut-être, mais exquise et directe.Marcel Boulenger (1873-1932)
L'extrémisme reste une menace actuelle et ces extrémistes comptent un ami involontaire dans les élections – la léthargie.Europarl
Ils s'adressent à moi, député européen, parce qu'on leur a dit que la reconnaissance d'une erreur involontaire ne pouvait se faire au niveau local.Europarl
Je suis forcée de convenir que je n'en avais aucun ; cette résolution fut instantanée, involontaire.Eugène Sue (1804-1857)
Cette révélation involontaire rendait pensifs ceux qui ne se sentaient pas une larme intérieure séchée par le feu des désirs.Honoré de Balzac (1799-1850)
Et son regard, d'un mouvement involontaire, chercha sur le tapis la tache rose ; mais elle s'en était allée enfin, les pieds l'avaient usée.Émile Zola (1840-1902)
Eusèbe jugea à propos de ne pas dire un mot de toute cette affaire à celle qui en était la cause involontaire ; sa délicatesse le servit admirablement en cette circonstance.Jules Noriac (1827-1882)
Mademoiselle eut beau s'évertuer, on lui garda rancune de cet accident, bien qu'elle n'en fût que la cause involontaire.Robert de Montesquiou (1855-1921)
Elle eut l'involontaire impression qu'il valait mieux, non pas que son destin, mais que le mensonge de son destin.Daniel Lesueur (1854-1921)
Elle est involontaire, mais c'est dans son essence même, il ne faut pas le lui reprocher.Judith Gautier (1845-1917)
Il savait trop quel était le principal auteur des chagrins de cette adorable fille ; il se souvenait d'avoir eu sa part involontaire dans ces peines auxquelles elle faisait allusion.André Theuriet (1833-1907)
Napoléon le comprit, et prouva, par la réponse qu'on lira plus tard, à quel point il avait senti la dureté involontaire de ce jugement porté par son propre frère.Adolphe Thiers (1797-1877)
En effet, la tolérance zéro devrait s'appliquer en matière de fraudes, et de poursuites pénales également ; en revanche, l'erreur est souvent involontaire.Europarl
Un intérêt involontaire nous attache malgré nous à ces contrastes de la grandeur des choses et de la petitesse des personnes, du bonheur apparent et du malheur réel.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INVOLONTAIRE » adj. m. & f.

Qui se fait par force, contre la volonté, malgré soy. Tout contract ou testament qui est involontaire ou forcé est de nulle valeur.
 
INVOLONTAIRE, se dit aussi des mouvemens naturels qui se font independemment de nostre volonté. La digestion est une action involontaire, qui se fait dans l'estomac.
Le mot de l’année Imaginons le mot de l'année 2020 ! Imaginons le mot de l'année 2020 !

Le Robert et l'Oulipo vous proposent de jouer à imaginer des mots-valises correspondant aux situations inédites que nous avons vécues tout au long de cette année si particulière.

03/01/2021