machinal

 

définitions

machinal ​​​ , machinale ​​​ , machinaux ​​​ adjectif

Qui est fait sans intervention de la volonté, de l'intelligence. ➙ automatique. Une réaction machinale.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais ce sentiment, qui a quelque chose de machinal, disparaît bien vite, parce que l'esprit avertit qu'il est impossible que l'action se passe autrement.Stendhal (1783-1842)
Salvato jeta un coup d'œil machinal sur cette pendule : elle marquait quatre heures un quart.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ordener gardait le silence, car depuis quelques instants il s'était doucement livré à ce demi-sommeil que le mouvement machinal de la marche permet quelquefois.Victor Hugo (1802-1885)
Simultanément, un regard machinal, jeté sur la glace du fond de la chambre, me la montra toute trouble.Adolphe Retté (1863-1930)
Il était vraiment plaisant de voir avec quel orgueil et quelle promptitude il le leva, tout en souriant d'un sourire de véritable satisfaction, et non pas simplement d'un sourire machinal.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Comme il regardait en l'air, d'un mouvement machinal, il vit des haillons de nuages, couleur de suie, qui couraient devant la lune.Émile Zola (1840-1902)
Ce fut à un moment où, par un geste machinal, il faillit tirer sa montre.Daniel Lesueur (1854-1921)
Son désir de voir était si manifeste, que, d'un geste machinal, je soulevai vers lui le nouveau-né.Daniel Lesueur (1854-1921)
Deux jours se passèrent, elle n'avait pas remué, il la touchait de son geste machinal, rassuré de la sentir si tranquille.Émile Zola (1840-1902)
Il y a tel mouvement machinal qui nous vient, à notre insu même, de notre pensée la plus profonde.Victor Hugo (1802-1885)
La parole ne jaillissait pas chez lui par la force de la pensée, elle la devançait au contraire, l'éveillait à son bruit tout machinal.Alphonse Daudet (1840-1897)
À vous le soin machinal de reporter sur le papier ce que je renferme quand l'homme vient me consulter.Hans Christian Andersen (1805-1875)
D'un geste que la force de l'habitude avait rendu tout machinal, il assujettit son ceinturon et s'assura que l'épée jouait aisément dans le fourreau.Michel Zévaco (1860-1918)
Il y avait plus d'une heure qu'il était là, pensif, sans pensées distinctes, lorsqu'il fit un mouvement machinal pour saisir don mousquet.Joseph Marmette (1844-1895)
A l'instant où la porte tourna sur ses gonds, le marquis marchait dans son cachot ; va-et-vient machinal propre à tous les fauves mis en cage.Victor Hugo (1802-1885)
Et du même mouvement machinal il brisait l'enveloppe et commençait à promener sur les écrits qui s'y trouvaient un regard inattentif.Octave Féré (1815-1875)
Il s'arrêta par un mouvement machinal, écarta son rideau, et plongea les yeux dans l'appartement qu'on livrait ainsi à son investigation.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Et elle descendit le perron la première, tandis qu'il boutonnait, d'un geste machinal, le veston d'appartement dont il était vêtu.Émile Zola (1840-1902)
Cependant, malgré tout, des heures restent à la femme qui seraient bien vides, si la femme ne leur donnait un emploi physique, presque machinal.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
D'un geste machinal il se retourna, et il demeura saisi, même dans son trouble, du spectacle de beauté qu'offrait cette nuit d'un décembre méridional.Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020