irréconciliable

 

définitions

irréconciliable ​​​ adjectif

Avec lequel, entre lesquels il n'y a pas de réconciliation possible. Des ennemis irréconciliables.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je suis ennemi irréconciliable des conquêtes, des annexions, etc., et cela autant dans l'intérêt des conquérants que des conquis, des « annexants » que des annexés.Alphonse Karr (1808-1890)
Il fut constant ami des bons, et ennemi irréconciliable des méchants.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
On considéra cet homme comme un ennemi irréconciliable des libertés publiques.François Guizot (1787-1874)
Elle s'obstinait à voir en moi une ennemie secrètement irréconciliable.George Sand (1804-1876)
Néanmoins, ces pourparlers ont dans l'ensemble révélé le caractère irréconciliable des différences entre les deux camps.Europarl
L'ennemie irréconciliable du christianisme devrait être la femme.Jules Lemaître (1853-1914)
La toilette actuelle des femmes est l'irréconciliable ennemie de leurs devoirs naturels : voilà la vérité.Jules Lemaître (1853-1914)
J'en ignore la cause, et je sais seulement qu'il y a entre ces deux puissances de grands différends, et une haine irréconciliable.Richard de Bury (1730?-1794?)
De là vient que l'envie la plus irréconciliable et en même temps la plus soigneusement dissimulée est celle qui a pour objet les avantages personnels.Arthur Schopenhauer (1788-1860), traduction Jean Alexandre Cantacuzène (1829-1897)
Depuis l'imprononçable jour de ma naissance, j'ai voué aux planches somnifères une haine irréconciliable.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Mais l'état détruit était une aristocratie despotique, ennemie irréconciliable de la liberté.Adolphe Thiers (1797-1877)
Dois-je, moi qui accours en amie, rencontrer les reproches ou l'animosité voilée d'une ennemie irréconciliable ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais il avait déjà cette volonté de fer qui plus tard fera de lui l'exilé irréconciliable.Ernest Dupuy (1849-1918)
Mais cette tentative n'eut d'autre effet que de le faire considérer comme un ennemi irréconciliable des droits et des intérêts de ceux qu'il avait ainsi admonestés.Émile Vincens (1764-1850)
Il faut l'en détacher, sans quoi elle ne cessera jamais d'être la complice de notre irréconciliable ennemi.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il n'en était pas moins devenu l'irréconciliable adversaire des anciens nobles.Émile Vincens (1764-1850)
J'ai été ami sincère, je resterai ennemi irréconciliable.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Si les auteurs de tes jours tremblaient devant toi, s'ils te poursuivaient d'une haine irréconciliable, sans doute tu n'hésiterais pas à t'éloigner de leurs yeux.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Pour prix de tant de bienfaits, il s'est montré l'ennemi le plus irréconciliable de son roi et de son pays.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Les rapports, bien que toujours cérémonieux et espacés entre les parents, avaient suffi pour dissiper ce qu'il y avait d'irréconciliable dans leurs préventions respectives.Berthe de Buxy (1863-1921)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020